Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Cubis Pro – Joyetech

Test : Cubis Pro – Joyetech

Six mois après la sortie du Cubis qui a remporté un beau succès comercial, Joyetech dévoile déjà la version Pro de ce clearomiseur. Quelles sont ses nouveautés ? Qu’apportent-elles ? Un bide de Joyetech s’y serait-il glissé ?

Contenance revue à la hausse et bague d’airflow

Cubis_Pro_Joyetech_PackagingDans sa frénésie de sorties, Joyetech n’oublie généralement pas la qualité, ni la pertinence de ses produits. Rayon nouveautés, ce Cubis Pro arrive dans un format légèrement réduit par rapport au Cubis original. Son diamètre est toujours de 22 mm, mais il a perdu 5 mm de haut et pointe maintenant à 55 mm. Dans le même temps, sa contenance gagne 0,5 ml pour un total de 4 ml. Voilà pour les caractéristiques physiques.

Cubis_Pro_Joyetech__ElementsQue trouve-ton dans la boite cartonnée blanche du Cubis Pro ? Le clearo, bien sûr, accompagné d’un deuxième drip tip noir en Delrin, plus fin que celui d’origine, avec une spirale anti-projection de liquides à l’intérieur. Joyetech fournit également deux joints thoriques, un manuel d’utilisation avec une partie en français, et quatre résistances : trois dédiées à l’inhalation directe dont la Notch coil de 0,25 ohm (30 à 70 W), la résistance BF SS316L de 0,5 ohm (15 à 30 W) et un QCS coil de 0,25 ohm. Enfin, la LVC MTL dotée d’un Clapton coil en Kanthal de 1,5 ohm (8 à 20 W) se prête à l’inhalation indirecte.

Ces résistances s’insèrent facilement en dévissant le top cap par la bague d’airflow. Il faut ensuite les visser sur le pas de vis situé sous le top cap, puis revisser le top cap sur le réservoir.

Cubis_Pro_JoyetechSur le Cubis, l’air ne circulait que par une fente située au-dessus du tank. Cette version Pro bénéficie d’une vraie bague d’airflow dotée deux cyclopes quadrillés par cinq fenêtres. Elle permet de régler le passage d’air de très serré à très aérien, selon les résistances utilisées. En aérant ce Cubis pro, Joyetech élargit sa palette de vape.

Cubis_Pro_Joyetech_Top_FillDans sa version Pro, le remplissage du Cubis se fait toujours par le haut. Mais la façon de procéder a évolué par rapport à la version originale. Il faut désormais dévisser la partie située juste au-dessus de l’airflow puis verser le liquide par les fentes situées autour de la cheminée. Ce système évite les débordements de liquides qui pouvaient se produire avec le Cubis.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont les suivantes :

  • Un clearomiseur Cubis Pro
  • Matières : acier inoxydable et Pyrex
  • Un réservoir en pyrex
  • Contenance : 4 ml
  • Connexion : 510
  • Quatre résistances : une Notch coil de 0,25 ohm (30 à 70 W), une résistance BF SS316L de 0,5 ohm (15 à 30 W), une LVC MTL dotée d’un Clapton coil en Kanthal de 1,5 (8 à 20 W) ohm et un QCS coil de 0,25 ohm.
  • Deux drip tips : un en Delrin en spirale et le drip tip d’origine
  • Un sachet de coton organique, deux joints thoriques
  • Un manuel d’utilisation multilingue dont une partie en français
  • Un tableau de performances des résistances
  • Hauteur : 58 mm
  • Diamètre : 22 mm
  • Poids : 46 g
  • Coloris : blanc, argent, noir, burgundy, orange ou bleu

Polyvalent, mais des Notch coils à revoir

Cubis_Pro_Joyetech_résistances

Avec ses quatre résistances de 0,25 à 1,5 ohm, le Cubis Pro parait extrêmement versatile, mais il y un “hic”, que nous aborderons plus tard. Commençons par la LVC MTL qui pointe à 1,5 ohm. Elle renferme un Clapton coil en Kanthal. Cette résistance LVC, pour “Liquid Valve Controlˮ possède une arrivée de liquide réglable située à sa base, qu’il faut bien sûr penser à ouvrir avant de l’installer. Je l’ai ouvert en grand même avec un liquide en 50% VG et je n’ai eu aucun souci.

Comme son nom l’indique, cette résistance MTL est destinée à l’inhalation en deux temps, plébiscitée par les nouveaux vapoteurs et ceux qui préfèrent les tirages serrés. Elle s’utilise entre 8 et 20 W en mode puissance et procure une belle vape savoureuse. Avec l’airflow grand ouvert, le volume de vapeur n’est pas négligeable et les saveurs sont bien restituées.

La résistance BF SS316L de 0,5 ohm fait basculer le Cubis Pro dans la vape aérienne, en inhalation directe ou indirecte, selon la puissance utilisée. Elle s’utilise entre 15 et 30 watts et accepte le contrôle de température. À 15 watts, c’est un peu poussif et il faudra réduire l’airflow sur deux fenêtres, ce qui permet une vape serrée. Vers 23 watts, on peut passer en inhalation directe avec airflow ouvert à trois fenêtres. À 30 W et airflow grand ouvert, ce combo développe une vape très aérienne avec de beaux nuages savoureux à la clé.

Défaut qui peut gâcher le plaisir de vaper, avec cette résistance, le Cubis Pro envoie des projections de liquides, après remplissage du tank. Le phénomène s’estompe à l’usage, mais ça reste très désagréable.

Cubis_Pro_Joyetech_QCSPassons à la résistance, la plus basse, la Notch coil de 0,25 ohm, qui s’utilise entre 30 et 70 watts. Les choses se gâtent encore. Dès 35 watts, les projections de liquides sont permanentes et particulièrement désagréables. La grille située au-dessus de la résistance est totalement inefficace. Même résistance, même punition avec le QCS coil. En utilisant le drip tip en spirale, on limite le phénomène, mais le liquide finit par arriver dans la bouche. Joyetech doit revoir sa copie du Notch coil. La mise sur le marché d’un produit aussi peu abouti est étonnante de la part de cette marque. Personne n’est parfait.

En résumé

Points positifs :

  • Polyvalent
  • Bon rendu de saveurs
  • Bon volume de vapeur
  • Facilité d’usage
  • Très bonne qualité de fabrication
  • Prix compétitif
  • Pas de fuite, ni suintement
  • Contenance en progression

Points négatifs :

  • Notch Coil et QCS inutilisables, trop de projections de liquide
  • Projections de liquides avec la résistance BF SS316L en 0,5 ohm, après remplissage

Conclusion

Note de 4/5. En passant à la version Pro, Joyetech a surtout rendu le Cubis plus aérien, grâce à l’ajout de la bague d’airflow, qui est un atout de poids. Cette nouveauté fait du Cubis Pro un clearomiseur polyvalent, qui, en outre, restitue bien les saveurs. Par contre, il y a un vrai problème concernant les résistance qui envoient énormément de projections en bouches, particulièrement celle en Notch coil, qui en devient inutilisable. Cet échec mis à part, le Cubis Pro est facile d’usage, bien fini, sans fuite et sans défaut majeur, mis à part les projections après remplissage, et pour un prix très abordable.

Name of Reviewed Item: Cubis Pro Rating Value: 3 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2016/07/Cubis_Pro-une.jpg Review Author:Review Date:
  • lietaert

    impossible de l’utiliser resistance a 0.25 et resitance a 0.60 projection de liquide brulant – langue brulé et levre superieur – je vous deconseille ce produit – meme si il y avait des fuites de produits minime l’ego one mega est bien largement superieur a ce produit

  • méliès

    Salut Lietaert. Je tombe sur cet article après trois jours de galère avec mon box Evic basic et clearo cubis pro. J’ai connu l’enfer des projections, j’en ai même pris dans l’oeil, et je vous jure que ça pique.J’ étais à un doigt de retourner à la boutique. Mais j’ai cherché et trouvé !
    Je vais pas tourner autour du pot:

    Si tu veux t’éclater avec une résistance 0.5 SS316, tu passes directement en mode temperature control SS316, tu règles entre 210 et 225°c à 28w max bague d’airflox sur 2,5 trous ouverts. terminé les projections brulantes en pleine bouche ou en pleine gueule, plus de gout de crâmé, et enfin un nuage énorme de fumée pas brulante et chargée d’arômes, tu peux tirer des lattes énormes, pas de dry heat, enfin, je veux dire: LE BONHEUR !

    Si tu as un Evic basic (je précise bien, parce que ni l’auteur du test ni toi ne précisez sur quelle base vous avez monté votre Cubis pro…) Je te conseille de télécharger la dernière mise à jour du firmware, qui permet de contrôler la préchauffe de la résistance (très utile en mode power) et aussi de pousser l’engin à 60W (pas utile du tout mais bon…)

    La dernière version du firmware est ICI:
    http://www.joyetech.com/mvr-software/?sid=205

    Pour la résistance à 0.25: j’ai testé avec une 0,2 NI (Nickel) :
    Le modeTEMP n’est pas terrible, aussi, j’ai creusé l’histoire des Coéfficients de chauffe , et en utilisant le mode TCR programmé à un coefficient de 600 et 30w j’ai obtenu de bons résultats.
    Si la résistance est une 0,25 SS316, c’est le mode temp SS316 (stainless steel/ INOX) qu’il faut utiliser.Le même réglage qu’en 0,5 donnera de bons résultats, après tu peux baisser un poil la température max .

    Ce qui m’énerve le plus, c’est de tomber sur des vendeurs de mod elec qui ne connaissent rien d’autre que le mode controle de puissance, ainsi que de lire des articles de test ou la configuration matérielle n’est pas donnée, et qui se contentent uniquement d’une approche d’utilisation en mode puissance, sans chercher plus loin.

    Justement, pour chercher plus loin, sur la question des coefficients de chauffe, du mode controle de température et tout, je vous conseille cette page (oui c’est en anglais…):
    http://www.ecigssa.co.za/guide-to-fine-tuning-temp-control-vaping.t18206/

    Et celle ci est pas mal aussi:
    http://danyvape.com/box-cuboid-par-joyetech/

    En espérant avoir apporté un peu d’aide, bonne soirée !

    • Gargantua

      Bonjour !
      Un énorme merci pour votre commentaire et vos liens.
      Vous venez de sauver de justesse un Cubis Pro d’une défenestration grandiose 🙂 .
      Pour réf. evic Basic + Cubis pro + BF SS316@0,5Ω réglés selon votre proposition.
      Plus aucunes projection ou gouttelette sur les lèvres. Même avec le drip tip d’origine le tout marche à merveille.

  • Avec la résistance 0.5, je n’ai pas de projections, en mode PV, réglé sur 30W, avec des liquides en 50/50.
    J’ai testé les 4 types de résistances, et la 0.5 est celle que j’utilise au quotidien depuis 2 mois.
    Pas de fuites non plus :
    Il faut par contre faire attention à le remplir – quelle que soit la résistance – jusqu’au bas de la bague de réglage d’airflow.
    Je l’utilise plus que mon Nautilus X (qui a l’adaptateur 4ml).

  • gennaro fummo

    à méliès. J’ai reçu mon cubis pro hier, je l’ai monté avec une résistance SS316 0.5 Ohm sur une eVic VTwo mini, et j’ai eu affaire à un volcan, crachant des boulettes de liquide brûlant et fumant comme un dragon. Parti en mode puissance, je me suis dirigé vers le mode température pour voir si la solution était là. C’est donc très naturellement que j’ai appliqué les réglages préconisés dans votre message. Malheureusement, pas de miracle, le cracheur crache toujours une boulette brûlante à chaque amorçage. Une fois que c’est amorcé, il semble que cela aille mieux, mais qui a envie de ne se faire brûler “rien qu’un petite fois”. J’ai par ailleurs un Melo3 mini, qui est un vrai plaisir. J’ai essayé le Melo3 sur le MOD EVic et le Cubis pro sur le MOD IStick: le problème est bien sur le Cubis Pro. Un tel produit est tout bonnement dangereux et ne devrait pas être autorisé à la vente.