Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Que pèse l’e-cigarette dans le rachat de Reynolds par BAT ?

Que pèse l’e-cigarette dans le rachat de Reynolds par BAT ?

Le récent rachat du reste des actions de Reynolds American par British American Tobacco (BAT) pour 49 milliards de dollars permet au cigarettier de gagner des parts de marché sur la cigarette électronique aux Etats-Unis.

Logo de BAT et Reynolds sur fond tabacIl est difficile néanmoins d’évaluer les parts de marché et les revenus que cet industriel tire de la cigarette électronique. Reynolds ne déclare pas séparément le chiffre d’affaires qu’il réalise sur ce secteur. Néanmoins, ses ventes globales de produits “autres catégories” se sont établies à 386 millions de dollars en 2015, enregistrant une progression de 39,9% par rapport à 2014. Altria qui commercialise la marque MarkTen, aurait une part de marché à “un seul chiffre”  sur ce secteur selon le Motley Fool, un service d’informations financières.

Les industriels du tabac ont vu leurs ventes de cigarettes diminuer de 2,5% en 2016, selon un analyste de Wells Fargo, qui table sur une nouvelle baisse de 3,4% en 2017. La croissance du marché de la vape est estimée à 400 millions de dollars cette année.

La cigarette électronique ne représente néanmoins aujourd’hui qu’une petite fraction de l’activité des cigarettiers. Reynolds, par exemple, a enregistré des ventes nettes de 8,6 milliards de dollars en 2015 (24% du marché américain), toujours selon le Motley Fool. Un chiffre à mettre en regard des 386 millions de dollars cités plus haut.


Pour aller plus loin : tous nos articles évoquant Reynolds