Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La cigarette électronique vue par Philippes Presles, et présentée par Femme actuelle

La cigarette électronique vue par Philippes Presles, et présentée par Femme actuelle

    Annonce

Femme actuelle a réalisé un dossier au sujet de la cigarette électronique. Pour cela, la journaliste Diane Mottez a interrogé le tabacologue Philippe Presles, mis en lumière depuis la sortie de son ouvrage “La cigarette électronique. Enfin la méthode pour arrêter de fumer facilement”.

Arrêter de fumer avec la cigarette électronique sur Femme Actuelle

Arrêter de fumer avec la cigarette électronique sur Femme Actuelle

Selon lui il est important d’informer le grand public comme les professionnels de santé sur l’intérêt de l’e-cigarette. A ceux qui estiment qu’elle pourrait être une passerelle vers la cigarette traditionnelle, Philippe Presles répond qu’au contraire cela serait plutôt une solution qui permettrait de diminuer l’attractivité du tabac auprès des jeunes.

En outre il estime qu’elle est “infiniment moins dangereuse” que le tabac et qu’elle est comparable aux légumes ou aux poissons sur “l’échelle des dangers” pour la santé (doutes sur les métaux lourds et les pesticides).
L’organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) sont deux grands organismes qui recommandent de ne pas utiliser la cigarette électronique. Le tabacologue et de nombreux autres médecins ont souhaité réagir face aux multiples coups portés sur la cigarette électronique notamment en lançant un appel en faveur de ce produit en novembre dernier.

Néanmoins il est très important de bien choisir son matériel lorsqu’on désire tester cette aide au sevrage. La sélection d’un modèle adapté, le bon dosage en nicotine, ou encore le choix d’une batterie performante font partie des tâches à accomplir pour éviter toute mauvaise surprise !
Un premier bilan est à faire au bout d’un mois de vapotage selon les tabacologues. Dans le cas où on a totalement arrêté de fumer, un vapoteur peut essayer de diminuer progressivement la teneur en nicotine dans son utilisation quotidienne. Pour celles et ceux qui n’ont pas complétement stoppé les cigarettes traditionnelles, ils peuvent à l’inverse augmenter la dose en nicotine ou essayer le patch, en parallèle du vapotage.

L’essentiel des fumeurs parviennent à diminuer leur consommation voire à l’arrêter grâce à l’e-cigarette, voilà le message que souhaite transmettre Philippe Presles avec la sortie de son ouvrage.
La journaliste de Femme actuelle n’oublie pas d’évoquer la grande communauté des vapoteurs qui s’est formée sur la toile ces dernières années. Elle permet aux “nouveaux” de trouver des conseils judicieux quant au choix du matériel, et elle informe très régulièrement sur les évolutions concernant la législation du produit.


Source : http://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/arreter-fumer-cigarette-electronique-02936/%28page%29/1

Review Author:Review Date: