Vous êtes ici : Vaping Post » Humour » Vapotage et twirling bâton

Vapotage et twirling bâton

Mis à jour le 19/01/2024 à 12h35
    Annonce

Trop, il y en a trop, partout ! L’actualité s’est emballé cette semaine, et, quand parfois il est difficile d’en trouver un peu pour le vendredi, là, on ne sait vraiment plus où donner de la tête. Comme choisir c’est renoncer, et que renoncer, c’est pas bien, aujourd’hui, article spécial twirling bâton.

L’art de la bastonnade

En vérité, le twirling bâton est une discipline très sous-estimée. Comment l’expliquer ? Vous voyez les majorettes ? Peut être pas si vous êtes jeune, mais globalement, le twirling bâton, c’est un peu ça : faire des figures à l’aide de… Et bien d’un bâton, en alliant danse, gymnastique, voire un peu de théâtre, et tout cela demande une intense capacité de concentration.

Parce qu’il faut surprendre le public. Tenez, par exemple, imaginez une figure où la twirleuse tient son bâton sur le bout de son doigt, l’élève gracieusement vers le ciel, et, soudain, rompt la magie en faisant semblant d’être dégoûtée par ledit bâton et en le jetant violemment au visage d’un spectateur, occasionnant souvent des blessures graves, voire fatales.

Cette figure s’appelle la « Elisabeth Borne », en hommage parfait au traitement que la Première ministre réserve à la vape. On la voit vapoter, et même à l’Assemblée Nationale, on pense avoir enfin une politique qui a tout compris à la réduction des risques, et PAF ! La seconde d’après, elle tue la vape : paquet neutre, interdiction des arômes.

Parce qu’il faut bien protéger les enfants. C’est la seule solution : il faut interdire les arômes qui attirent les enfants, selon la Première ministre, parce que les gosses vapent alors que c’est interdit aux moins de 18 ans. Et vous savez quoi ? Elle a raison ! Elle a tout à fait raison ! Et elle n’a pas le choix.

Les choses pourraient être différentes, bien entendu, si Elisabeth Borne était à la tête d’une administration habilitée à faire des contrôles, disposait de Préfets autorisés à prononcer des fermetures administratives, voir de forces de police ou gendarmerie et de juges aptes à sévir si vraiment c’est grave, bref, ce problème pourrait être résolu en une semaine si Elisabeth Borne était la Première Ministre d’un état puissant et structuré, mais hélas… Hé, attendez une minute ! Ça ferait une superbe figure de twirling bâton où la twirleuse devrait faire une chorégraphie en faisant semblant de ne pas avoir de bâton. Envoyez immédiatement cet article à la Fédération, qu’ils l’homologuent.

D’ailleurs, puisqu’on propose aussi les paquets neutres dans la vape, Jean-Christian Haltel, des Jus du Chat Perché, suggère dans cette continuité des messages d’avertissements concernant tous les sujets dont la Première Ministre ne s’occupe pas non plus. Il faut dire que, si les messages de mise en garde contre la vape s’appuient sur les faits scientifiques, les flacons seront juste blanc uni.

Repos du guerrier

Après avoir terminé leurs compétitions de twirling bâton, les twirleuses doivent se reposer. Et c’est bien normal, puisque ce sport est exigeant, tant physiquement qu’intellectuellement. Et lorsque les compétitrices sont en déplacement, elles louent des Air BnB.

Et on est d’accord : lorsqu’on pratique un sport à haut niveau, il faut entretenir sa condition physique et donc éviter tout ce qui est nocif, comme par exemple le tabac. Heureusement, une société pense à elles, et a commercialisé un détecteur de fumée de cigarettes à installer dans les logements locatifs.

Non, pas un détecteur de fumée standard qui se déclenche tout bout de champ, un détecteur de fumée de cigarette, très spécifiquement. Il est également muni d’un détecteur de décibels pour signaler tout bruit excessif. Donc, si en déplacement, il vous prend l’envie, le soir en vous détendant, de vous en griller une petite en écoutant, au hasard, le dernier album de Cannibal Corpse, « Chaos horrific », qui au passage est excellent, oui j’adore Cannibal Corpse et c’est mon article, je fais ce que je veux, pensez à dire adieu à votre caution.

Alors, fumer, c’est mal, on est d’accord. Mais tout cela s’apparente quand même à une sacrée intrusion dans la vie privée, adossée à un système de délation « appuyé sur l’intelligence artificielle », dit fièrement la brochure. Pas un mot sur la vape, par contre, on ignore si le système la détecte.

Et on ignore également si l’appareil peut détecter les clauses abusives dans les contrats de location. Ce serait utile pour les bailleurs qui installent des appareils illégaux dans leur logement. C’est la loi : on ne peut pas interdire à un locataire de fumer dans son logement. Mais on peut lui interdire d’avoir un chien. Alors que les statistiques le prouvent, les chiens, majoritairement, ne fument pas. Et ils sont nuls au Twirling bâton. 

Note : Je n’y connais strictement rien en twirling bâton. Si vous pratiquez ce sport, il me fallait une discipline sportive et c’est tombé sur la vôtre. Navré. Mais ne fumez pas.

Ces articles devraient aussi vous intéresser

Élisabeth Borne, une vapoteuse à Matignon

Élisabeth Borne vient d’âtre nommée Première ministre en France. La nouvelle chef du gouvernement est également une vapoteuse convaincue.

France : ce que dit vraiment le PNLT sur la cigarette électronique

Plan national de lutte contre le tabagisme cigarette électronique

Le prochain Programme de lutte national contre le tabagisme a été rendu public. Décryptage des mesures concernant le vapotage.

France : restriction des arômes et paquet neutre pour la vape au programme

PLNT cigarette électronique France

Le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, a détaillé les mesures qui devraient être mises en place dans le plan de lutte contre le tabac.

Les commentaires sont fermés.