Vous êtes ici : Vaping Post » Economie » Contrôler sa vape avec le module bluetooth MyVaps

Contrôler sa vape avec le module bluetooth MyVaps

Smokio voit peut-être arriver un concurrent redoutable sur le segment des cigarettes électroniques connectées. En effet, le module MyVaps devrait être très prochainement commercialisé. Il faut pour cela que sa campagne de crowdfounding sur Indiegogo récolte 70 000 dollars d’ici le 31 juillet.

Un module bluetooth à brancher sur sa batterie

Le module MyVaps se branche entre la batterie et l’atomiseur (Connexion Ego / 510).

Le module MyVaps se branche entre la batterie et l’atomiseur (Connexion Ego / 510).

Il s’agit d’un module à installer sur sa batterie et qui va permettre de suivre aisément sa vapote au quotidien. Cette technologie aide notamment à récolter des données sur l’évolution de sa consommation, comparer cette dernière à ses objectifs et à celle des autres vapoteurs. Le système intégré dans l’e-cigarette traite les données en temps réel et les transmet au Smartphone de l’utilisateur. Il peut alors visualiser les informations sur sa consommation grâce à l’application mobile MyVaps, disponible pour iPhone et téléphones fonctionnant sous Android.

En séparant la puce bluetooth de la batterie, MyVaps résout le problème de l’enfermement propriétaire dans lequel est placé l’utilisateur avec certains modèles déjà disponibles sur le marché. Les premières ecigs connectées utilisent en effet pour la plupart des batteries Ego équipées d’une puce bluetooth mais qui reste indissociable. Le projet MyVaps devrait a donc l’ambition d’associer variété et connectivité, et satisfaire ainsi un plus grand nombre de vapoteurs.

Nous connaissons l’intérêt des tabacologues pour ce genre de système, eux qui souhaitent comprendre en détail le nouveau comportement de leurs patients fumeurs face à cette méthode de réduction des risques. En envoyant ses données d’utilisation à son professionnel de santé, l’utilisateur pourra alors lui fournir des informations précieuses.

Le vaporisateur personnel reste un appareil sophistiqué, composé de plusieurs éléments techniques. Le module connecté donne la possibilité d’équiper un vaporisateur personnel tout en conservant toutes les fonctionnalités d’origine de la batterie, y compris les Mods avec réglages de la puissance, tension etc. Cette solution a l’avantage majeur de ne pas bouleverser les habitudes des vapoteurs puisqu’elle est compatible avec la très grande majorité des modèles déjà commercialisés. Le produit proposé par cette start-up française devrait être vendu au dernier trimestre de cette année au prix de 69 euros. Pour participer au financement de ce projet, rendez-vous sur Indiegogo.

Review Author:Review Date:
  • Raou

    S’il leur faut 70000$ au 31 juillet pour la sortir, ils sont très mal parti ! S’ils continuent à ce rythme, ils n’auront récolté que 5800 soit moins de 9% de leur objectif 😮

  • sebyrollins

    Bonsoir Raou, les campagnes Indiegogo ou Kickstarter sont, en générale, une manière de se faire connaitre quand on fait une techno disruptive. Il permet également de récompenser et fédérer ce qu’on appellent les “early adopter”. Le financement des produits hardware (a de rares exceptions) nécessite de lourds investissements et donc des investisseurs tiers 🙂

  • vapoton

    surfer sur le tout connecté???pourquoi pas…rien de vraiment révolutionnaire.
    savoir que j ‘ai vapoté plus ou moins que mon soit disant ami d’un réseau social quelconque ne m’emballe pas plus que ça !
    ce gadget n’est pas pour moi ,mais peut être certains y trouveront leur compte ?

  • Tony Fiant

    Mouiiii. En tant que geek, j’ai acheté un eVic et la fonction de suivi de la vape, et bien, on s’en sert très souvent au début puis la fréquence diminue très vite pour ne plus être utilisée sous un délai assez rapide.
    Ensuite, on le consulte,une fois tous les deux mois pour voir une tendance à long terme.
    Ceci dit, ben oui, les geeks vont y aller et cela peut être un support motivant pour quelqu’un qui vient juste de sortir du côté obscur.
    Un plus qui peut aider à rester sur la vape durant cette phase de transition parfois délicate.
    Et puis, on,est dans la mode du connecté. Si quelqu’un a un module Bluetooth pour mon chat pour savoir combien de croquettes il mange chaque heure 🙂