Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » L’e-cigarette améliorerait les fonctions respiratoires chez les fumeurs asthmatiques

L’e-cigarette améliorerait les fonctions respiratoires chez les fumeurs asthmatiques

    Annonce

Une étude menée par un docteur italien tend à démontrer que le passage de la cigarette à la cigarette électronique améliorerait les fonctions respiratoires chez les fumeurs asthmatiques.

18 fumeurs asthmatiques suivis pendant un an

Le Docteur Cristinia Russo a présenté les résultats de son étude lors d’un rassemblement scientifique tenu au Texas, à Houston, l’American Academy of Allergy, Asthma, and Immunology. Elle a analysé le comportement de 18 personnes souffrant de cette maladie du système respiratoire, dont nous a déjà parlé le pneumologue Gérard Mathern.

Changements observés chez des fumeurs asthmatiques lors du passage à l'e-cigarette.

Changements observés chez des fumeurs asthmatiques lors du passage à l’e-cigarette.

Elle a suivi 10 ex-fumeurs (le premier groupe) qui utilisaient seulement un vaporisateur, et 8 personnes (le second groupe) qui se servaient de cigarettes électroniques et de cigarettes classiques.

Le Docteur Russo a par exemple observé que les 6 personnes du premier groupe ayant connu une intensification des symptômes de leur maladie avant l’étude ont vu la fréquence de ces symptômes diminuer par deux lors de leur passage à la cigarette électronique.

Ces propos s’accordent avec les conclusions de l’étude de Riccardo Polosa qui expliquait en mai 2014 que, chez les fumeurs asthmatiques, la “consommation régulière de cigarettes électroniques pour substituer le tabac est associée à une amélioration objective et subjective des problèmes asthmatiques”.

Des professionnels de santé présents lors de ce rassemblement scientifique ont fait part de leur doute concernant l’innocuité du produit, en évoquant notamment les craintes formulées par le Centers for Disease Control and Prevention, que nous avons commentées à plusieurs reprises dans nos articles. Des médecins ont aussi défendu l’approche du Docteur Russo, qui estime qu’il est largement préférable de vapoter que de fumer, même si elle rappelle qu’il est encore mieux dans l’absolu de ne pas consommer du tout ces produits, quand on y parvient.

Elle a également rappelé sa position en indiquant que la prévalence du tabagisme chez les personnes asthmatiques était aussi forte que chez le reste de la population. Le Docteur Russo a enfin indiqué que la consommation de tabac aggravait les problèmes des personnes souffrant de l’asthme, notamment en aggravant l’obstruction des voies respiratoires.

Review Author:Review Date: