Vous êtes ici : Vaping Post » E-liquide cigarette électronique » Les e-liquides américains sous le feu des projecteurs de la FDA

Les e-liquides américains sous le feu des projecteurs de la FDA

Les e-liquides américains, comme européens bientôt, vont devoir subir des contraintes administratives bien plus sévères aux États-Unis.

Les e-liquides américains, comme européens bientôt, vont devoir subir des contraintes administratives bien plus sévères avec l’approche des nouvelles réglementations.

Les fabricants de cigarettes électroniques européens craignent une réglementation plus sévère concernant la fabrication et la commercialisation de ces dispositifs. Les concepteurs américains d’e-liquides font déjà face à ce type de problématique puisque la Food and Drug Administration (FDA) leur réclame déjà beaucoup plus de documents qu’auparavant.

Le consultant Gretchen Rizor estime que des fabricants pourraient être pris au dépourvu et ne pas être en mesure de répondre aux demandes de la FDA à l’avenir. Selon lui, les exigences pourraient être les mêmes que celles qui régissent les marchés du tabac, des compléments alimentaires et des produits pharmaceutiques.

Gretchen Rizor explique notamment que la quantité de chaque composant devra être indiquée sur l’étiquette du produit, il ne doit pas y avoir de recette secrète. Par ailleurs, les fabricants devront fournir des rapports sur l’impact de leur produit sur la santé. Les économies d’échelle vont être plus difficiles à réaliser, certaines entreprises ne pourront plus rivaliser face aux grands groupes. C’est d’ailleurs ce que redoutent déjà les acteurs du secteur dans l’UE, avec l’instauration de la Directive sur les produits du tabac.


Via ECigIntelligence

Review Author:Review Date:
  • guitou34

    Il n’y pas la quantité de chaque composant sur un paquet de cigarette, mais un pourcentage d’additifs. Deux poids, deux mesures.

  • Cegoca

    Et la recette du Coca-Cola alors, on pourra aussi l’avoir ?
    La corruption de ces gens devient de plus en plus flagrante.

    Et le DIY va devenir beaucoup trop facile !

  • Soys

    C’est de la pure folie! Ils sont gerbant! Je pense qu’il serait bon d’avoir certaines indications rassurants sur la présence ou non allergènes, mais donner la recette?!!! Ils sont corrompus jusqu’à la moelle à la FDA… Cela revient à demander qu’un artiste de abandonne ses droits d’auteur pour donner la clef du plagiat…. Car qu’est qu’un bon liquide si ce n’est le fruit d’un travail artistique intense? À Five Pawns, Vaponaute, Thenancara (vous remarquerez que sur 3 liquides vendus aux USA, j’en ai cité 2 français;)) , cela leur prend des mois voir des années (1ans et demi pour le liquide Shinshiro) pour créer un nectar de cette qualité, on peut sans peur parler des liquides comme d’un art de la bouche comparable à la gastronomie, que ce soit les liquides complexes (haute Vapologie) ou les plus simples, et bons aussi, et comparables à de la cuisine de bistrot (j’aime aussi). Bref, ils demandent à des artistes d’abandonner leur créativité… Le tout pour ne pas gêner Big Tobacco dans son busines…. Lamentable