Royaume-Uni : License pharmaceutique pour le cigarettier BAT

British American Tobacco a développé un nouveau type de cigarette électronique qui va prochainement être commercialisé au Royaume-Uni. Il s’agit d’un vaporisateur qui délivre une dose très précise de nicotine et qui vient de recevoir l’homologation de médicament Outre-Manche. Un produit en parfaite adéquation avec la nouvelle TPD ?

Cigarette électronique Voke

La première e-cigarette pharmaceutique au Royaume-Uni sera proposée par le cigarettier British American Tobacco (BAT).

La première e-cigarette pharmaceutique au Royaume-Uni sera proposée par le cigarettier British American Tobacco (BAT).

British American Tobacco distribue déjà un modèle de cigarette électronique appelé Vype. Les analystes estiment que cette e-cigarette, intitulée Voke, sera officiellement lancée dans le commerce dans la première partie de l’année 2015.

C’est l’agence de régulation des médicaments et du bien-être (Medicines and Healthcare products Regulatory Agency) qui a délivré l’autorisation pour la Voke, néanmoins une autorisation secondaire est nécessaire pour pouvoir proposer au public ce type de produit, l’industriel du tabac ne pourra ainsi lancer son e-cigarette au Royaume-Uni seulement quand il l’aura acquise. La Voke symbolise parfaitement les initiatives des grands groupes qui cherchent à proposer diverses alternatives aux fumeurs qui tentent de se sevrer.

Kevin Bridgman de Nicoventures estime que cette solution peut séduire ce type de public qui est encore réticent à l’utilisation de la cigarette électronique traditionnelle. De nombreux fumeurs devraient en effet être rassurés de l’homologation de ce dispositif comme “médicament”. La mauvaise publicité faite par l’OMS ces dernières semaine a certainement contribué à inquiéter de potentiels vapoteurs.

Review Author:Review Date:
  • Cegoca

    Voke : cigarette électronique ?
    C’est un inhalateur, sans électronique et sans chauffe; pas une cigarette électronique telle que nous les connaissons, .

    “Voke will be able to circumvent the indoor ban now that it
    licensed as a medical device. The inhaler, based on asthma
    inhaler technology, delivers a nicotine formulation via a
    breath-operated valve in a cigarette-sized medical device and
    contains no electronics, heat or combustion. ”
    source : http://www.bloomberg.com/news/2014-09-12/bat-to-sell-voke-tobacco-substitute-after-u-k-medical-approval.html

    • C’est exact mais le rapprochement est tout de même bien volontaire : ” The inhaler device is shaped like a cigarette and is designed to be stored in the side of a cigarette-packet shaped box that contains the recharging canister.” (Financial Times)

      • Cegoca

        C’est surtout du reconditionnement et/ou une évolution de leur ancien produit sous forme de cigarette mais pas électronique …

        Une petite image où ils comparent les deux. La cigalike est en rouge, bien évidemment car c’est la mauvaise, alors que leur produit est vert.

        • Cegoca

          Euh … l’image s’est mise deux fois et j’arrive pas à enlever la deuxième.
          Un GM peut-il le faire à ma place ? Merci 😉

  • Remz

    Sans aucun doute le plus petit mod méca au monde !
    neeed !

  • Tony Fiant

    Il est vrai que le terme e-cigarette semble un peu dénaturé dans le sens maintenant usuel du terme.
    Merci Cegoca pour l’image : les 250 à 400 c donc degrés celsius, pas farenheit, me paraissent quelque peu surestimés ?
    En fait, on a un distributeur de nicotine qui ressemble à une cigarette.
    Je lui prédis un avenir sombre en termes de réussite de sevrage car nous savons maintenant que la nicotine n’est pas si addictive que cela et que les autres facteurs que recherchent un fumeur ne sont pas présents.
    Toutefois, ce type de produit est inquiétant car il ressemble furieusement à l’évolution que nous redoutons avec la TPD avec tous ces labels CE certified, medical, Pharmaceutical grade…
    Quant à ceux qui sont réticents, dixit l’article, pourquoi le sont ils, qui les a enclins à penser cela et avec quels arguments ?
    Il ne manque plus que la patte de chat “OMS approved” sur l’emballage.
    La mise en place commence. Faites vos stocks.

  • Patricia

    Mais, si tout le monde se met à utiliser ce type d’inhalateur ( dans la science -fiction) ne risque-t-on pas, avec cette forme là, de banaliser la cigarette , de pousser les jeunes à fumer, de créer une dépendance qui mène tout droit à la toxicomanie, de causer des lésions pulmonaires graves à type d’asthme, d’emphysème dues à l’inhalation de nicotine? Et quels sont les effets des excipients ?
    Cet inhalateur peut-il être utilisé dans les lieux publics, que savons-nous de ses effets à long terme, diffuse-t-il des substances dans l’air ?

    Non non non, ça ne va pas, une simple dénomination de dispositif médical ne me suffit pas à moi, je réclame 20 années de recul et 200 travaux de recherches avant de pouvoir, en conscience, risquer de mettre mon sevrage tabagique en échec avec cet inhalateur.

    C’est de la nicotine, c’est toxique, je demande qu’on lui applique la réglementation du tabac, point barre. Suffit pas de changer d’étiquette pour me faire passer des vessies pour des lanternes.

    ,)

    • Tony Fiant

      Tu te comportes en patient. Le médecin va t’expliquer que c’est bien pour toi avec des termes simples, limite puérils, comme s’il parlait à un possesseur d’un troisième chromosome sur la 21ème paire. Il te dira que des gens diplômés des plus hautes écoles avec l’aide des technologies les plus avancées ont mis au point The Inhalator et qu’il s’agit là d’une révolution pour paraphraser feu Steve.
      Je te laisse, une lanterne à vider.

      • Patricia

        M’en fiche, j’irais en voir un autre, de toubib… je prendrais Philippe Presles tiens. Lui au moins il me comprend et il dit moins de bêtises que l’OMS.

  • Remz

    Heuu, c’était une blague 😀
    Un mod dans un feu, c’est explosion assurée si l’accu est dedans.
    Sans l’accu, pas grand chose chose sinon une petite flamme par la combustion du PG.

  • Si les gouvernements nous obligent à vapoter à l’extérieur comme les fumeurs, je dirais donc que les “vokateur” devront aussi aller à l’extérieur et utiliser ce dispositif loin des regards de nos enfants, car les VOKE imite aussi l’acte de fumer.