Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Hadron Lite Combo – Steam Crave

Test : kit Hadron Lite Combo – Steam Crave

  • Par , le 11/02/2022 à 19h10
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Vaporesso
  • Geekvape
  • VDLV
  • Dlice

Sream Crave n’est installé ni en Chine ni aux USA, mais à Othrys, patrie des titans. C’est ce qui explique la taille de leur matériel. Le plus petit des membres de leur team mesure 5 mètres. Quand ils font un atomiseur, ce n’est pas un matériel de 9 ml, mais un engin de 41 mm avec réservoir de 28 ml. Ainsi, quand ils proposent le kit Hadron Lite Combo, “lite” pour “allégé” donc, compact… on est un peu rassuré, mais il convient de relativiser. Le kit pèse 300 gr (avec accu 21700), contient 5 ou 7 ml d’e-liquide, et ne propose rien de moins qu’une vingtaine de pièces, dont 3 plateaux de montage différents.
De quoi jouer quelques heures, dans la cour des grands.

Petit monstre polyvalent

L’intérêt principal du kit Hadron Lite Combo, c’est son atomiseur reconstructible, l’Aromamizer Supreme V3. Non pas que la box Hadron Lite démérite, elle marche très bien et sa connexion étagée permet de faire un kit effectivement assez compact, de 105 mm. La box fait donc bien son travail, mais ce n’est pas elle qui vape, c’est l’ato.

Il s’agit de l’Aromamizer Supreme V3. Steam Crave le présente comme  polyvalent, et capable de délivrer d’excellentes saveurs.
Nous sommes habituellement très circonspects devant la prétention de polyvalence des atomiseurs. Mais nous devons bien admettre que, cette fois, après l’avoir poussé dans ses retranchements, nous sommes bluffés. Il fonctionne en effet aussi bien à 30 W en inhalation directe restreinte, qu’à largement plus de 100 W en inhalation directe. Le MTL n’est pas dans ses cordes, mais pour le reste, c’est impressionnant, et les saveurs sont effectivement au rendez-vous. Épatant.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod88 x 53 x 28 mm
Poids du mod230 g
Format d'accus21700 / 20700 / 18650
ChargeUSB-C, charge externe
Puissance maximale100
Diamètre max. de l'atomiseur25
Modes disponiblesWatts, Volts, Contrôle température
Dimensions du clearomiseur25 x 57 mm
Poids du clearomiseur80 g
Capacité du clearomiseur5 ml
Plages d'utilisation35 à 100 W
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Drip tip
  • Outil
  • Goodies
  • Mode d'emploi

La box Hadron Lite

Il s’agit d’une box étagée robuste, entièrement fabriquée en alliage de zinc.
Son connecteur se situe un peu plus haut que la moitié de la taille de la box.

La box peut recevoir un atomiseur de 25 mm de diamètre, qui se trouve être justement la circonférence de l’Aromamizer Supreme V3.

Le compartiment de l’accu se situe dans la partie la plus haute du mod. Il est accessible par la semelle, au travers d’un bouchon en acier, dont le pas de vis est correct. Il n’est pas fluide comme du beurre, mais ne pose pas de problème pour autant.
La box Hadron Lite accueille nativement un accu au format 21700, ou 20700 pour fournir une puissance maximum de 100 W. Avec l’adaptateur livré, il est aussi possible d’utiliser un accu 18650. La puissance maximum passe alors à 80 W.
Dans les faits, comptez plutôt sur 60 et 80 W. Les annonces des fabricants ressemblent aux compteurs des automobiles.
Sur la semelle, on trouve aussi les deux boutons de réglages.

Le switch est placé au sommet de la box, côté accu. Il est doux, son clic est franc mais silencieux, et il assure trois fonctions :

  • Vapoter
  • Allumer ou éteindre la box (5 clics rapides)
  • Changer de mode (3 clics rapides)

L’écran est situé, comme le chipset, sous le connecteur 510. Il est assez lumineux, monochrome, et il va à l’essentiel : puissance, voltage, valeur de résistance, compteur de bouffées et durée de la bouffée. Personnellement, j’apprécie connaître l’intensité du courant, plus que le nombre de bouffées. Mais on peut s’en passer.
Par ailleurs, sous l’écran, le port USB-C permet de recharger l’accu.

La box propose tous les modes classiques de la vape :

  • Variation de puissance et de tension (voltage).
  • Bypass, avec affichage de la tension actuelle de l’accu.
  • Variation de température avec les fils en acier, titane et nickel.

Basique, et efficace, dans la mesure où nous allons tous utiliser le mode puissance à 99%.

Bref, comme nous le disions plus haut, la box Hadron Lite fait bien son travail. Elle est robuste et massive, trop pour ceux qui aiment les box légères, et pile ce qu’il faut pour ceux qui aiment avoir une brique en main, et dans la poche !

L'atomiseur Aromamizer Suprème V3

L’atomiseur semble relativement simple. Sa taille reste raisonnable, avec seulement 25 mm de diamètre et 57 mm de haut, on ne se méfie pas.
Et pourtant… il faudrait. Steam Crave ne fait pas comme tout le monde… Ce n’est pas juste un atomiseur, il est plusieurs dans sa tête.
Remarquons, au passage, que les entrées d’airflows se situent sur les côtés : l’airflow est latéral.

Le réservoir, de 5 ml dans cette configuration, se remplit par le haut, après avoir tourné le top cap d’un quart de tour. 

Un démontage plus tard, nous nous retrouvons avec 6 pièces :

  • La base, et le plateau qui, chez Steam Crave, est amovible et se loge directement sous le réservoir.
  • Le réservoir justement, composé d’un cylindre d’acier usiné, et d’un réservoir droit.
  • Le top cap et le sommet du réservoir, à gauche.
  • La cheminée qui fait le lien entre le réservoir et le top cap.

Nous voyons donc bien comment ça marche. On regarde dans la boîte ce qu’il y a d’autres, et… c’est la fête !

Il y a d’abord deux autres plateaux, donc trois en tout :

  • Au centre, celui qui est monté d’origine. C’est un plateau simple coil, qui fournit un airflow à 80% par les côtés, et 20% par le dessous.
  • À gauche, un plateau postless double coil, beaucoup moins raisonnable. Il laisse toute la place pour un airflow latéral très aérien.
  • Et à droite, un plateau qui peut accueillir… une feuille de mesh

Bien entendu, Steam Crave étant généreux, il fournit dans le coffret des coils, des feuilles de mesh et du coton pour monter votre atomiseur immédiatement.

La partie haute du plateau simple coil réduit le volume de la chambre d’atomisation. C’est le plateau à utiliser pour renforcer les saveurs, et pour vapoter en inhalation directe raisonnable.

Le plateau mesh est monté d’origine avec une feuille dont la résistance est de 0,13 ohm, pour une vape énergique.

Nous avons monté le plateau simple coil avec un fused clapton de 0,5 ohm, histoire de montrer que l’Aromamizer Supreme V3 sait aussi se montrer sage.

Mais ce n’est pas tout, voyons ce qu’il y a d’autre dans la boîte, avant de vapoter.

Il y a une deuxième cheminée, et un deuxième réservoir, bombé pour contenir plus d’e-liquide. Nous avons d’abord cru qu’il y avait un lien : une cheminée plus haute pour un réservoir plus haut ?
Mais pas du tout : la deuxième cheminée, à droite, est simplement plus large, pour laisser passer plus d’air à la fois.

Le deuxième réservoir, lui, fait la même hauteur que le droit, il peut juste contenir 7 ml de liquide… mais pas avec la box Hadron Lite !
Son diamètre de 29 mm ne passe pas du tout sur le connecteur étagé.
Ce n’est pas très grave, c’est dû au fait que cet atomiseur est aussi vendu séparément.

Le drip tip livré est, bien sûr, au standard 810, mais il n’est pas aussi large que certains : 15 mm.
Dans la boîte, il est accompagné d’un adaptateur pour drip tip 510. Vous nous direz, à quoi bon un drip tip 510 avec une telle machine de guerre ? C’est une question légitime, mais nous verrons que pourtant, c’est une option utile, étant donné la polyvalence de l’atomiseur et de son airflow.

Habituellement, il y a peu à dire sur cette partie d’un atomiseur. Ce n’est pas le cas ici.
Au-dessus de la bague de réglage de l’airflow, il y a d’abord une bague d’ouverture de descente du liquide vers le plateau.
En effet, l’Aromamizer fonctionne comme un GTA. Son plateau est flottant, le liquide l’alimente par le dessous. La base contient donc du liquide, et quand le réservoir est en apparence vide, il reste en fait un bon ml dans la base. Cette bague d’ouverture du flux de liquide est donc utile, pour éviter la noyade du plateau, quand on ne l’utilise pas, ou selon la puissance à laquelle on vapote.

Enfin, la bague de réglage de l’airflow offre une gamme de tirage à la fois très large et précise. Il y a 12 orifices. Tous ouverts, comme sur cette photo, le flux d’air est proche de celui d’un tuba, très aérien.
En tournant la bague, une deuxième zone permet de n’ouvrir que tout ou partie des orifices du milieu et du bas. Une troisième zone permet de ne sélectionner que ceux du milieu. Un choix judicieux pour alimenter le coil au mieux.
Il est donc possible de n’avoir qu’un orifice ouvert, pour vapoter en MTL. Vous percevez maintenant l’utilité potentielle d’un drip tip 510 !

Comment vapote-t-il ?

Hé bien, c’est tout le problème. Il vapote comme 14 atomiseurs différents !
On va simplifier, sinon cette revue sera la plus longue jamais écrite.

Avec le plateau double coil, à gauche. D’abord, il faut absolument l’associer à la cheminée large, et admettre qu’il est fait pour vapoter fort. Un montage de 0,15 à 0,25 ohm lui va parfaitement, et il produit alors une vapeur dense, qui pourrait très bien monter au-dessus des 80 W de la box. Les saveurs sont très honnêtes pour un double coil puissant, à condition de choisir des liquides appropriés. Il ne faut pas lui confier un fruité délicat, mais plutôt un custard bien onctueux.

Avec le plateau simple coil, et la cheminée étroite, la gamme de tirage va de l’inhalation indirecte à l’inhalation directe franche. En pratique l’inhalation indirecte serrée n’est pas satisfaisante, il y a des limites. Par contre, avec trois orifices ouverts, on obtient un tirage direct restreint du plus bel effet, avec des saveurs convaincantes. Cette fois on peut vapoter des fruités délicats.
En ouvrant l’airflow et en montant en puissance, la vapeur devient dense, et les saveurs restent à un très bon niveau.

Le plateau mesh offre ce à quoi l’on s’attend. Replacez la cheminée large, et montez la puissance au max, c’est fait pour envoyer du pâté. Vapeur dense et onctueuse, notes sucrées mises en avant, les amateurs de gourmandises sont à la fête.

Enfin, notons que cet atomiseur fuit peu. Ce qui veut dire qu’il peut lui arriver de suinter, c’est inéluctable avec un airflow par le côté. Mais par rapport à d’autres atomiseurs de ce genre, il se montre plus fiable. Prenez juste soin de fermer le juice flow avant de remplir son réservoir.

L’aromamizer Supreme V3 est donc vraiment polyvalent, d’autant plus qu’avec 3 plateaux, on peut les avoir montés tous les trois et les utiliser quand ça nous chante. À la maison bien sûr, n’allez pas sortir avec vos trois plateaux pour en changer en cours de soirée, vous passeriez pour un geek.
À moins que, peut-être, faut-il assumer que ce kit est fait par et pour des geeks ?

En résumé

On aime

  • Grande polyvalence
  • Trois plateaux différents
  • Saveurs convaincantes
  • Relativement compact pour un monstre
  • Un bonheur pour les geek de la vape

On n’aime pas

  • Réservoir 7 ml incompatible avec la box
  • La box pourrait être plus puissante
  • Un peu trop geek pour les non-geeks

Conclusion

4,5 /5

Le kit Hadron Lite est compact pour un monstre. L'atomiseur Aromamizer Supreme V3 est clairement son atout principal, par sa polyvalence et sa restitution des saveurs. Sa box est agréable en main, mais limite un peu sa gamme d'utilisation vers le haut : l'Aromamizer pourrait aller plus loin que 80 watts pour ceux qui aiment la vape puissante. Mais entre 30 et 80 watts, le kit est parfait.

Le Kit Hadron Lite Combo en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.