Test : eVic VTC Mini – Joyetech

Joyetech décline sa dernière box eVic VT en version VTC mini et vient concurrencer directement et ouvertement Kangertech et sa Subox… qui prend un bon coup de vieux.

Clearomiseur eGo One Mega de 4 ml et une box mod à wattage variable

009En juin je testais et donnais 4,5/5 au nouvel eVic VT et 5/5 à la Subox de Kangertech. Cette toute dernière eVic VTC Mini n’est rien d’autre qu’une compilation des deux modèles. N’y voyez pas une critique trop sévère car la réunion de ces deux kits est une réussite en tous points pour la box un peu moins quand on envisage le clearomiseur seul car le Subtank reste sans sourciller au-dessus de l’eGo One Mega équipant cette bien jolie box.

013Cet eVic VTC Mini de Joyetech reprend les fondamentaux de sa sœur l’eVic VT à savoir l’excellent contrôle de température et le sublime écran large qui offre une très bonne lisibilité des informations. Vous pourrez vaper sans discontinuer et sans aucun problème en ne réglant que la température de la résistance, avec les résistances en nickel ou en titane proposées dans le kit de départ. Sous réserve bien sûr d’apporter un soupçon d’intérêt au mode d’emploi …

IMG_0456Je vais vous le concéder rapidement, je préfère cet eVic VTC Mini à la version VT pour la bonne raison que les accus 18650 sont interchangeables et que sa taille est plus adaptée à mes besoin nomades. Cet eVic VTC Mini pour « Variable Température Control » est la version « monsieur tout le monde » des box avec accus séparés en 18650 qui frôlaient, il y a peu, les 200 euros. Merci donc à Joyetech mais surtout à Vaporshark qui ont été, de mémoire, dans les premiers à proposer ce type de box avec aimant et contrôle des températures…

Joyetech, marque fondée sur l’innovation technologique, revient donc très fort sur le marché international et c’est tant mieux en particulier pour les standards de finition et de qualité de fabrication. C’est toujours une réalité avec cet eVic VTC Mini.

Ce produit empreinte le format actuel des box, et comme habituellement chez Joyetech, cet eVic VTC est à considérer comme un kit qui ne nécessitera pas l’achat supplémentaire d’un clearomiseur.  En revanche pour cette mini vous devrez acheter un accu séparé de bonne qualité et pas une croûte au rabais. Cet eVic VTC Mini s’adresse concrètement à des vapoteurs qui veulent acquérir un produit un peu plus évolué qu’une cigarette électronique de base car même si le control de température est efficace il nécessite une manipulation et un investissement personnel bien supérieur au fonctionnement de feu votre briquet Bic.

IMG_0465D’autant plus que cet eVic VT au-delà de proposer ce fameux réglage via les températures, proposent aussi plus classiquement une box avec réglage via la puissance en Watt. Et cerise sur le gâteau un mode « by pass » est instauré avec ce mini qui vous proposera donc une vape proche du fonctionnement d’un mode méca.

Photo avec le lemo 2 en mode by pass

Restera tout de même une question d’importance toujours en souffrance de réponse : A quelle température dois-je ou puis-je régler ma résistance pour optimiser la longévité de cette résistance et surtout ma santé ? Le préréglage usine est fixé à 230 °C, je vape pour ma part plus aux alentours de 275°Celsius… Suis-je fou ?

Un design classique “à la Subox”, le même écran géant vertical et une ergonomie plus raisonnable que l’eVic VT.

015Disons de suite que je n’aurais pas choisi cette couleur mais force est de reconnaître qu’elle suit la tendance de Tiffany et propose donc clairement des atouts mode aux vapoteuses. Ce qui à mon sens n’est pas idiot car il faut bien avouer que le eVic VT était un poil trop masculin…

L’emballage est usuel et toujours plus que correct chez Joyetech, ça ne change pas avec ce VTC Mini. L’ensemble procure une évidente impression de qualité de fabrication pour ce qui est de la box car l’Ego One mega est plus critiquable sur ce point-là. L’eVic VTC Mini m’a fait immédiatement penser à la Subox de Kangertech avec une indéniable touche de modernité en plus ce qui est étonnant à écrire du fait de la sortie récente de la Subox.

C’est un set très réussi et la trappe à accu aimantée est parfaitement assemblée au châssis qui est d’une très bonne ergonomie en tout point comparable à la Subox, avec l’avantage d’un écran plus grand et de la fonction control de température en sus.

IMG_0463Ensuite pêle-mêle vous avez un câble Usb, un Ego One Mega, une résistance en Nickel et une seconde en Titane et un mode d’emploi. En résumé il ne vous manquera qu’un accu 18650 de bonne facture pour démarrer de suite sous réserve de bien lire le mode d’emploi pour saisir au mieux les réglages et le calibrage des résistances, si vous désirez utiliser le contrôle de température ce qui n’est pas une obligation.

A 220 grammes tout inclus, on est loin des 290 grammes de sa grosse sœur mais on se situe au gramme près dans les valeurs du kit de la Subox de Kangertech… C’est donc tout à fait acceptable quand on embarque un accu de 18650.

Comme pour l’eVic VT, vous aurez le même formidable écran large où pour une fois les inscriptions sont claires, grandes, lisibles et orientées horizontalement. Cet écran de 4 cm de haut indique clairement les informations utiles mais n’est toujours pas réglable en luminosité et en conséquence sera parfait en intérieur car de faible luminosité mais quasi illisible en plein soleil.

IMG_0471Pour ce qui est des commandes de l’engin, tout passera par 2 petits boutons ronds et facilement accessibles en bas de l’écran et le Fire. Vous trouverez aussi naturellement le Fire classique dont la finition et l’usage me semblent meilleurs que sur l’eVic VT. Je trouve son fonctionnement moins bruyant et son toucher plus agréable. En revanche les réglages n’ont pas été modifiés sauf que la molette a laissé place à 2 petits boutons de réglages. Comme sur l’eVic VT c’est un peu déroutant au début car l’accès au menu nécessite un court laps de temps après les 3 pressions du fire et on peut avoir l’impression à tort que l’on n’a pas réussi à entrer justement dans ce menu. Mais à l’usage une fois bien intégré, le principe est parfaitement logique, pratique et simple au final. A la fin de la première journée, j’avais tout intégré sans soucis.

011Pour finir rapidement sur l’aspect général évidemment réussi de cet eVic VTC Mini, Joyetech a repris avec succès et intelligence les points positifs de l’eVic VT pour le transformer « magiquement » en Subox plus aboutie.

Mieux finie et plus moderne pour ce qui est de la possibilité des réglages. En revanche force est de constater que le Subtank est toujours meilleur que le eGo one Mega…

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont donc les suivantes :

  • 1 fire en plastique rond sur le côté (on et off par 5 pressions rapides)
  • Température variable de 100 à 315°C
  • Tension : 0.5 à 8 V
  • Puissance en watts variable : 1 à 60 W par incrément de 0.1
  • Résistance : 0.05/1 ohm en mode VT et 0.15/3 ohms en mode W
  • Compatibilité : pas de vis 510.
  • Poids avec ego one mega : 220 grammes (70 gr de moins que le eVic VT)
  • Hauteur: 82 mm
  • Largeur : 38.2mm
  • Epaisseur : 22.2 mm
  • Accus : interchangeable mais non fourni
  • Protection : 10 sec, court-circuit, température supérieure à 70 °C et lock de la résistance protégeant le calibrage de la température
  • Recharge par USB possible au bas de la box
  • 1 large écran oled
  • Affichage température/watt, puissance/volts, ohm et batteries/bouffée/temps
  • Matière : acier/inox
  • 4 modes de fonctionnement : température Ti / température NI / wattage / by Pass
  • 1 ego one Mega 4 ml
  • 2 têtes d’atomiseurs de type CL en Ti de 0.42 ohm et NI de 0.24 ohm
  • Un mode d’emploi en anglais
  • 3 couleurs au choix (mon bleu/vert Cyan est peu féminin pour moi mais très tendance)

Utilisation

IMG_0455Une partie électronique de tout premier ordre et un réglage de la température parfaitement optimisé et simplifié malgré un mode d’emploi toujours trop succinct ! (idem eVic VT)

Après 5 pressions sur le Fire, l’écran large s’allume ! C’est parfaitement lisible et très agréable à consulter et vous n’avez pas à mettre votre box de coté car les inscriptions sont horizontales ce qui est franchement pratique à l’usage. Mais avant d’avoir accès à une vape contrôlée par la température, vous devez impérativement lire le mode d’emploi ou vous contenter du réglage via la puissance en Watt.

En effet et pour rappel, vous devez savoir que ce réglage des températures est lié à l’utilisation de certains métaux. Bref l’important pour que ça marche correctement et surtout que ce soit précis, avant tout fonctionnement de la résistance il faut  procéder au calibrage de celle-ci à température ambiante.

En clair car le mode d’emploi ne l’est pas forcément, une fois que vous avez installé votre résistance NI (nickel) joint bleu ou TI (titane) joint rouge dans votre Ego Mega, vous devez avant toute chose accéder au menu par 3 pressions successives sur le Fire et choisir le bon menu par appui sur le bouton gauche qui fera défiler les 4 modes. Attendez bien après les 3 pressions du fire que le menu clignote et choisissez entre le TI ou le NI.

Une fois sur le bon mode, vous devez appuyer 2 fois sur le bouton droit et vous verrez le menu ohm clignoter et c’est à ce moment-là que vous pourrez locker votre résistance par un simple appui sur le bouton droit de nouveau. Un petit cadenas apparaît alors à côté de la mention Atomizer. Et voila votre résistance est calibrée et désormais prête à booster.

La mienne est détectée à 0.20 ohm pour le Nickel et 0.39 ohm pour celle en titane. Il ne faut pas vous tromper entre les modes NI et TI car le coefficient de chauffe des 2 métaux est franchement différent.

Ensuite, et ça aussi ce n’est pas forcément clair sur le mode d’emploi, vous pourrez choisir la puissance maxi que vous enverrez dans votre résistance entre 30 et 60 watts pour atteindre la température sélectionnée. Le réglage fixé initialement à son  maximum  de 60 watts n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux au départ sachant que ça dépote franchement fort.

De la même façon, vous appuyez 3 fois sur le fire, vous attendez le clignotement puis une fois sur le bouton gauche, les watts se mettent à clignoter et vous pouvez via le bouton de droite passer de 60w à 30w et choisir un réglage plus bas. Pour le nickel, j’ai commencé à 50w puis je suis redescendu à 40w qui me semble un bon compromis entre puissance et autonomie de la batterie. En revanche pour celle en titane je suis resté à 50w.

Le gros avantage de cette manipulation est ensuite de pouvoir changer de mode et/ou d’atomiseur sans soucis. Vous pourrez ensuite remettre votre eGo One sans souci, les réglages seront conservés et le contrôle de température marchera sans problème du moment que vous ayez conservé la même résistance. Cette manipulation a l’air un peu complexe comme ça vu de loin et par écrit mais au final c’est rapide. Vous devrez faire cette manipulation à chaque changement de résistance.

Comme sur l’eVic VT,pour modifier les watts alors que  vous êtes en mode contrôle de température vous ne pouvez qu’augmenter ce réglage et donc passer de 60 à 30 en restant appuyé sur le bouton de droite.

Pour le mode Température Ti c’est la même chose  que le mode Température Ni, le choix dépendra uniquement des résistances que vous avez choisi Ni ou TI.

Un mode classique de réglage en watts pour toutes les autres résistances ou tous autres atomiseurs et un mode By pass pour transformer votre box en mod Méca.

gs-airtank-eleafComme pour l’eVic VT, cet eVic VTC Mini ne se limite pas aux résistances maisons en titane ou nickel, vous pourrez aussi vous en servir comme n’importe quelles autres box en choisissant le mode Power qui assure un réglage en watt de 1 à 60. Les réglages seront alors d’une extrême simplicité car pour augmenter ou baisser votre réglage, il vous suffit d’utiliser simplement les boutons en bas de l’écran pour baisser ou augmenter la puissance en watt. Si jamais vous vous ennuyez, vous pouvez aussi choisir d’afficher soit la jauge de batterie, soit le nombre de bouffées ou encore le temps passé à vapoter.

Nouveauté qui pourrait élargir la cible de cet eVic Mini par rapport à l’autre est l’arrivée du mode By pass qui transforme votre Box en mode méca sous la réserve utile que la box continuera de contrôler l’essentiel des mesures de sécurité… et vous protègera en cas de surtension liée à un mauvais accu.

Une vape sécurisée par limitation de température mais aussi une box parfaitement aboutie dans cette gamme de tarif pour tous les usages et tous les usagers…

IMG_0469Les résistances type CL-Ti ou CL-Ni de l’eGo One Mega utilisées avec cet eVic VTC mini sont identiques, bien entendu, car il s’agit du même clearomiseur l’eGo One Mega qui est fourni avec les 2 box. La longévité de ces résistances reste dans la moyenne et dépendra surtout des liquides que vous vapez. En revanche il est vrai que le prix aux alentours de 2.5/3 euros pièce, est pour moi un prix maximum voir trop élevé quand il s’agit de résistances finalement jetables.

Comme je l’ai déjà écrit dans mon test de l’eVic VT, la résistance en Nikel de 0.20 ohm détecté me donne un rendu idéal à 50 watts en limitant la température à 250 °C. Il est aussi vrai qu’en deçà de 190/200 °C la solution ne fonctionne plus aussi bien et qu’au-delà de 250 °C j’ai très vite un goût de brulé.

Ainsi j’ai très vite pris la décision d’abaisser la puissance envoyée à 40/45 watt afin de préserver au mieux la résistance. Pour ce qui est de celle en Titane à 0.42 ohm, mes réglages sont plus élevés et j’ai un confort à 270°C pour une puissance de 50w en réduisant un poil l’airflow.

IMG_0470Je vais devoir dissocier le clearomiseur de la box car au final autant je suis emballé par la box elle-même autant cet eGo One mega à l’usage ne viendra pas remplacer mes subtanks ou même les récents iSub de chez Innokin. En cause le remplissage plus pénible et le calibrage des résistances qui doit être fait et refait car parfois et sans raison l’ensemble se dérègle et vous devrez repasser par la case calibrage et donc attendre le refroidissement complet de la résistance pour ne pas fausser la mesure de référence…

Ma satisfaction est en revanche complète et totale concernant la box elle-même de part une finition à la hauteur du tarif. Ce n’est pas non plus du dicode hein ! Le capot aimanté est astucieux vous ne pourrez pas inverser ledit capot car les aimants refusent l’inversion et leur force est un poil supérieure à ceux de la Subox et carrément supérieure à ceux de la VaporShark.

En résumé

Points positifs :

  • Accu 18650 remplaçable
  • Trois usages : Méca en bypass, simple avec les watts ou évolué via la température
  • Trappe accus aimantée parfaitement aboutie
  • Fire amélioré par rapport à l’eVic CT
  • Poids raisonnable
  • Un contrôle de température vraiment utilisable via les résistances type CL Ni ou Ti
  • Ecran géant à lecture verticale confortable
  • Design et ergonomie pas novateur mais très agréable
  • Qualité perçue pour l’ensemble
  • Recharge par USB en bas de la box éloigné des éventuelles fuites de liquide
  • Connectique 510 permettant l’emploi d’autres atomiseurs type subtank
  • Prix justifié

Points négatifs :

  • Mode d’emploi trop succinct sur le calibrage préalable des résistances
  • Atomiseur et résistance très bruyante, trop en espace clos (50/55 db)
  • Contrôle de température limité au nickel et au titane
  • Tête d’atomiseurs CL NI ou TI trop chère
  • Accès au menu et au réglage des modes un peu trop lent
  • Réglage d’arrivée restant à optimiser sur l’Ego One
  • Clearomiseur toujours un peu pénible au remplissage

Conclusion

Note de 5/5 pour la box seule et 4/5 pour l’ensemble.

La box incluse dans ce kit est en tous points remarquable et plus évoluée que sa principale concurrente directe la Subox pourtant pas si vieille, mais le clearomiseur n’est à mon sens pas aussi abouti que la famille subtank de Kanger qui propose une plus grande versatilité dans son utilisation. Le kit parfait n’existe pas mais on s’en rapproche… en revanche la box est franchement douée et à mon sens rien ne manque. Reste à jauger la longévité de cette fabrication.

eVic VTC Mini en images

Name of Reviewed Item: eVic VTC Mini Rating Value: 5 Image: http://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2015/09/joyetech-evic-vtc-mini.jpg Review Author:Review Date:
  • laclasme

    très bonne box j’ai acheté le kit et j’en suis content à 100%
    par contre dommage que Joyetech ne précise pas qu’il ne faut pas utiliser les résistances Ni et Ti en mode Power car c’est ce que j’ai fait…

  • Remz

    2015 est vraiment l’année des box, c’est certain.
    Quand on a vu arriver l’Istick, je me suis dit pas client, c’était trop tôt.
    Là on a une box très évoluée, avec batterie interchangeable, une bonne puissance gérée,un format contenu, un port de charge standard bien situé … Ben du coup elle est dans ma poche depuis quelques jours, et mis à part la fiabilité qu’on verra plus tard, elle est vraiment excellente.
    Je ne m’attendais pas à un ensemble aussi qualitatif, jusqu’au revêtement qui paraît très costaud.
    Le modèle blanc est légèrement nacré, c’est très sympa.
    Et bien qu’elle ait un look assez quelconque, elle ne laisse pas indifférent.
    Il va s’en vendre des tas, c’est certain.

    (Et merci Denis pour les tests. Toujours top !)

    • Denis COUGNAUD

      merci au passage très cher R

  • Alexi68

    Je viens juste de faire l’acquisition de cette box dont je suis pleinement satisfait! Très ergonomique et offrent beaucoup de possibilités. Maintenant, je me pose la question, par curiosité, du type de clearomiseur que je pourrai installer ultérieurement dessus. Si vous avez des réponses, je serai très intéressé de les lire.

    • Alexi68

      Avant hier j’ai eu le malheur de faire tomber ma cigarette élec et la conclusion est sans appel, c’est du solide!

  • soula

    ma box ne reconnait pas l’atomiseur comment dois je faire ?

  • Fouz

    Hello,
    Merci pour cet article.
    Petites questions :
    – Avez vous pu tester le kit joyetech eVic VTC mini avec le Tron-S ?
    – Est ce qu’il est possible d’associer un SubTank à un eVic VTC mini. Ce qui au vu de votre article semble le meilleur assemble ? La box reconnait les résistances du SubTank ?
    Merci

    • Denis COUGNAUD

      non pas avec le tron S mais avec le subtank c’est parfait et ca fonctionne parfaitement bien. très bon choix de set up à ce jour. Merci à vous

  • Nomis

    Bonjour,
    Cette box accepte-t-elle des batteries protégées ?
    Merci

    • Pat

      J’ai reçu ma box avec le cubis, géniale le clearo?

  • fredo

    Bonsoir que dois je faire si ca affiche no atomizer found et quel est le meilleur réglage

    • Il s’agit probablement d’un faux contact. Votre atomiseur n’est pas reconnu. Vérifiez que votre résistance ne soit pas noyée (e-liquide qui s’est peut être répandu) ou que votre résistance soit bien vissée.