Vapokaz : Le site de petites annonces pour de la vape d’occasion

logo-vapokazL’industrie de l’ecig nous innonde de nouveaux matériels. Simples opérations marketing ou réelles avancées technologiques les outils dédiés à la vape ne cessent de se multiplier. En quête de la vape ultime, beaucoup d’entre nous souhaiteraient faire l’acquisition du dernier vaporisateur ou atomiseur à la mode. Mais voilà, les prix augmentant et le pouvoir d’achat diminuant, le plaisir de la vape peut vite coûter cher. Pour remédier en partie à cela un vapoteur a eu l’idée de monter un site de petites annonces spécialisées dans la vente de matériel d’occasion. La vape de seconde main serait-elle née ? Réponses avec son fondateur, Bruno Bailly.

Interview avec Bruno Bailly, fondateur de Vapokaz.fr

Bruno, qui es-tu et d’où viens-tu ?

Je suis âgé, paraît-il, d’un peu plus de 40 ans. Ma formation initiale est celle de designer industriel. J’ai officié de nombreuses années dans cet univers bouillonnant de créativité, avant de créer ma propre structure de design graphique. L’histoire aura duré 6 ans, avant que je me fasse planter par mon principal client de l’époque, m’obligeant alors à fermer mon entreprise. Alors que, depuis mon diplôme, j’ai toujours été enseignant en design et infographie, j’ai décroché il y a quelques temps un poste où j’ai eu la chance de mettre en application tout ce qu’une de mes plus grandes passions m’a permis d’apprendre, à savoir le web, en devenant chargé de communication orienté social media et webdesign. J’étais également rédacteur d’un gros blog appartenant à cette société. Et puis, des fois, les choses se terminant mal, je suis actuellement en recherche d’emploi.

Ma perte d’emploi m’a fait réfléchir sur beaucoup de choses, et notamment à mon rapport au tabac. Alors, direction le shop de chez moi, achat de 2 egos Upgrade, 2 stardust V3, quelques fioles de Halo, et, depuis bientôt 1 an, plus de tabac ! Et surtout, le plaisir de la vape m’accompagne à tout instant.

Tu as monté le site Vapokaz.fr, de quoi s’agit-il exactement ?
Exemple d'annonce : un combo Guppy+Bayou+Tip à 110 euros sur Vapokaz.fr

Exemple d’annonce : un combo Guppy+Bayou+Tip à 110 euros sur Vapokaz.fr

A mes débuts de Vapoteur, je me suis vite confronté à un problème que le designer que je suis qualifie de fonctionnel. Quand on vape, on achète du matériel, on le teste, on l’aime, on le garde ou pas, et après ? Le gros forum est là bien sur, mais je m’y suis senti mal à l’aise dans le CDV. Trop de questions, trop d’éléments à fournir, trop de contraintes (négociations obligatoirement publiques), trop de surveillance… Bref, j’ai trouvé cela vraiment anti-productif, et je me suis dit que cela devait être pareil pour tous les vapoteurs de France.

Restaient ensuite les groupes Facebook : trop nombreux à mon sens, pas de classement, pas de moteur de recherche, aucune fonctionnalité, pas de vrai système de messagerie et surtout, on à tendance à l’oublier : beaucoup de personnes ne veulent pas entendre parler de ce réseau social ! Ce qui rend donc tous ces groupes inaccessibles à une très grande partie des vapoteurs ! On a trop tendance à penser que Facebook est le web, alors que Facebook n’est qu’une infime partie de l’Internet…

Comme j’avais des connaissances poussées sur divers CMS (Content Management System), je me suis mis en quête de celui qui faisait référence en matière de petites annonces. La bête a été difficile à apprivoiser, les traductions étaient incomplètes, les fonctionnalités pas très abouties. Avec mes maigres connaissances en développement et en php, il m’a fallu plus de 3 mois pour sortir une version qui correspondait à mes attentes, et à celles des vapoteurs de la communauté.

Pour me recentrer sur ta question, Vapokaz.fr est un simple site de petites annonces sur lequel je considère que chacun est adulte et responsable, et n’a pas besoin d’être infantilisé. Un produit à vendre ? Il suffit de s’inscrire, de rédiger son annonce, d’envoyer les images, de fixer son prix, et d’attendre que je la valide. Je n’en demande pas plus ! J’aime, par analogie, appeler Vapokaz “le bon coin des vapoteurs”, mais dans le fond, c’est exactement cela.

Quels sont les principaux problèmes auxquels le site est confronté ? (hygiène, produits scellés, photos, clones, arnaques, concurrence des grandes places d’échanges existantes …)

Au niveau de l’hygiène, nous avons, à la demande de certains utilisateurs, tenté d’ouvrir Vapokaz aux liquides non scellés pendant un temps. Au bout de 2 mois, ces annonces n’en représentait que 15 sur 700 en ligne. Au regard des risques sanitaires que cela représente, nous avons clos cette expérimentation. Seul les liquides scellés et neufs sont admis, et cela ne représente pas du tout le coeur de l’activité de Vapokaz. A ce jour, que cela soit pour les les liquides non scellés ou neufs, aucun retour négatif n’a jamais été constaté.

Pour les photos, Vapokaz étant sur un serveur mutualisé, il arrive que le module de redimensionnement ne fonctionne pas. Dans ces cas là, nous aidons les annonceurs à réduire leurs images.

En ce qui concerne les clones, Vapokaz a commencé en les autorisant, comme partie intégrante de l’univers de la vape. Au fur et à mesure de ma plongée dans le monde le la vape, je me suis rendu compte que “clone” est le mot “poli” pour contrefaçon. Il me paraissait dès lors évident que ces produits n’avaient plus leur place sur mon site qui se veut légal et conforme aux lois en vigueur sur notre planète. Cela n’a pas été facile comme décision, et il s’en est suivi une baisse de fréquentation du site, des emails d’insulte, je me suis fait traité de “mange-merde”, de “nanti”, j’en passe et des pires. Aujourd’hui, le site retrouve son équilibre et aura donc survécu à l’attaque des clones.

J’en profite pour exprimer rapidement mon point de vue sur les clones. Notre monde de vapoteur est en pleine évolution. On constate de plus en plus que ceux qui copiaient jusqu’à maintenant deviennent créatifs et créateurs. Ils apportent des produits originaux, industrialisés, dans la gamme de prix oubliée par tous (industriels et modeurs) pour le moment : la gamme médiane. Je pense qu’il ne sera bientôt plus nécessaire d’acheter un clone de Taifun pour avoir la même vape. De nouveaux produits vont sortir, accessibles, de qualité, bien pensés. Peut-être alors qu’à ce moment, certains “grands” vendant des atomiseurs à 150 euros vont suivre le chemin de certains modeurs comme ModInFrance ou Gus en proposant de la qualité à des prix raisonnables. Le marché sera alors complet, et accessible à tous.

Au niveau concurrence, elle existe pour le moment sans exister. Je ne m’en soucie que peu pour le moment.

Au niveau des arnaques, sur les milliers de transactions qui ont eu lieu sur Vapokaz, seuls 5 cas ont été avérés. Tous sont résolus. Soit par litige Paypal, soit avec mon aide puisque dans ces cas (après enquête) je communique à la victime (je le ferai aussi pour les services de police si on me le demande) les informations relatives à l’arnaqueur que j’ai en ma possession.

Il y a en revanche un problème dont je souhaite parler parce qu’il m’agace tout particulièrement sur Vapokaz… Les revendeurs professionnels peuvent louer l’espace publicitaire du site, ou passer des annonces, comme le font les particuliers, avec une différence qui est celle-ci : ils doivent s’affranchir d’un droit de publication de quelques euros. Le site leur est ouvert, en toute transparence, ils n’y sont en aucun cas interdit de séjour.

Or, je regrette, et trouve très mesquin que certains tentent de se faire passer pour des particuliers pour ne pas payer. On les paie pourtant pour leur travail, eux ? Ils payent leur garagiste, leur plombier, leur médecin… Mais ils refusent de payer quelques euros pour toucher une communauté qui ne demande qu’à les rencontrer… Ceux dont je parle se reconnaitront, et à cette heure leurs annonces ont été supprimées. Messieurs : pensez à l’image que vous donnez en essayant de resquiller ainsi. Si vous refusez de payer quelques euros pour faire de la publicité pour votre activité, on est en droit de se demander, par exemple, jusqu’où vous serez capable d’économiser des bouts de chandelles sur votre SAV ou la qualité de vos produits…

Quels sont les prochains développements à venir ?

Je viens de mettre en place le système des annonces premium qui permet de sortir en tête des résultats des recherche, et aux annonces même anciennes, d’être mises en avant sur la page d’accueil. Un système d’évaluation des vendeurs est aussi en cours de développement. Vapokaz va aussi, bientôt, aller à la rencontre des reviewers qui ne connaissent pas encore le site. J’en profite pour remercier David Nukevapes et le K de Karl pour avoir cru en Vapokaz, et en avoir parlé dans leurs VLOG respectifs.

Je suis aussi en train de me rapprocher des modeurs français, afin de leur proposer une plateforme pour informer les membres de Vapokaz.fr de leurs batchs et nouveaux produits.

Quel message voudrais-tu faire passer aux lecteurs de ma-cigarette.fr ?

Sortez des dictats ! Le meilleur matériel est celui qui vous tient loin du tabac. Il n’y a pas de bon ou de mauvais matériel (plus à notre époque, ou alors de moins en moins) et la richesse de la vape c’est que que chacun peut trouver son graal.

Je voudrais aussi que notre communauté reste soudée. Les débats sur les clones sont stériles. La loi est la loi. Il faut avoir confiance en l’avenir. Si vous faites un tour sur Vapokaz.fr, vous verrez qu’il n’est pas nécessaire de dépenser des centaines d’euros pour avoir un setup beau et fonctionnel. Vapokaz vous permet d’accéder à du matériel de seconde main que vous n’auriez pas pu acheter neuf. Dans la vape, tout est possible, pour tous.

En conclusion, et je pense qu’on ne le répète jamais assez : Pensez à l’EFVI ! Parlez de l’EFVI ! Faites signer l’EFVI ! De mon côté, j’ai pris le parti d’intégrer un lien vers l’EFVI dans tous les emails qui émanent du site, en plus d’une bannière en page d’accueil. Comme on le dit, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières, et chacun peut, à sa mesure, apporter quelques gouttes à ces ruisseaux…

Retrouvez les petites annonces de Vapokaz sur le site internet www.vapokaz.fr
Review Author:Review Date:
  • Dieu Pcboost

    Site trés sympa 🙂

  • Denis Speicher

    Merci à Bruno etston initiative .Grace à lui j’ai pu m’acheter du bon matos (russian 91,un fogger ,une epipe et surtout un quantic doré ed limited lol ) a pas cher et EN PLUS rencontrer des personnes sympas avec qui je reste en contact encore .Apres dommage pour le retrait des clones qui évitait d’attendre un mois chinois lol (mais ca doit etre un truc légal je pense ) .
    Bonne vape !!!

  • johann

    Je voudrais savoir comment on peu vendre des cigarettes electroniques. Comment dois je m y prendre?

  • malbar7

    Bonjour. Je voudrais savoir comment revendre une cigarette électronique. S’il vous plaît.