Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Pods » Test : Vagon – Suorin

Test : Vagon – Suorin

  • Par , le 22/08/2018 à 9h00
    Annonce

Suorin nous propose un pod compact aux formes sinueuses, équipé, comme un stylo, d’une broche pour le fixer à la poche d’une veste. Il offre une vape en inhalation indirecte à 12 W, avec une autonomie un peu limitée.

Profilé

Le Vagon est un véritable pod, c’est-à-dire que sa mise en route est automatique (il suffit d’aspirer, il n’y a aucun bouton) et que son réservoir intègre la résistance : lorsqu’elle est usée, on change le réservoir en entier, l’entretien est donc simplifié à l’extrême. Il est bien dessiné, avec des lignes tendues, dynamiques, sa forme est agréable en main, et sa taille le situe entre les pods classique fin et long, et les pods compacts, plus larges et plus courts : 100 mm de long,  24 et 16 mm de largeur et d’épaisseur. Il existe évidemment en différentes couleurs.

À le voir ainsi, on le croirait tout droit sorti d’une étude d’aérodynamique.


Une LED éclaire un V translucide lorsque l’on vape, sa couleur indique le niveau de batterie restant sur les 310 mAh de capacité : verte à pleine charge, bleue entre 30 et 70 %, et rouge En dessous de 30 %, il est alors temps de recharger.


L’embout est agréable sur les lèvres et approprié pour l’inhalation indirecte.
On devine aussi sur cette photo la broche façon stylo.

Mise en route et usage simple


Comme tous les pods, le Vagon est constitué de 2 pièces : la batterie à gauche, le pod à droite, c’est-à-dire le réservoir et sa résistance intégrée.


Pour remplir le réservoir de liquide, il suffit de retirer le petit bouchon en silicone à gauche, puis de le remplir avec une pipette fine : les embouts fins comme ceux des fioles de 10 ml conviennent, mais pas les grosses pipettes, ni les embouts twists.
La contenance de 2,5 ml est confortable pour ce genre de matériel, qui consomme peu de liquide. Enfin, mieux vaut mettre des liquides avec une proportion de PG importante (maximum 50/50), sinon la capillarité pourrait être insuffisante et déboucher sur un dry hit.


Il suffit ensuite de réengager le réservoir dans la batterie pour pouvoir vaper, après avoir attendu 10 mn si c’est la première utilisation. Celui-ci est légèrement translucide pour voir le niveau de liquide restant. Il faut être à contre jour pour le voir.


Pour charge le pod, il suffit de le brancher en USB à un chargeur de téléphone. La charge est assez rapide (30 à 40 mn à 0,5 A), et il est possible de vaper pendant la charge.

A la vape, ce pod est plutôt agréable : le déclencheur automatique est bien réglé, il n’y a pas besoin d’aspirer fort pour l’engager. La vapeur est assez abondante (la vape se fait à 12 W environ), le hit bien présent, sans être agressif avec un liquide en 12 mg/ml de nicotine, ou en 20 mg/ml de sels de nicotine. Les saveurs sont elles aussi plutôt bien restituées pour ce genre de matériel.

L’autonomie est honnête, mais il sera difficile de vaper toute une journée sans avoir à le recharger. Elle permet en effet de vaper l’équivalent de 7 clopes, nous y reviendrons.
Je n’ai pas observé de problème de fuite, on peut donc ranger le Vagon dans un sac, ou même dans la poche d’une veste avec la fameuse broche, sans risquer une catastrophe.
La résistance semble être assez durable, mais cela dépend des liquides utilisés et de la fréquence de vape : les liquides qui encrassent (tabacs ou sucrés) limiteront la durée de vie à une bonne semaine de vape soutenue. Avec des liquides clairs (menthol, fruités légers), la résistance peut tenir plus de 15 jours. Bref, c’est un bon pod, même s’il est perfectible sur le plan de son autonomie.

Revue technique


Le Vagon est livré dans une boite blanche, avec un câble USB et un mode d’emploi en image. On peut regretter qu’il ne soit pas livré avec un réservoir supplémentaire, il faudra penser à acheter des réservoirs assez vite.

Les caractéristiques essentielles du Pod Vagon de Suorin

Type de matériel kit débutant
Dimensions mod 100 mm sur 24 sur 16
Batterie 310 mAh
Charge USB
Capacité du réservoir 2,5 ml
Plage d’utilisation 12 W
Poids du kit 54 g

Petites observation taquine


Je suis un peu surpris par le rapport taille / autonomie de ce pod. 310 mAh, c’est la capacité des plus petits pod de moins de 30 g, et de moins d’un cm d’épaisseur. La taille raisonnable, mais plus importante, du Vagon devrait permettre d’y loger une batterie plus  sérieuse, et une capacité de 600 mAh serait bienvenue pour tenir une journée sans recharge. Ce pod ferait alors partie du haut du panier dans le genre.

Petite observation réjouie

En dehors de cette autonomie un peu réduite, le Vagon est un très bon pod, bien étudié pour accompagner les vapoteurs qui ne veulent pas s’embarrasser avec l’entretien de leur machine à vapeur. Sa vape est d’autant meilleure qu’on utilise des liquides bien dosés en nicotine, et j’ai particulièrement apprécié vaper des liquides en sels de nicotine avec lui, en 20 mg/ml.

En résumé

On aime

  • Le design réussi
  • La prise en main
  • La vape agréable en inhalation indirecte
  • Le déclencheur automatique bien réglé.

On n’aime pas

  • L’autonomie trop faible

Conclusion

4,5 /5
 

Le Vagon, si l’on oublie son autonomie trop faible au regard de sa taille, fait partie des meilleurs pod sur le marché actuel : sa vapeur est assez abondante, les saveurs sont respectées et le hit est bien présent, sans être agressif, même en utilisant des liquides fortement dosés en nicotine.

 

Le Pod Vagon de Suorin en images

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 6 500 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Name of Reviewed Item: Pod Vagon - Suorin Rating Value: 4.5 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2018/08/Vagone.Vig-1.jpg Review Author:Review Date: