Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Clutch X18 – Dovpo – Signature Tips

Test : Clutch X18 – Dovpo – Signature Tips

  • Par , le 15/06/2021 à 17h50
    Annonce
  • Le Petit Vapoteur
  • Pulp Liquides
  • Innokin
  • Vaporesso
  • Point de vape
  • Geekvape
  • Jwei Eleaf

Très attendue depuis le lancement du premier modèle, la Clutch X18 de Dovpo évolue quelque peu. C’est une box méca double accu au format 18650. La forme globale du mod est la même et il accepte des atomiseurs de 28 mm de diamètre.

Toujours désirable

Quand on ouvre la boite de la nouvelle Clutch X18, on se dit immédiatement qu’on va prendre un vrai plaisir avec ce mod. Ce n’est pas complétement juste, ni complétement faux. La box est toujours aussi bien réalisée, toujours agréable en main et dispose d’une bonne autonomie. Cerise sur le gâteau, elle accepte les atomiseurs de 28 mm de diamètre. Mais la promesse de la sécurité n’est pas tout à fait complète.

Caractéristiques techniques

Dimensions25,15 x 81,7 x 51 mm
Poids129 g
Format d'accus2 x 18650
Chargecharge externe
Diamètre max. de l'atomiseur28
Modes disponiblesMéca

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Pièces de rechange

Esprit conservé

Le dessus de la box dispose d’une connectique 510 montée sur une lamelle souple. La Clutch X18 accepte dans sa version classique des atomiseurs de 25 mm. Le premier modèle était hybride, c’est-à-dire en contact direct avec l’accu. L’avantage, comme sur le premier modèle, c’est que tout se démonte sur cette box, et nous verrons même que cela peut prendre un certain temps.

Sous la box, on trouve deux encoches bien intégrées qui permettent le retrait des panneaux d’habillage latéraux. Un numéro de série est également présent. Deux vis servent à ajuster le contact des accus une fois mis en place dans la box. À ce propos, un tournevis est fourni dans la boîte et il vaut mieux l’avoir toujours avec soi pour mettre en place les batteries et les retirer. Sans l’outil, impossible de maintenir ses accus ou les retirer sans risquer de dégrader leur paroi protectrice. On aurait préféré des lamelles avec une forme adaptée comme sur le premier modèle. Les ajustements des panneaux sont impeccables, rien ne déborde ou ne vient à perturber la prise en main.

La box reprend la forme globale du premier modèle. Soit on aime, soit on déteste ce type de forme qui sort un peu des sentiers battus. Indéniablement, on ne peut pas reprocher le manque de confort. Seule une petite inscription discrète est sur un des panneaux. La box reste sobre, sans extravagance.

Le bouton de déclenchement est situé sur un des côtés. Il est de même taille que sur la Clutch première du nom. L’appui est souple et la course raisonnable. Son placement oblige à faire un fire avec l’index pour respecter l’emplacement des autres doigts et le design pensé pour une tenue dans un seul sens.

Deux panneaux d’habillage sont fournis sur la box et autorisent des atomiseurs jusqu’à 25 mm. Mais la bonne surprise c’est de trouver dans le packaging, deux panneaux supplémentaires plus épais. On peut alors monter des atomiseurs de 28 mm. C’est un bon point qui élargit les possibilités d’association. C’est d’autant plus cohérent que la box est une double accu et il serait dommage de se priver de monter du matériel un peu énergivore. Chaque panneau dispose de 6 aimants pour son maintien. Sur ce point, c’est un sans faute !

Vraiment sécurisée ?

Le petit bouton rotatif de verrouillage est placé sous un panneau latéral. Lorsqu’on le tourne, il empêche le bouton de déclenchement de pousser la lamelle de contact. Le déclenchement est impossible dans ce cas. C’est hyper simple à manipuler et particulièrement pratique en situation de transport. C’est un bon point repris du premier modèle qui garantit un peu plus de sécurité. Beaucoup de mods méca ne sont pas verrouillables, il faut ainsi souligner cet avantage.

Les plots de contact des accus sont vissés sur des plaquettes épaisses. La lamelle est fixée sur la plaquette la plus proche du switch. Tout est parfaitement isolé et bien enchâssé dans le boîtier de la Clutch X18. Les matériaux sont épais. Pour accéder à la lamelle, il suffit de retirer la protection imprimée en 3D et dévisser le plot sur lequel elle est vissée.

La nouvelle Clutch X18 est équipée d’un fusible maintenu par 4 vis. Le fusible fait la liaison entre les deux accus. Sur notre exemplaire, une des vis ( à gauche sur la photo) nous a donné du fil à retordre. L’empreinte était dégradée. Rien de grave, un jeu complet est fourni dans la boîte ainsi que 5 autres fusibles. Ces derniers peuvent supporter près de 37 A avant de se sectionner. Un accessoire, vendu séparément, plus épais, peut remplacer ce fusible pour aller encore plus loin. Cela autorise des montages assez bas pour les amateurs de grosse puissance de vapotage. On peut donc légitiment penser qu’avec un fusible, l’utilisateur est protégé. Mais dans la réalité, ce n’est pas tout à fait le cas…

Nous nous attachons régulièrement à rappeler que sur un mod méca, il n’y a pas de sécurité. Le montage, les accus et leur taux de décharge, ainsi que la loi d’ohm sont des règles de base à respecter scrupuleusement.  La vape mécanique n’est pas à aborder avec légèreté pour prendre un maximum de plaisir, mais surtout pour être en sécurité. Et pour la Clutch X18, il n’y a pas d’exception…nous y arrivons !

Le bouton rotatif de verrouillage est prolongé à l’intérieur du châssis de la box par une pièce de forme rectangulaire et parfaitement isolée. Quand on verrouille le switch, le rectangle tourne et vient retenir la lamelle de contact vers la connectique. Une fois encore, tout est bien pensé, les finitions sont sans reproche. Le succès de la première Clutch n’a pas été oublié et ce nouveau modèle reprend largement les bases de son aîné.

Il est possible de tout démonter sur la Clutch X18. Que ce soit pour de l’entretien complet ou pour remplacer une pièce, tout se sépare. Il faut prendre un peu de temps lors de cette étape, mais rien n’est vraiment compliqué pour les amateurs de méca. Les connecteurs en bas de la box sont solidaires du fusible. La lamelle est bien protégée dans son logement imprimé en 3D qui est assez fin, mais solide. La lamelle supérieure est fixée sur le même principe.

La polarité est indiquée par un autocollant fixé sur le panneau d’habillage. Le contraste est impeccable et reste bien visible. La Clutch X18 est une box méca double accu parallèle au format 18650. On place donc les deux accus avec le pôle positif vers le haut comme indiqué.

Alors qu’est-ce qui va et ne va pas ?

À la vue des éléments précédents, tout s’annonce prometteur. Les finitions sont d’un excellent niveau, la box est confortable en main, elle est verrouillable. Si on ajoute la possibilité de vaper avec deux accus en parallèle, c’est un sans faute. Mais il y a un point qui fâche. Le fusible…

Le fusible est placé entre les deux accus et fait le lien entre les deux batteries. Ok, tout va bien jusque là. Mais le fusible va « griller » à 37 A ce qui est énorme sur un montage parallèle. Or aucun accu en 18650 même en parallèle ne supporte ce taux de décharge continu. Autrement dit, avant que le fusible ne cède, les accus auront dégazé. Et c’est là notre point de déception.

L’intention sur la sécurité est bonne, mais concrètement, il est plus probable que les batteries dégazent avant que le fusible joue son rôle. Cela n’impacte pas spécialement l’efficacité de la box ni le plaisir que l’on peut prendre à l’utiliser au quotidien. Ce modèle reste réservé à un public averti et qui maîtrise parfaitement la loi d’ohm. L’emploi d’accus adaptés, un montage cohérent sont les seules véritables sécurités sur ce mod. 

Il ne faut pas se reposer sur la sécurité proposée par le fusible qui peut faire illusion auprès d’utilisateurs moins aguerris au mod méca et qui pourraient être amenés à être moins vigilants lors de l’utilisation de la box.

En résumé

On aime

  • Design
  • Double accu
  • Box verrouillable
  • Compatible jusqu'au 28 mm

On n’aime pas

  • Emploi d'un tournevis pour maintenir les accus
  • Le fusible

Conclusion

4 /5

La Clutch X18 est une agréable box méca double accu 18650. Sa forme la rend confortable. Elle accepte des atomiseurs jusqu'à 28 mm de diamètre avec les panneaux d'habillage plus épais. Niveau vape, elle fait bien le job. On regrette cependant l'emploi systématique d'un tournevis pour placer les accus et le fusible qui fait un peu illusion pour la protection.

Le Clutch X18 en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.