La vape indépendante toujours leader des ventes aux États-Unis et au Royaume-Uni

Selon une récente analyse, NJOY, fabricant indépendant d'e-cigarettes, dominerait toujours les ventes aux États-Unis.

Selon une récente analyse, NJOY, fabricant indépendant d’e-cigarettes, dominerait toujours les ventes aux États-Unis.

Le fabricant de cigarette électronique Njoy est devenu le plus grand vendeur de ce type d’appareil aux Etats-Unis d’après une récente analyse. Il représenterait sur le dernier mois 22,4% du chiffre d’affaires de la vape américaine. Il faut prendre malgré tout un peu de distance par rapport à ces données, l’étude qui révèle cette information ne comprend pas l’analyse des ventes réalisées sur internet, qui représenteraient près d’un quart du marché de l’e-cigarette aux Etats-Unis.

Par ailleurs, elles ne couvrent pas non plus celles qui se sont opérées dans les points de vente spécialisés. Ces lieux sont reconnus pour avoir contribuer fortement à la démocratisation des vaporisateurs dans ce pays. Les marques Vapin Plus et Haus suivent sur le podium des ventes de cigarettes électroniques.

Une autre étude menée par le cabinet Nielsen, rapportée par le site de veille économique Ecig intelligence, nous donne une image sensiblement différente du marché de l’e-cigarette aux Etats-Unis. Elle révèle que c’est la marque Vuse du cigarettier Reynolds American qui est en tête des ventes, devant la Blu (Lorillard), puis de Logic, et Njoy ne se trouve que quatrième de ce classement. Les chiffres différents s’expliquent aisément : Nielsen s’est en fait uniquement intéressé aux ventes de produits de la cigarette électronique dans les magasins de proximité.

Un firme indépendante de l’industrie du tabac

Ces résultats économiques montrent une fois de plus que la firme NJOY, fabricant principalement des modèles de type cigalike, se présente comme l’un des concurrents les plus sérieux face aux industriels du tabac.

L’indépendance vis à vis de cette industrie est un élément important pour cette entreprise, qui vient récemment de s’ouvrir aux modèles ouverts et aux e-liquides pour dynamiser sa compétitivité. Le projet Artist Collection qui vise à regrouper les recettes de plusieurs créateurs internationaux, a notamment fait appel aux services de la française Anne-Claire d’Izarny-Gargas, créatrice de la marque Vaponaute.

Même scénario au Royaume-Uni

Au Royaume Uni, la marque Ten Motives (achetée par Victory en 2014*) a été première des ventes de cigarettes électroniques en 2014, toujours selon le cabinet Nielsen. Elle aurait dépassé la firme Nicolites (achetée récemment par Philip Morris International*), qui propose la marque Nicocig. Les ventes de Ten Motives auraient progressé de plus de 50% l’an passé, et ont été estimées par les analystes à 54 millions de dollars, contre environ 36 millions de dollars en 2013. Nicolites a perdu des parts de marché, malgré une augmentation de ses ventes en volume. Elle a notamment souffert de la concurrence de fabricants présentant des appareils à des prix très compétitifs. Le marché britannique serait actuellement dominé par trois grandes marques, Ten Motives, Nicolites et E-Lites.

Pour le moment la présence des groupes ECIG (Electronic Cigarettes International Group Ltd., qui détient notamment les marques FIN, Victory et Vapstick) et NJOY dans les deux pays pourrait constituer le premier front économique face à la sérieuse avancée de l’industrie du tabac dans le monde très prisé de l’e-cigarette.

Review Author:Review Date:
  • Toflu

    cette information ne comprend pas l’analyse des ventes réalisées sur internet, …
    pas non plus celles qui se sont opérées dans les points de vente spécialisés.

    donc ni internet ni boutiques ? il reste le supermarket et la station service du coin ? a lire les forums, ca me semble peu/pas representatif .