Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Atomiseurs » Test : Aromamizer Lite RTA – Steam Crave

Test : Aromamizer Lite RTA – Steam Crave

    Annonce

Steam Crave sort de sa zone de confort et propose un atomiseur d’une taille plus conventionnelle et avec lequel on peut envisager une inhalation indirecte. Un exercice difficile pour la marque, avec un résultat qui est loin de nous avoir séduit.

On réduit tout !

Habitué au atomiseurs de grand format, Steam Crave surprend avec ce tout petit – du moins pour la marque –  atomiseur de 23 mm. La qualité de fabrication quant à elle n’a pas été revue à la baisse puisque tout est bien usiné, les pas de vis sont agréables et les matériaux de qualités.

Mais la grande nouveauté pour la marque, c’est le passage à l’inhalation indirecte ! Elle fournit pour cela un drip tip avec un trou réduit et une bague de réglage du flux d’air à deux positions dédiées.  

Caractéristiques techniques

Diamètre23 mm
Contenance3.5ml ou 4.5ml
Poids63 g
Remplissagepar le haut
Type de montagesimple coil
Plateau de montage postless
Arrivée d'airdirect et indirect
Drip Tip510
MatériauxInox

Le coffret comprend :

  • Réservoir de rechange
  • Pièces de rechange
  • Drip tip
  • Outil
  • Mode d'emploi
  • Goodies

Une vape 2 en 1

L’ Aromamizer Lite RTA est annoncé 2 en 1, inhalation directe et MTL. Nous avons évidemment testé les deux options. Pour ma part, j’ai surtout testé la partie inhalation directe et Alex s’est occupé de la partie inhalation indirecte 

La vape en inhalation directe par Mars Vape

Si la bague permet a priori une large gamme de réglages pour l’inhalation directe, le flux d’air n’en est pas moins brouillon quelle que soit la position retenue. Concrètement, le réglage a peu d’incidence sur le débit d’air, mais en a beaucoup plus sur le niveau sonore à l’aspiration.

Pour ce qui est du montage, tout se passe bien quel que soit le type de coil utilisé. Il suffit de prédécouper les pattes de sa résistance à la bonne longueur et de couper le coton de manière à ce qu’il vienne se poser sur les trous d’alimentations en liquide. Le montage est intuitif et facile, sous réserve comme d’habitude de ne pas tasser son coton.

On peut retirer le plateau et le visser sur une box pour faire son montage. Un principe intéressant puisqu’il n’y a plus qu’à remettre son plateau dans son emplacement une fois le montage fait, et qu’on peut le retirer même s’il reste du liquide dans le réservoir.

 

Mais même testé avec plusieurs montages et sur plusieurs plages de puissance, cet atomiseur propose des saveurs fades. Le constat est à chaque fois le même, les saveurs sont pratiquement inexistantes, au point d’avoir du mal à reconnaitre le liquide qu’on a mis dedans. Difficile alors d’apprécier la vape avec cet atomiseur, c’est le moins qu’on puisse en dire.

La vape en inhalation indirecte par Alex

Pour une vape indirecte savoureuse, j’opte pour un fused clapton (30 gax2+38 ga) en ni80, 7 tours sur un axe de 3 mm, pour une valeur de 0,81 ohm. Aucun souci pour positionner le coil qui se place impeccablement dans les posts.

Le cotonnage est simple. Il n’est pas nécessaire de couper de longues bandes de fibres, juste de quoi arriver en bas des gorges de maintien du coton. C’est un point important, trop de longueur et c’est le dry hit assuré. Pas assez et c’est la garantie de nombreuses fuites.

La bague des air flows est atypique puisqu’elle est prévue à la fois pour de la vape DL et MTL. En MTL, les options sont limitées, seuls deux trous se trouvent sur la bague… et c’est bien là le problème.

Le trou le plus petit est à peine différent du second plus gros en termes de rendus de saveurs et de production de vapeur. Les amoureux de vape serrée à très serrée, passez votre chemin ! Le hit produit est assez éloigné de la sensation recherchée en vape indirecte. Le Lite RTA ne produit pas une vape restrictive attendue sur ce type de montage.

Le problème ne se situe pas qu’au niveau de la taille des air flows mais aussi au niveau de la construction globale de l’atomiseur. Le plateau de montage est distant (trop) des arrivées d’air pour du MTL. La vape est brouillonne, fade, les arômes peu soutenus.

En augmentant sérieusement (pour du MTL) les watts sur une box électro (de 20 à 30 watts), la vape devient juste tiède, mais sans saveurs supplémentaires.

Quant au drip tip supplémentaire, plus étroit, il est particulièrement désagréable sur les lèvres. Son dessus est coupé net, les découpes sont trop saillantes. Une grosse déception dans l’ensemble, et un atomiseur qu’on ne peut pas recommander en MTL non plus.

En résumé

On aime

  • Qualité de fabircation
  • Facile et pratique à monter

On n’aime pas

  • Saveurs allant du fade à l'inexistant
  • Réglage du flux d'air inopérant et bruyant
  • Drip tip MTL saillant

Conclusion

2,5 /5

L'Aromamizer Lite RTA déçoit en MTL comme en DL. Les saveurs ne sont pas assez présentes pour prendre du plaisir à l’utiliser, malgré d’excellentes finitions et des matériaux soignés. L’idée d’un atomiseur polyvalent est un exercice difficile… Steam Crave n'a pas réussi l'exercice et cet atomiseur déçoit dans tous les registres. Difficile de trouver une raison de le conseiller.

Le Aromamizer Lite RTA en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *