Vous êtes ici : Vaping Post » Brèves » France : L’e-cigarette prudemment reconnue par le Haut Conseil de la Santé Publique

France : L’e-cigarette prudemment reconnue par le Haut Conseil de la Santé Publique

    Annonce

Le Haut Conseil de la Santé Publique vient de mettre en ligne son avis actualisé au 22 février 2016 sur la cigarette électronique. Il reconnaît son utilité pour la réduction du risque tabagique mais reste prudent.

Le HCSP reconnait que l’e-cigarette peut aider à arrêter de fumer mais redoute l’effet passerelle et la renormalisation du tabagisme

Selon l'association qui défend les droits des vapoteurs français, le Haut Conseil de la Santé Publique n'est pas impartial dans son analyse des faits.

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) reconnait que la cigarette électronique peut être considérée comme une aide pour arrêter ou réduire la consommation de tabac des fumeurs mais redoute toujours qu’elle ne constitue une porte d’entrée dans le tabagisme et renormalise la consommation de tabac à cause d’une image positive véhiculée par son marketing et sa visibilité dans les espaces publics.

Le HCSP recommande d’informer, sans faire de publicité, à la fois les professionnels de santé et les fumeurs que le vaporisateur est un outil d’aide à l’arrêt du tabac et un dispositif de réduction des risques du tabac à condition d’arrêter de fumer.

Le HCSP se prononce pour le maintien de l’interdiction de publicité et l’interdiction du vapotage dans les espaces collectifs, il encourage les études et souhaite voir s’engager la réflexion sur une cigarette électronique « médicalisée ».

L’avis complet est consultable sur le site du HCSP.

Review Author:Review Date: