Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Skynet Pro Sub-Ohm Tank – Augvape

Test : Skynet Pro Sub-Ohm Tank – Augvape

  • Par , le 14/01/2019 à 14h00
    Annonce

Augvape sort un nouveau clearomiseur, le Skynet Pro, grosse vape, gros nuage, un nom qui rappelle le film Terminator… notre clearo subira t-il le même sort que le cyborg?

Hasta la vista, baby !

Si comme moi vous êtes un peu nostalgique des films d’action, vous vous souvenez surement de Terminator et du musculeux cyborg qui explose tout le monde sur son passage…quel rapport ? Eh bien Skynet, cette intelligence artificielle qui gère la riposte nucléaire…trêves de moments cinématographiques, et passons à notre clearomiseur qui a sa façon se rapproche du Terminator.

Revue technique

Les caractéristiques essentielles du Skynet Pro Sub-Ohm Tank d’Augvape

Type de matériel clearomiseur
Diamètre 25 mm
Hauteur 52,5 mm
Contenance 3,8 ml et 7,1 ml
Poids 60 g
Remplissage par le haut
Plage d’utilisation 65-100 W et 90-120 W
Arrivée d’air triple par le bas
Résistances 0,2 ohm double mesh et 0,15 ohm triple mesh (pré installée)
Drip tip 810
Matériaux inox, résine et Pyrex
Couleurs disponibles Inox, noir, rainbow

Le coffret comprend

Skynet Pro Sub-Ohm Tank (x1), réservoir de rechange (x1), pièces de rechange (x1), résistances (x2), drip tip (x1), outil (x0), mode d’emploi (x1)

Une construction classique

Notre Skynet Pro est bien costaud, comme Arnold. D’une taille de 52,5 mm sur 25 mm, il est assez bien construit. Classiquement, il est en trois parties.


Le top cap qui se visse pour remplir en e-liquide surmonté d’un joli drip tip transparent 810 assez discret. Le corps du clearo avec deux pyrex fournis aux contenances généreuses (jusqu’à 7,1ml).
La base avec ses trois arrivées d’air large, de quoi refroidir tout bon gros cyborg des surchauffes, et où se visse sa résistance.

Une conception donc classique sans exotisme, mais dont connait le fonctionnement, du rassurant. Le filetage du top cap est plutôt court, il faut rester attentif lors du remplissage, on dévisse à peine et c’est retiré. Attention donc à ne pas le perdre des mains.

Pour autant ça tient bien et le joint sous le top cap fait bien son office. Je lui aurai préféré une ouverture “slide” plus actuelle et plus pratique, mais bon notre robot a pris de l’âge et est un peu en retard. Les pas de vis sont moyens, sans plus, il est parfois nécessaire de chercher un peu le début du filetage. Jusque-là rien de bien dramatique…

Le Skynet Pro est fourni avec deux résistances tout aussi balèzes que le reste. Une résistance à 0,2 ohm en double mesh et en 0,15 en triple mesh. Les choses sérieuses commencent pour une vape directe puissante et très nuageuse.

La vape est savoureuse mais imprécise

Mon cyborg fraîchement déballé et notre entente commençait mal… M’a-t-il pris pour sa Sarah Connor ? J’en ai bien l’impression. Petite explication: je sors le Pyrex et je le visse sur sa base, en tout cas, je commence à visser et j’entends le doux son du métal contre le verre, celui qui me fait dire que ces deux matériaux ne vont pas s’entendre. Inspection rapide : pas de joint à la base du Pyrex. J’aime donner sa chance au matériel et je lui adjoints donc un joint fourni dans la boîte… Rien de bien méchant mais tout de même.


Je commence avec la résistance mesh double coils, rempli mon gros robot de son liquide préféré et j’ajuste la bague des air flows. Et là, nouvelle mésentente, la bague ne tourne pas bien, elle est assez rigide et, monté sur une box, ce clearomiseur demande beaucoup de finesse et de force en même temps pour trouver la bonne ouverture, pourtant le Terminator est une grosse brute épaisse. Et sauf à me tromper, mais dans mes souvenirs, il ne fallait pas prendre son temps pour le faire fonctionner. Bref soyons patient et ne soyons pas trop sévère, jusqu’au moment où…

Les résistances étonnent

Les deux résistances fournies sont bien grosses, en double et triple coils mesh, ce n’est pas pour me déplaire. Le mesh restitue bien les saveurs et malgré une puissance importante, pas de dégradations des arômes. Pas de projection, une vape froide, tiède. À 70 W, ça marche bien pour le double mesh et tout aussi bien à 90 W pour le triple mesh. Le rendu est fidèle. Et pour un clearomiseur aussi brutal qu’est le Skynet Pro, le contrat est rempli.

Les résistances présentent des ouvertures comme des trous dans le coton. Il s’agit d’un système d’arrivée de liquide comme on a déjà croisé sur d’autres atomiseurs, mais ici ça na se contrôle pas et c’est bien le problème.


Augvape a voulu bien alimenter son clearomiseur, voire le suralimenter. Dans l’idée je trouve ça très bien, car ce genre de résistance est très gourmande en liquide et il faut bien une bonne alimentation en liquide pour éviter le dry hit. Sauf que sur la résistance en double coil, j’ai eu la désagréable surprise de voir tout mon clearomiseur se vider par la bague des air flows.

Qu’à cela ne tienne, j’aime bien comprendre comment le matériel fonctionne, et me voilà à tout démonter pour trouver la source du problème. Le coupable ? Un tout petit joint à la base de la résistance n’a pas été efficace.


Sur la résistance en triple coil, aucun problème, pas de fuite, rien… C’est un peu le revers de la médaille de ce genre de système d’alimentation en liquide, si tout va bien niveau joint c’est top, sinon c’est la fuite totale.

1 mm de trop ?

Chez Augvape, il existe le petit frère du Skynet Pro, le Skynet (tout court). Pour reprendre nos comparaisons avec le Terminator, c’est un cyborg avec moins de muscles 😉


Je l’ai aussi testé et il est très bien, les résistances n’ont pas ce principe d’ouverture dans le coton, leur valeur est un peu plus haute, visuellement c’est même le frère jumeau en plus petit. Aucune mauvaise surprise, il fait très bien le boulot

I’ll be back…

Le Skynet Pro mériterait un petit coup de jeune dans ses qualités d’assemblage, dans sa bague d’air flows et ce top cap un peu old school. Quand je revois Terminator, le T800 (c’est Arnold) a l’air parfois un peu ringard et quand on voit le T1000 (celui qui devient tout liquide dans le film), on se dit tout de suite qu’il est plus efficace, plus moderne, plus tendance. Mais au final, c’est toujours notre T800 qui gagne et cela lui donne un côté attachant.

Le Skynet Pro ne démérite pas, il est très bon dans la vape, très juste. Alors oui, cela arrive un joint défectueux, même si je dois avouer que j’ai pas mal cumulé les problèmes (pas de joint de Pyrex et joint défectueux en bas de la résistance), cela n’en fait pas pour autant un produit à rejeter qui ravira les amoureux des clearomiseurs puissants.

En résumé

On aime

  • Sa bonne restitution des saveurs
  • Sa vape puissante
  • Prix attractif

On n’aime pas

  • La bague d’air flows trop dure
  • L’assemblage manque de précision
  • Notre exemplaire à la résistance défectueuse.

Conclusion

3 /5
 
Le Skynet Pro d’Augvape est un gros clearomiseur pour une vape directe, nuageuse et savoureuse. Il est de conception très classique dans son assemblage. Les résistances sont bien choisies et se montrent très efficaces pour une vape puissante. Mais il pêche par des finitions à revoir, qui gâche un peu le plaisir. Dommage, une V2 est à envisager d’urgence.
 

Le Skynet Pro Sub-Ohm Tank d’Augvape en images

Les derniers articles sur la marque Augvape

Test : kit VX 200 / Jewel – Augvape

  • Publié le 23/04/2019

17 grammes ! 17 g, c’est le poids du clearomiseur Jewel. Seule la carcasse de sa résistance est en métal, tout le reste est en plastique, ce qui permet de …

Test : Druga foxy – Augvape

  • Publié le 2/01/2019

Rétro-innovation Oui, d’une certaine manière, Augvape innove en proposant une box d’une grande simplicité, en ayant même planqué les boutons de réglage et en réduisant l’écran à l’essentiel : c’est …

Test : BTFC RDA – Augvape

  • Publié le 18/10/2018

Son design est soigné Le BTFC est né d’une collaboration entre Augvape et le reviewer YouTube VapnFagan. L’idée principale était de créer un dripper capable de pouvoir s’adapter à sa propre …

 

 

Pour ne rien manquer de l’actualité de la vape, rejoignez les 7 000 abonnés à notre newsletter et recevez chaque semaine nos derniers articles !

Annonce

Name of Reviewed Item: Skynet Pro Sub-Ohm Tank - Augvape Rating Value: 3 Image: https://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2019/01/couv.jpg Review Author:Review Date: