Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Kits » Test : kit Gen / SKRR-S – Vaporesso

Test : kit Gen / SKRR-S – Vaporesso

  • Par , le 27/09/2019 à 16h00
    Annonce

Vaporesso frappe fort avec son kit Gen/SKRR-S qui propose une box ultra légère, agréable à utiliser et performante. Le chipset Axon fait bien son office même s’il dispose de fonctions un peu gadget et contestables. En se concentrant sur les menus classiques, le résultat est au rendez-vous. De plus, le clearomiseur SKRR-S est à la hauteur.

Une réussite

Une box légère et solide, un clearomiseur de bonne facture délivrant une vape de qualité, une bonne autonomie. Que demander de plus ? Le clearomiseur SKKR-S permet de tester de nombreuses résistances grâce à sa compatibilité avec d’autres modèles du fabricant. Le kit Gen est un vrai succès bien que certains menus ne soient pas d’une grande efficacité.

Caractéristiques techniques

Dimensions du mod87 x 53 x 27 mm
Poids du mod107 g
Format d'accus2 x 18650
ChargeUSB, chargeur externe
Puissance maximale220
Diamètre max. de l'atomiseur27
Modes disponiblesWatts, Volts, Contrôle température, Courbes, Bypass
Dimensions du clearomiseur26,6 x 55,9 mm
Poids du clearomiseur58.5 g
Capacité du clearomiseur5 ml
Plages d'utilisation50 à 80 W
Remplissagepar le haut

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Clearomiseur
  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Cordon USB
  • Résistances
  • Drip tip
  • Mode d'emploi

Construction sans faille

La Gen a sa connectique 510 placée au centre. Quelque soit l’atomiseur monté dessus, il est bien positionné, la box reste bien équilibrée. Elle accepte atomiseurs et clearomiseurs jusqu’à 27 mm.

Sous la box, on trouve 18 trous qui laissent à penser à des trous de dégazage. Sauf que ces orifices sont placés sous le berceau à accus. Quid de l’utilité d’une telle configuration ? Le chipset ne sera pas plus refroidi par ces petits trous sans un effet de circulation de l’air. En cas de dégazage, la porte à accus, ne devrait pas tenir bien longtemps, limitant un peu la casse de ce genre de phénomène. C’est un peu dommage de faire croire à une sécurité qui n’existe pas dans la réalité.

Les côtés de la box ont une surface texturée. C’est très agréable en main, laissant une sensation de contact très doux et lisse. Vaporesso indique avoir combiné quatre couches successives de matière rendant les parois résistantes aux rayures et aux flammes. La Gen testée n’a pas connu les joies du chalumeau mais quant à la question des rayures, il faut avouer qu’elle tient le choc.

L’intérieur de la façade contient un message de sécurité concernant l’état des accus ainsi qu’un conseil sur le taux de décharge des batteries pour plus de sécurité. C’est une bonne idée, des rappels de sécurité ne sont jamais de trop, et comme c’est à l’intérieur, cela n’impacte en rien le design. Deux gros aimants maintiennent parfaitement la façade sans jeu ni bruit, du très bon boulot !

Une grande lanière facilite le retrait des accus. Le sens de polarité est bien visible. Sur le berceau, on retrouve le numéro de série de la box et l’inscription Axon Chip, le chipset utilisé pour ce modèle.

Chipset intuitif mais parfois gadget

Sur la tranche de la Gen, le bouton fire dépasse d’à peine 0,3 mm, il est donc quasi affleurant. Son déclenchement se fait facilement sans bruit excessif. L’écran  n’est pas très grand mais offre un affichage clair et bien lumineux. En utilisation extérieure, il est suffisamment visible. Sous l’écran, Vaporesso a placé le bouton “+”, un bouton menu, et le bouton “-“. Un port micro USB vient compléter la façade pour une mise à jour éventuelle ou pour une charge d’appoint.

Exit les habituels trois clics sur le fire pour entrer dans les menus. Mais trois clics sur le bouton menu ou un appui long permettent d’accéder aux fonctions de la box.

Vaporesso change un peu des menus habituels par de petits détails dans son chipset Axon. Par exemple, le scan des résistances qui apparaît à la mise en place du cleromiseur. Une animation visuelle, un court appui et la valeur de la résistance est indiquée. C’est marrant, et cela donne le sentiment d’une box du futur qui serait passée dans un portique type scanner d’aéroport. Sauf que la majorité des box électro avec écran indique la valeur de la résistance… sans animation graphique, certes, mais est-ce bien nécessaire ?

Le menu qui est nativement disponible est le mode Pulse. Vaporesso le met fortement en avant comme un menu qui délivre une impulsion toutes les 0,02 secondes pour produire une vape au rendu constant. Alors oui, ça marche mais cela ne révolutionne en rien le monde de la vape. À l’usage, le mode Pulse paraît même un peu mou, proche du mode éco (qui économise les batteries mais la puissance de vape au passage). C’est même bien perceptible avec un dripper MTL, où le ressenti dans la production de vapeur et de hit est insuffisant. Il faut rajouter quelques watts pour, au final, avoir la même sensation qu’un mode wattage classique.

Le mode Smart TC, un mode contrôle de température simplifié, reconnait le fil utilisé et propose une température adaptée. Sur le modèle testé, cette fonction s’est montrée assez pertinente. La tentation d’utiliser ce menu avec un fil résistif non adapté au contrôle de température était obligatoire, mais la Gen ne s’est pas trompée et a basculé directement sur un autre mode.

C’est dans le menu DIY, que l’on aborde les menus classiques existants sur les autres box : wattage avec preheat, contrôle de température classique, bypass et super player (pour les résistances de 0,03 à 5 ohm). L’ensemble fonctionne très correctement sans mauvaise surprise.

En utilisation quotidienne, la Gen fait bien le travail, mais le mode pulse et éco ne sont pas des plus pertinents. Rien de bien méchant, le mode DIY est impeccable, chacun pouvant choisir le mode qui lui rendra les meilleures sensations.

Un clearomiseur fiable

Le drip tip est au format 810. Deux joints sont présents à sa base et non dans le top cap. Cela limite la possibilité d’adapter les drip tip 810. Rien de bien méchant en soi, celui fourni dans le kit est agréable au contact des lèvres. Le haut du top cap dispose de quelques encoches qui facilitent l’ouverture. C’est bien intégré et efficace.

Le réservoir a une capacité de 5 et 8 ml avec le réservoir en Pyrex bulle. C’est un bon point qui évite les remplissages trop réguliers. On trouve le même type d’encoche à la base du clearomiseur pour accéder à la résistance et faire varier l’arrivée d’air. La bague d’air flows est souple sans pour autant bouger en cas de transport.  Elle autorise un contrôle de la production de vapeur passant de aérien à très aérien. le SKKR-S est dédié à de vape directe nuageuse.

Le haut du clearomiseur est parfaitement étanche grâce à sa bague qui se visse dessus et de l’énorme joint rouge. Ici pas de coulissage, pas de dévissage 1/4 de tours, mais un vissage classique. L’ensemble des filetages est très bon. Le trou de remplissage est suffisamment large pour accepter les gros embouts de bouteille d’e-liquide.

La résistance se visse sur la base du SKKR-S. Dans le kit, le clearomiseur est fourni avec deux résistances dont une prémontée de 0,2 ohm. Les joints sont de qualité, pas de fuite, pas de suintement.

 

  • QF Meshed 0.20 ohm : à utiliser entre 50 et 80 W. La plage idéale d’utilisation se situe entre 65 et 75 W.
  • QF Strip 0.15 ohm : à utiliser entre 50 et 80 W, pour une plage d’utilisation située idéalement entre 65 et 75 W.

 

La partie centrale (dorée) permet une distribution de l’air pour refroidir les bandes de mesh, par le bas. Ce système évite les projections de liquide en bouche. C’est efficace, aucun reproche !

Le gros avantage du SKKR-S est sa compatibilité avec les résistances NRG de Vaporesso. Ainsi on peut faire varier facilement la valeur de sa résistance et ne pas se limiter  à celles fournies dans le kit (QF).

À la vape, les deux résistances sont proches en terme de sensation. Leur plage d’utilisation est la même. La production de vapeur est dense et reste froide à tiède en refermant l’air flow. Les saveurs sont très correctes, la restitution des arômes est fidèle. Le SKKR-S est plus que correct dans la catégorie des clearos mesh. Il y a mieux, mais bien pire. Les accros aux clearomiseurs subhom mesh ne seront pas déçus.

En résumé

On aime

  • Toucher agréable
  • Box légère
  • Bon clearomiseur
  • Menus facile d'accès

On n’aime pas

  • Trop de menus gadgets

Conclusion

4,2 /5

Le kit Gen / SKRR-S de Vaporesso est un très bon kit double accus. La box est fiable, très bien construite avec des matériaux de qualité. Le clearomiseur est bon dans sa catégorie, le subohm. On regrettera certaines fonctions dans les menus qui se montrent plus accessoires, que réellement performants.

Le Kit Gen Vaporesso en images