Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » La guerre du marché de la cigarette électronique oppose Big Tobacco à ses anciens clients devenus vapoteurs

La guerre du marché de la cigarette électronique oppose Big Tobacco à ses anciens clients devenus vapoteurs

Aux États-Unis les industriels du tabac se sont déjà emparés du marché de la cigarette électronique. En commercialisant leur “cigalikes”, ces e-cigarettes qui ressemblent à une cigarette de tabac, ces géants tentent de conquérir le cœur des fumeurs à grand coups de marketing et de réseaux de distribution ultra optimisés. Un vapoteur américain, Gary Cox, nous explique sur l’un des plus importants forums de son pays pourquoi le vapoteur doit s’opposer à cette mainmise de Big Tobacco sur nos vaporisateurs et agir pour défendre ses intérêts.

La cigalike : nouvelle arme de Big Tobacco

Le géant du tabac R. J. Reynolds a lancé la commercialisation de son modèle d'e-cigarette "Vuse".

Le géant du tabac R. J. Reynolds a lancé la commercialisation de son modèle d’e-cigarette “Vuse”.

Les enjeux commencent à être importants. Tout est en place pour une guerre du marketing. Les fabricants de cigarettes (« Big Tobacco ») aux budgets énormes foncent plein gaz pour dominer le marché des cigarettes électroniques, même si elles continuent de vendre des cigarettes traditionnelles mortelles.

Lorillard, qui a forcé son chemin dans ce marché en premier en rachetant Blu il y a deux ans, mène la danse et a récemment acquis la société britannique Skycig. Altria (alias Philipp Morris qui fabrique la Marlboro) a créé sa propre marque, MarkTen, à travers une filiale appelée Nu-Mark, créée apparemment à cet effet.

Plus récemment, Nu-Mark a racheté Green Smoke, qui continue d’apparaitre en ligne sous ce même nom, sans mentionner ses liens avec les produits toxiques. RJ Reynolds qui fabrique la Camel a sorti la Vuse alors que British American Tobacco a créé la Vype.

hon-lik-inventeur-de-la-cigarette-electronique

Hon Lik, le papa de l’ecig, a vendu ses droits à l’industrie du tabac.

Il y a quelques mois, Imperial Tobacco, qui fabrique la Gauloise, a racheté les droits de propriété intellectuelle de l’inventeur chinois de l’e-cigarette, Hon Lik (Dragonite), mais n’a pas encore annoncé comment elle comptait façonner ou faire son entrée dans ce marché. La première cigarette électronique, fabriquée à l’origine par Ruyan, appartiennent désormais à un grand fabricant de cigarettes qui détient les brevets du produit.

Quelques irréductibles perdurent

La grande classe s'arrête malheureusement quand on porte l'ecig à la bouche ...

Parmi les irréductibles de la cigalike, NJOY fait figure de leader en capitalisant sur des fonds privés en dehors de l’industrie du tabac.

Quelques fabricants irréprochables, qui ne vendent que des e-cigarettes et qui n’ont jamais fabriqué la version toxique, sont également positionnés dans le haut du classement. (Ces fabricants sont également parfois connus sous le nom de « sociétés dédiées aux cigarettes électroniques »). Plusieurs de ces sociétés ont fait la une de l’actualité récemment en fusionnant, et donc en acquérant une position plus compétitive face au « Big Tobacco ».

Le fabricant d’e-cigarettes Victory a acquis la société britannique Vapestick et a fusionné par la suite avec FIN Branding, obtenant ainsi une position favorable sur le marché. NJOY continue de faire la une avec des campagnes publicitaires très visibles qui sont bien ficelées mais pourtant controversées. (Il y a plusieurs autres sociétés clés dans ce groupe mais seules celles qui ont fait la une récemment sont mentionnées ici, afin d’éviter toute apparence de favoritisme à certaines marques spécifiques).

Le marché spécialisé des vaporisateurs personnels

ismoka-magoo-mod

Une facette indépendante du marché se développe, celle des MODs, ces vaporisateurs optimisés pour améliorer la qualité de vape.

En cherchant parmi ces dinosaures, on trouve une multitude de petites sociétés qui ne fabriquent pas seulement des cigarettes électroniques qui ressemblent aux cigarettes traditionnelles de tabac (cigalike) mais également des vaporisateurs personnels qui ont l’air très différents. Ces dispositifs connaissent un succès grandissant parmi les vapoteurs les plus convaincus qui boudent le matériel qui ressemble à des sucettes à cancer. Nombre d’entre eux sont des lobbyistes dévoués qui modifient leurs vaporisateurs (« mod ») et règlent de manière précise leurs propres qualité de vape.

Des enjeux politiques et financiers importants

Des rumeurs courent selon lequelles la FDA pourrait bannir la vente en ligne de cigarettes électroniques.

La FDA devrait bientôt réglementer la cigarette électronique comme un produit du tabac, favorisant ainsi Big Tobacco.

Sur le front règlementaire, la Food and Drug Administration (FDA) a remis au Bureau de la gestion et du budget de la Maison-Blanche (OMB) des propositions de règlementation dont le contenu suscite beaucoup de spéculation. Certains craignent que des exigences trop sévères seront néfastes aux plus petites sociétés, rendra le Mod illégal et étouffera le développement de solutions innovantes, ouvrant la voie à Big Tobacco pour prendre le contrôle du marché. Certaines des voix scientifiques les mieux informées insistent pour une approche très délicate de ces règlementations avec des exigences affinées qui détourneront plus de fumeurs de leur habitude tabagique et les pousseront vers le vapotage. Nous ne savons pas encore ce que le MOB examine comme options.

Plusieurs voix importantes dans les médias commencent à couvrir le problème de façon équitable, en donnant plus de visibilité aux personnes informées qui défendent une réduction des risques raisonnable. Ces mêmes médias continuent néanmoins de juxtaposer ces voix à celles extrêmement acerbes au vapotage avec leur logique bâclée et leurs faits déformés des différentes études scientifiques déjà réalisées sur le sujet.

L’appel au boycott des e-cigarettes produites par l’industrie du tabac

Que peuvent faire les vapoteurs pour façonner l’issue de ce combat ? Examinons certaines des possibilités :

  • Ne pas acheter les MarkTen, Vuse, Vype, Green Smoke, Blu, et autres Skycig.
  • Ne pas laisser vos amis en acheter. Parlez-leurs des cigarettes électroniques fabriquées par des sociétés irréprochables (non liées à l’industrie du tabac).
L'e-cigarette représente un concurrent très sérieux aux cigarettes de tabac.

La cigalike imite parfaitement la cigarette de tabac mais n’arrive pas à la cheville d’un vrai vaporisateur personnel. Les cigarettiers chercheraient-ils à maintenir les ventes de leurs sucettes à cancer ?

Faites pression sur le gérant de votre supérette ou boutique spécialisée pour qu’il fasse plus de place sur ses étagères à des produits « propres ». Exhortez-le à se débarrasser des produits des grands fabricants de tabac en faveur des marques produites par les sociétés dédiées aux cigarettes électroniques. Les observateurs des marchés confirment qu’une grande partie des avantages de Big Tobacco découle de ses réseaux de distribution (les “convenience stores” aux États-Unis). Faites pression sur le gérant de votre superette pour que cela change. Faites pression sur les magasins CVS, qui ont récemment renoncé à la vente de tabac, pour qu’ils introduisent sur leurs étagères des cigarettes électroniques (non liées à l’industrie du tabac).

Faites entendre votre voix dans les médias

Recherche

L’internet : première source d’expression pour les vapoteurs.

Commentez les histoires que vous lisez à ce sujet sur internet. Envoyez des commentaires bien étayés et bien écris en matière de pro-vapotage et de réduction des risques. Relisez et utilisez un correcteur d’orthographe. Rendez la communauté des vapoteurs plus attirante. Continuez à poster sur les forums dédiés aux cigarettes électroniques également – prêchez à des convertis est toujours bienvenu mais postez des articles dans la presse grand public donnera une visibilité plus large en-dehors de la communauté des vapoteurs.

Dans vos commentaires en ligne et vos communications aux législateurs, faites-leur savoir que Big Tobacco ne vous représente pas en tant que vapoteur et n’a pas mérité le droit de parler au nom de la communauté des vapoteurs.

Si par hasard vous disposiez d’un excédent de liquidités, investissez dans une société dédiée aux cigarettes électroniques de votre choix.

Prenez votre Mod ou vaporisateur avec vous lors de soirées et montrez-les aux autres. Faites savoir au public qu’il existe d’autres dispositifs que la « cigalike » et qu’ils sont désormais cools pour les fumeurs !

S’il existe un “vape lounge” (salon dédié au vapotage) dans votre ville, fréquentez-le et parlez-en à vos amis. S’il n’y en a pas, essayez d’en créer un.

Si les régulateurs annoncent de nouvelles règlementations qui profitent à Big Tobacco, créez la pagaille ! Nous pouvons gagner cette partie.


Article préparé en grande partie d’après les propos de Gary Cox, du forum e-cigarette-forum.com

Review Author:Review Date:
  • Elva Pote

    Ah là, je ne peux qu’adhérer ! je défends ce point de vue depuis longtemps…

    La façon la plus efficace aujourd’hui pour boycotter les cigalike c’est de signer l’EFVI, seule possibilité de renverser au niveau européen la TPD “Tobacco Promotion Directive”. En effet, les seules ecigs qui passent la rampe de ce texte pour l’instant sont les cigalike… et ça se passe par là : http://www.efvi.eu 🙂

  • +1 avec l’article et +1 avec Elva Pote.
    Faites valoir votre droit européen le plus basique, signez l’ICE pour la liberté de la vape lancer par l’EFVI.
    Ce n’est pas une pétition, c’est un droit de recours légal au niveau de l’UE.

  • Denis-Clinton Carter

    Je ne dois pas tout comprendre ou bien c’est qu’il manque un morceau de texte…
    Les e-cig des industriels du tabac sont moins bien que les autres ? Mauvais produits ? Malfaçons volontaires ?

    • Elles ont juste 5 ans de retard technologique.
      En gros les e-cig de BigT sont ce qu’on appel des 1ère génération, nous en sommes à la 3e ave les MODs et atomiseurs reconstructible.
      Les type Ego qui fonctionnent toujours aussi bien, sont de 2e génération.
      En plus, beaucoup de vapoteurs exclusif ne veulent plus avoir à faire à Big Tobacco, donc appellent au boycotte de leur marque afin de leur faire comprendre 😉

    • Elva Pote

      Pour “fidéliser” leurs clients ces industriels ont ajouté des additifs pour accroître l’addiction à leurs produits, menti sur les effets sur la santé, inventé les pseudos lights plus nocives, été condamné pour méthodes mafieuses aux US.
      Donc c’est vrai la confiance est assez limitée.
      Ils auraient pu inventer l’e-cig. Ca aurait été une toute autre histoire…

      Leurs eCigs sont les moins efficaces du marché, ne sont pas celles qui permettent au plus grand nombre de sortir du tabac. L’avantage pour eux, c’est que du coup les fumeurs continuent à fumer !

      • Denis-Clinton Carter

        Ah, ok, c’est une question de morale / vengeance, donc.

        C’est pas con.

        • Pat Ned

          Pas seulement une question de morale/vengeance mais aussi une question de confiance. Et je n’ai aucune confiance dans ce qu’ils vont mettre dans leurs liquides au vu de leur passé dans le tabac.

        • Elva Pote

          +1 avec Pat Ned
          La vengeance n’a rien à voir là dedans.
          Oui c’est une question de morale, compte tenu des pratiques passées et actuelles,
          Oui c’est une question de méfiance.

          • Denis-Clinton Carter

            C’est vrai que niveau confiance, la chine c’est quand même mieux. Au moins avec les produits chinois on a pas de soucis de morale à avoir.

          • Ro le gros cliché lol
            Niveau morale, c’est vrai que t’as raison, les rois de la copie tout de même.
            Mais combien de matériel chinois, japonais et coréen a-t’on chez nous?
            Quasi toute ce qui est électronique, donc …

  • billy

    Ne pas acheter les MarkTen, Vuse, Vype, Green Smoke, Blu, et autres Skycig !
    Ok boycott Total, de toute façon j’achète plus rien au bureau de tabac
    Je prefere 1000 fois ma boutique d’ecig ou on est bien renseigner, et aussi ou en peut testé de nouveau eliquide !
    Personnellement, je resterais fidele a joyetech et kangertech