Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Box & Mods » Test : Duke II DNA 18650 – Vicious Ant

Test : Duke II DNA 18650 – Vicious Ant

  • Par , le 9/12/2019 à 17h20
    Annonce

La Duke II DNA 18650 de Vicious Ant est une box simple accu et haut de gamme. Dotée d’un chipset DNA 75C, elle est solidement construite avec des matériaux de qualité. Dès sa prise en main, elle inspire confiance par la qualité des finitions et son poids. Une box quasi parfaite.

Une superbe box

La Duke II DNA est juste magnifique. Très bien finie et dotée d’une ergonomie très agréable, elle est propulsée avec un chipset DNA 75C en couleur. C’est beau, c’est propre, c’est classe, en bref une superbe box qui ne souffre que d’un très léger défaut. Disponible en plusieurs finitions (Ultem, bois stabilisé…) et couleurs, elle comblera nombre de vapoteurs.

Caractéristiques techniques

Dimensions27mm x 47mm x 89,5 mm
Poids207 g
Format d'accus18650
ChargeUSB ou chargeur externe
Puissance maximale75
Diamètre max. de l'atomiseur24
Modes disponiblesWatts, Volts, Contrôle température, Replay, Courbes, Bypass

Le coffret comprend :

  • Mod
  • Mode d'emploi

Objet de désir

La Duke II DNA75C  est livrée dans un joli écrin qui protège parfaitement la box et fait penser à packaging de montre de luxe. Un petit soufflet contient la carte de garantie. Ce n’est qu’une boîte mais cela respire la qualité et le sérieux du fabricant.

Sur le dessus de la box on trouve le bouton fire placé légèrement de biais par rapport à la connectique 510. Cette dernière présente une gravure, au nom de la marque, sur sa circonférence. C’est net et précis. Le mod peut accueillir des atomiseurs jusqu’à 24 mm. Il sera impossible d’aller au delà, la box a, tout autour de sa connectique 510, un léger débordement qui, une fois l’atomiseur mis en place cache la liaison entre l’atomiseur et la box. Esthétiquement c’est très réussi, mais cela impose la limite de 24 mm.

Sur le côté de la box, tel un blason, est gravé le logo de la marque, une fourmi au look agressif. Tout est parfaitement intégré et cette gravure ne vient, en rien, entacher le design. Au contraire, l’identité visuelle de la marque se combine parfaitement avec la sobriété des courbes du mod.

Le bouton de déclenchement est affleurant. C’est très bien réalisé, il dépasse à peine pour le sentir sous le pouce et, est suffisamment discret pour ne pas impacter l’esthétisme. Seule fausse note, le bouton fire a tendance à être un peu bruyant lorsqu’on appuie dessus. Cela ne s’apparente pas à un cliquetis suite à un mauvais ajustement mais plus à un bruit de résonance. Rien de bien rédhibitoire, mais dans ce niveau de gamme on peut s’attendre à la perfection.

Sous la box, une plaque occupe la majorité de la Duke II. Elle vient protéger la box même si, à l’usage, elle finira par se rayer. De fines gravures au laser indiquent le numéro de série, la finition, le modèle et la marque. Rien à signaler à ce niveau, on se situe bien dans du haut de gamme, c’est extrêmement propre.

L’accès au logement de la batterie se fait par un bouton qu’il faut dévisser. La manipulation est des plus aisées, puisque seul un quart de tour antihoraire est nécessaire pour retirer le bouchon. La box accepte un accu au format 18650.

Deux trous de dégazage sont placés en haut et en bas d’un axe central en cas de problème avec l’accu. Une vis à tête plate est au centre du bouchon à accu et permet d’ajuster la course de l’accu dans son logement. Selon le modèle utilisé et l’épaisseur de la protection de l’accu, il peut s’avérer nécessaire de légèrement rattraper un jeu potentiel dans l’emplacement de la batterie. Dans les faits, lors des tests avec différentes batteries, il n’a pas été nécessaire de régler cette vis. Pour autant, elle est présente et peut, au cas où, s’avérer bien utile.

Sur la tranche opposée à l’écran, le mod est tout en courbes pour favoriser la prise en main. C’est très agréable, la tenue se fait naturellement. L’emploi d’Ultem, de finition Cerakote (une peinture contenant de la céramique) rend la box solide, facile d’entretien et non glissant. La Duke II est peu sensible aux rayures sur la plus grande partie de son habillage.

Très bon chipset

En façade, on trouve l’écran couleur au dessus duquel le nom du modèle de la box est gravé profondément. Sous l’écran, un bouton “+”, un bouton de validation et le bouton “-” viennent compléter la façade. Un port micro USB est présent et permet une recharge, mais surtout une mise à jour et personnalisation poussée du chipset. C’est d’ailleurs l’atout majeur des DNA qui autorisent une multitude de réglages tant au niveau des fonctions qu’au niveau graphique. Il est alors possible, avec le logiciel EScribe, d’obtenir une box presque unique alors qu’elle est produite en série.

L’écran est en couleur et donne toutes les informations essentielles à l’utilisateur. Les contrastes sont suffisamment important pour une lecture instantanée. Équipée d’un DNA 75C, le vapoteur peut aller très loin dans le détail et l’analyse de sa vape.

Nous ne reviendrons pas sur les spécificités détaillées du chipset puisque vous pouvez trouver tous les détails de fonctionnement, les mesures de puissance réelle et les tracés à l’oscilloscope de ce chipset dans l’article consacré aux DNA.

Les menus sont détaillés et il est possible de choisir l’identité graphique de son écran grâce au logiciel EScribe. Les plus aventureux pourront customiser leurs propres icônes et écran d’accueil ainsi que chaque partie des affichages.

À l’usage, la Duke II est une box redoutable d’efficacité, fiable et toujours précise. Limitée à 75 watts, elle couvre les besoins de bon nombre de vapoteurs. Au-delà, il faudra choisir un modèle double accu et un chipset type DNA 250C.

En résumé

On aime

  • Superbe finition
  • Chipset performant et personnalisable
  • Matériaux de qualité
  • Fiabilité de la box

On n’aime pas

  • Bouton de déclenchement qui résonne

Conclusion

4,8 /5

La Duke II DNA 18650 de Vicious Ant est une magnifique box dont le chipset DNA 75C n'a plus à faire ses preuves. Solide, épaisse et d'un finish remarquable, c'est un superbe objet pour tout vapoteur qui cherche un produit performant aux lignes soignées. Le mod offre une excellente expérience de vape et laisse la possibilité d'une customisation des menus aboutie. On regrette son bouton fire un peu bruyant. Seul dilemme, quelle couleur choisir ?

Le Duke II en images

Cet article a plus de 10 jours, les commentaires sont donc fermés. Merci de votre compréhension.