Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Melo 4 D25 – Eleaf

Test : Melo 4 D25 – Eleaf

  • Par , le 6/09/2017 à 22h42
    Annonce

Avec le Melo 4, Eleaf fait évoluer son clearomiseur star. Le Melo 3 s’était révélé être un excellent clearomiseur, faisant la joie de nombreux vapoteurs. Eleaf joue donc gros avec cette 4e version. Pari gagné ?

Présentation

clearomiseur Melo 4 D25 d'Eleaf

Le Melo 4 est livré en kit avec la box iKuun i80, mais vous pouvez aussi l’acquérir seul. Disponible en version 2 ou 4,5 ml, la seule différence est son diamètre : 25 mm pour la version 4,5 ml, et 22 mm pour la version 2 ml. Pour ce test, c’est la version 4,5 ml que nous avons utilisé.

Sont fournis avec le Melo 4, une petite pochette de joints, une résistance supplémentaire EC2 de 0,5 ohm (une de 0,3 ohm est déjà en place dans le clearomiseur) et un petit manuel sous forme de feuillet avec une partie en Français. Le réservoir en Pyrex étant bien exposé au choc, je regrette quand même un peu l’absence d’un deuxième en secours, le prix étant dérisoire pour le fabricant qui se montre pour le coup un peu radin.

Pour ceux qui connaissent la précédente version, voici pour résumer les principales évolutions de ce Melo 4 :

– Il existe maintenant deux versions : 2 ml et 4,5 ml

– La hauteur diminue de 65 à 53 mm

– Le remplissage s’effectue désormais sans démontage du top-cap

– Les airflows sont dorénavant en œil de cyclope

Revue technique

Caractéristiques essentielles du Melo 4 d’Eleaf

  • Hauteur : 52,5 mm (D22) et 53 mm (D25)
  • Diamètre : 22 mm (D22) et 25 mm (D25)
  • Contenance du réservoir : 2 ml (D22) et 4,5 ml (D25)
  • Connexion : non réglable
  • Matériaux : NC
  • Poids : 46,8 g (D22) et 52 g (D25)
  • Type de résistance : EC2 et compatible avec la série EC Head
  • Airflow : en bas et réglable avec butée
  • Drip tip : 510
  • Remplissage : par le haut sans démontage du top cap
  • Couleurs disponibles : silver, black, white, red, blue et greenery

Le pack comprend

  • Un clearomiseur Melo 4 avec une résistance EC2 0,3 ohm d’installée
  • Une deuxième résistance EC2 0,5 ohm
  • Un sachet comportant des joints
  • Un manuel multilingue avec une partie en français

Le Melo 4 en détail

Clearomiseur Melo 4 D25 - Eleaf

Le Melo 4 D25 est avant tout esthétiquement très sympa. C’est bien sûr une affaire de goût, mais ses différents reliefs horizontaux lui donne une bonne gueule sans être trop typé, ses proportions sont bien réparties et sa contenance de 4,5 ml appréciable. La peinture mate est réussie et elle semble plutôt bien encaisser les coups sans retenir les traces de doigts.

En commençant par le dessous, on peut voir que le positif n’est pas réglable et ne dépasse vraiment pas beaucoup. Je n’ai pas eu de problème de connexion, mais si vous envisagez de l’utiliser en mode hybride, cela pourrait être problématique.

Deux larges airflows de part et d’autre du clearomiseur sont réglables par une bague rotative avec butée de chaque côté. Cette bague est très bien calibrée, suffisamment ferme pour ne pas bouger toute seule et souple à l’utilisation. Le tirage s’étend de complètement fermé à très aérien. La vape du Melo est donc réservée à celles et ceux qui pratiquent l’inhalation directe, difficile de faire autrement.

Le top cap est en une seule pièce et ne sera démonté que pour le nettoyage, non obligatoire dans un premier temps car le clearomiseur est livré très propres, ou pour changer de résistance. Il servira également pour le remplissage que je décrirais un peu plus tard. Le sommet du top cap présente une petite remontée qui permettra de donner un peu plus de hauteur au drip tip qui, oh joie, est au format 510. Si vous préférez mettre un drip tip différent, il ne faudra pas que sa base soit plus large que 12,5 mm de diamètre pour rester flush.

Comme tout bon clearomiseur qui se respecte, le Melo est constitué de très peu de pièces : quatre en tout sans le drip tip. Les pièces sont correctement usinées, le réservoir de bonne épaisseur et les pas de vis sans accroche.

Les résistances

Contrairement à certains clearomiseurs d’autres marques, il n’existe pas de plateau reconstructible pour le Melo 4, et il n’est possible de l’utiliser qu’avec des résistances toutes faites.

Et justement, pour la sortie de ce nouveau Melo, Eleaf nous gratifie de nouvelles résistances EC2 fabriquées avec un double fil de Kanthal entouré de coton organique, et possèdant une petite grille sur le dessus pour éviter les projections de liquide. Elles existent en deux versions : 0,3 ohm pour une puissance recommandée entre 30 et 80 W, et en 0,5 ohm pour une puissance recommandée entre 30 et 100 W. À noter que ces résistances ne sont qu’une évolution des résistances EC et non pas un changement de format. La bonne nouvelle, c’est qu’il est toujours possible d’utiliser avec le Melo 4 les anciennes résistances prévues à l’origine pour les clearomiseurs  Melo 3, Melo 2, Melo, iJust 2, Ijust 2 mini et Atlantis, au cas ou vous en auriez encore au fond d’un tiroir.

Le remplissage

Le remplissage du Melo 4 est juste un bonheur : après avoir repéré le petit triangle de gravé sur le haut du top cap, il suffit de pousser ce dernier vers l’extérieur pour voir apparaître l’orifice de remplissage. Petit détail qui est plaisant : le drip tip peut rester en place et ne gêne pas l’ouverture. Il n’y a rien à démonter ni à prévoir pour poser le top cap, l’opération est simplifiée au maximum.

L’orifice de remplissage est d’environ 8 × 4 mm et pourra accueillir à peu près tous les types d’embouts de flacons et pipette. Ce passage possède un large joint périphérique empêchant le liquide de ressortir une fois le top-cap en place, l’ensemble restant relativement propre et parfaitement étanche. Pour le niveau de remplissage, il conviendra de s’arrêter en haut du réservoir afin de laisser un peu d’air pour la pression. Le remplissage se fait

de préférence airflows fermés, mais même en étant ouverts, je n’ai pas eu la moindre fuite, mais ma résistance n’a pas encore trop d’heures de vape.

Ce système d’ouverture de top cap est vraiment plaisant à utiliser, et bien qu’il ne soit pas nouveau, il reste pour moi le plus pratique à utiliser. On peut le faire d’une main debout dans la rue sans se poser de question.

La vape

Si le Melo 4 est techniquement et esthétiquement réussi, il serait dommage que la vape qu’il délivre ne soit pas également à la hauteur. Je vous rassure, sur ce point il se montre parfaitement digne de son prédécesseur.

Que ce soit avec la résistance de 0,3 ohm ou de 0,5 ohm, à 30 W la vapeur est déjà consistante et les saveurs correctement restituées. Au fur et à mesure de l’augmentation de puissance et jusqu’à environ 45 w, seule la vapeur est plus importante en devenant plus tiède, mais les saveurs elles, ne bougeront pas trop.

À partir de 45 W, les saveurs commenceront à se dégrader pour disparaître progressivement à partir de 55 W et devenir dénaturées au-delà. J’avoue ne pas avoir trouvé une réelle différence entre les deux résistances, et pour ma part, je trouve que le meilleur compromis d’utilisation se trouve à 35 W avec l’airflow ouvert de trois quarts. À noter également que l’airflow est certes un peu bruyant, mais n’émet pas d’autres sons désagréables.

En résumé

Points positifs :

  • Système d’ouverture pour le remplissage
  • Bonne restitution des saveurs
  • Belle quantité de vapeur
  • Qualité de fabrication
  • Bonne contenance
  • Aucune fuite et ne condense pas
  • Drip tip au format 510
  • Bon rapport qualité-prix

Points négatifs :

  • Résistances qui deviennent désagréables au-dessus de 55 W
  • Pas de réservoir supplémentaire de livré
  • Inhalation directe obligatoire
  • Drip tip un peu court

Conclusion

Notre note : 4,5/5. Le Melo 4 est une très bonne évolution de la gamme, et si vous étiez déjà conquis par son prédécesseur, vous allez être ravi par cette quatrième version. Eleaf a su améliorer techniquement son clearomiseur tout en préservant le principal : une excellente qualité de vape.

Seuls les vapoteurs qui recherchent de la puissance seront un peu déçus avec ces nouvelles résistances EC2, mais pour tout le reste, le Melo 4 se hisse en haut du tableau des clearomiseurs de l’année. Il est simple d’utilisation, délivre une très bonne vape en inhalation directe. Il possède une excellente contenance tout en restant relativement discret, et pour finir, affiche un prix très accessible. Nul doute qu’il va se vendre par palettes comme en attestent d’ailleurs les ruptures de stock comme on peut le voir actuellement.

Le Melo 4 D25 d’Eleaf en images

Prix moyen du Melo 4 D25 d’Eleaf

Pour vous donner toujours plus d’informations sur les produits de la vape et vous aider dans votre achat, nous suivons en temps réel le tarif moyen du Melo 4 D25 d’Eleaf sur une dizaine de grands magasins en ligne. Cette semaine le prix moyen constaté est de 19,87 euros. Sur les 30 derniers jours la variation moyenne du Melo 4 D25 d’Eleaf est de : 0,96 %

Évolution du prix moyen du Melo 4 D25 d’Eleaf

Pour aller plus loin

  • Le Spirals Plus Tank de Smok est un excellent clearomiseur, qui entre de plein fouet en concurrence avec le Melo 4.
  • Dans un registre plus musclé, le TFV8 Baby de Smok est déjà un classique de la vape en clearo.
  • Également dans une veine plus musclé, le Cleito EXO excelle dans tous les domaines.
  • Pour ceux, qui souhaitent une vape plus posée, en inhalation indirecte, comme pour une cigarette de tabac, le Nautilus 2 d’Aspire s’impose.
Name of Reviewed Item: Melo 4 D25 - Eleaf Rating Value: 4.5 Review Author:Review Date: