Vous êtes ici : Vaping Post » Technique » États-Unis : La mésaventure d’un vapoteur avec un atomiseur sub-ohm

États-Unis : La mésaventure d’un vapoteur avec un atomiseur sub-ohm

    Annonce

On ne le répètera jamais assez, et aux premiers concernés, les fabricants, l’utilisation d’atomiseurs à très basses résistances comporte des risques. La chaine de télévision américaine ABC7 publie aujourd’hui la malheureuse histoire d’un vapoteur de Santa Ana en Californie ayant apparement pratiqué le sub-ohm à ses risques et périls.

Alors que très peu de détails sont publiés au sujet de cet incident et que des doutes subsistent quant à la véracité de l’information, les photos supposées prises par l’individu laissent néanmoins supposer que l’accident fut d’une particulière violence.

Un utilisateur averti commente sur la page Facebook de la chaine :

Il a très probablement utilisé une mauvaise batterie. Les batteries qui sont supposées équiper les Mods méca n’explosent pas, elles rejettent lentement un acide qui s’écoule à travers les trous d’aération (vent holes) prévus à cet effet.

Il utilisait également un atomiseur Aspire Atlantis sur un top cap hybride le raccourcissant de trop. C’est la raison pour laquelle les gens devraient aller dans une boutique spécialisée et recevoir des informations adaptées à l’usage de leur matériel.

Le site Vapoteurs.net avait proposé en novembre 2014 un dossier sur l’utilisation des batteries. Le site Vapor Gate publiait quant à lui à la même période un guide de l’accu pour les inconscients de la vape.

Review Author:Review Date: