Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » MODs » Test : ESP 30W – Aspire

Test : ESP 30W – Aspire

Aspire propose un box mod léger dont le design carbone s’inscrit dans la lignée de ses batteries CF VV. Pratique et légère cette box dont l’autonomie reste relativement modérée pourra séduire les utilisateurs à la recherche d’une vape ergonomique et stylée.

Aspire décline le style de ses batterie CF VV en une box plutôt atypique et très légère

De fabrication acier/carbone le box mod Aspire ESP 30 W offre une plage de puissance allant de 5 à 30 watts

De fabrication acier/carbone le box mod Aspire ESP 30 W offre une plage de puissance allant de 5 à 30 watts

En août 2014, nous découvrions ensemble les batteries de la marque Aspire CF VV alors plus connue pour être l’excellent fabricant du Nautilus et autres nouveaux Atlantis. Mon test se terminait par le constat que Aspire avait imaginé de très belles et bonnes batteries mais que je trouvais alors trop chères par rapport à la concurrence, du moins quand il s’agissait de se limiter à de simples batteries rechargeables.

Je vous présenterais donc aujourd’hui la toute première box Aspire, l’Aspire ESP 30 W qui rejoint ainsi Kangertech dans l’élargissement de sa gamme de produits. Même si je vous rappelle que la Kbox ne m’avait pas non plus franchement émerveillé malgré son tarif raisonnable.

Tout bon vapoteur connaît désormais la marque Aspire et l’image de marque plutôt positive de ses produits. Ils s’attaquent désormais à la cible de plus en plus embouteillée des box mod avec un prix aux alentours de 50 euros avec ou sans accu interchangeable. On ne peut faire autrement que de la comparer frontalement aux box iStick, Mvp 3 et autres chinoiseries qui proposent elles aussi des box avec des accus non changeables ce qui d’ailleurs la différencie de la Kbox précitée.

Les réglages ultra simplifiés via une molette me font rappeler avec délice mon ancien VTR de chez Innokin, la présence du petit écran de contrôle Oled nous ramenant justement à la période actuelle comme d’ailleurs la puissance disponible qui s’élève à 30 watts.

De gauche à droite :

De gauche à droite : MVP 3, eGrip, Kbox, ESP, iStick et mini iStick.

Cette ESP 30 w d’Aspire est donc une box comme les iStick d’Eleaf Ismoka et autres MVP d’Innokin avecà mon sens comme spécificité principale, une grande légèreté ce qui d’ailleurs ne saute pas yeux au vu du format plus imposant que la fameuse iStick ou la récente Kbox.

L’autre atout non négligeable sera la qualité de fabrication qui semble comme toujours au rendez-vous chez Aspire, avec un revers de médaille non négligeable à ce jour, un tarif assez élevé au regard des prestations fournies et des mAh disponibles.

Une nouvelle fois on se retrouve à la frontière entre batterie et mod sauf que là entre nous on est franchement plus proche de la batterie qu’autre chose, même si un des critères mis en avant serait qu’elle supporte des résistances jusqu’à 0.3 ohm. De là à parler d’un tarif trop excessif il n’y a qu’un pas que je franchirais sans problème. 

Une bonne finition, un accu fixe de 1900 mAh et une ergonomie parfaite et allégée

Le boitier de l'ESP 30 W

Le boitier de l’ESP 30 W

La boîte de présentation de cette ESP 30 w est comme toujours chez Aspire presque parfaite. On se retrouve très vite en terrain connu car le revêtement de cette nouvelle box est parfaitement le même que celui de ces batteries CF VV à savoir un aspect fibre de carbone plutôt sport mais toujours un poil trop brillant pour moi. L’intégration et la position du Fire sont classiques, à l’inverse de la grosse molette crantée de réglage de la puissance en haut de la box et juste à côté de la connectique. On aime ou pas ce design un peu « old hifi style » mais il reste que c’est vraiment pratique à l’usage.

Le changement de puissance se fait via une molette de réglage.

Le changement de puissance se fait via une molette de réglage.

Il faut bien chercher l’écran car il est discrètement rangé sur le côté de la box, à la mode d’ailleurs des Hana Modz. Je n’aime pas cette position pour ma part car on se retrouve souvent à tourner autour du pot. Pour vous rassurer : sur ce genre de box simplifiée il est vrai que l’on ne se sert pas de l’écran tout le temps. En effet il ne vous servira finalement qu’à régler votre puissance selon votre résistance et à regarder la jauge de batterie.

Le contenu de la boîte est simple mais complet. Vous y trouverez seulement un mode d’emploi et un câble Usb à fil plat.

Tension, puissance, valeur de la résistance et niveau de charge restant sont accessibles via l'écran Oled dont est équipé l'Aspire ESP 30 W.

Tension, puissance, valeur de la résistance et niveau de charge restant sont accessibles via l’écran Oled dont est équipé l’Aspire ESP 30 W.

La sensation immédiate à la prise en main a été une impression de légèreté incroyable liée à un parfait équilibrage des masses. Je me suis même demandé s’il y avait vraiment un accu, je vous rassure avec sourire que oui.

Il en reste pas moins que je restais inquiet de l’espace entre la molette et le plot de connexion. Là aussi je vais vous rassurer de suite même mon gros Subtank Plus de 25 mm passe sans problème et même s’il dépasse un peu du bord fin de la box, ce n’est pas du tout gênant à l’usage.

L'Aspire ESP 30W est équipé ici d'un Kanger Subtank

L’Aspire ESP 30W est équipé ici d’un Kanger Subtank

L’assemblage est bon mais j’ai deux interrogations qui mériteront d’y prendre garde à la longue. La première est que le plot de connexion sur ressort a un débattement très important qui a force risque surement de poser des problèmes de fiabilité. La seconde est qu’à l’usage et dans un certain axe, le fire ne fonctionne pas super bien, un peu comme sur la iStick. J’ai un doute sur ce bouton même si son design est très agréable et plaisant à l’usage.

Le box mod dispose d'une connexion 510 sur ressort.

Le box mod dispose d’une connexion 510 sur ressort.

Notez au passage que le logo ESP 30 w au milieu de la box est trop gros. C’est dommage car cela casse un peu le coté classe du carbone. Une petite inscription en blanc comme les CF VV aurait largement suffit. A croire que les chinois ont copié le mauvais goût des inscriptions américaines sur les Hana Modz.

Mise à part les restrictions ci-dessus l’aspect général de cette ESP 30 W est bon et renforcé par sa forme allégée atypique dans le petit monde des box. 

Revue technique

Les caractéristiques essentielles sont donc les suivantes :

  • 1 fire en métal rond sur le côté plat (on et off par 5 pressions rapides)
  • Sélection de la puissance par molette crantée en haut de la box
  • Wattage variable de 5 à 30 w par incrément de 1 watt
  • Poids : 100 gr pour comparaison la Kbox sans accu est plus lourde
  • Longueur : 87 mm et 93 mm molette incluse
  • Largeur : 22 mm dans l’axe du plot et 25 au plus épais
  • Accu LiPo de 1900 mAh intégré
  • Recharge par USB au fond de la box et diode rouge de contrôle
  • Ecran oled
  • Réglage des watts en tournant la molette qui n’a aucun cran d’arrêt
  • Matière : plastique, acier, carbone
  • Un mode d’emploi simple au dos de la boite
  • Connecteur carré sur ressort

Une box pensée pour un usage simple et qui conviendra au plus grand nombre

Ouverture du coffret de l'ESP 30 W

Ouverture du coffret de l’ESP 30 W

Disons-le de suite cette box ESP 30 W est plus proche d’une batterie classique que d’un mod au sens où les réglages se limitent à la seule puissance en watt. Elle s’aligne en toute logique aux cotés des batteries carbone CF VV. Ceci n’est pas du tout une critique mais plutôt une information.

Une fois cette précision entendue, cette box est d’une très grande praticabilité. En effet elle est légère, elle tient très bien en main, se recharge simplement via USB par le fond et accepte tous les clearomiseurs courants du marché et même plus car elle est censée accepter les résistances jusqu’à 0.3 ohm et donc très logiquement le dernier né de la marque, l’Aspire Atlantis 2.

Le chargement se fait via un port micro usb avec fonction passthrough qui permet de vapoter tout en étant rechargeant l'appareil.

Le chargement se fait via un port micro usb avec fonction passthrough qui permet de vapoter tout en étant rechargeant l’appareil.

A ce niveau je regrette seulement l’incrémentation des watts par valeur de 1 ce qui rend d’ailleurs complètement inutile le chiffre après la virgule. Ce réglage assez peu précis doit être dû au fonctionnement de la molette de réglage, l’avantage étant que l’on passe très vite et simplement de 5 à 30 w et c’est assez rare pour être souligné. Avec une incrémentation plus précise on se serait retrouvé à faire 45 tours avant de tomber sur la veleur de notre choix.

La cible de cette box n’est pas celle des maniaques de la précision ou autres geeks mais plus de vapoteurs qui ne veulent pas se prendre la tête et qui veulent pouvoir utiliser autant l’Aspire Atlantis 2 qu’un classique clearomiseur. Restera la question du tarif médian de cette Aspire qui pourrait en refroidir plus d’un au moment du choix.

Pour un poids de 100g le box mod Aspire ESP 30 W dispose des dimensions suivantes : 87x42x26mm

Pour un poids de 100g le box mod Aspire ESP 30 W dispose des dimensions suivantes : 87x42x26mm

Comme je le notais en introduction ma crainte principale pour cette box concerne le ressort et le plot de connexion 510. Je trouve que la course du ressort est trop importante pour être fiable dans la durée et déjà au bout d’une semaine j’ai relevé pas mal de message d’erreur « Check atomiseur » alors que sur mes autres box tout allait bien. Ce point méritera un suivi de notre part et une éventuelle prochaine mise à jour. Preuve en est que Aspire a même pris soin de nous informer qu’un « mod propre est un mod heureux » et en particulier nous précise la nécessité de nettoyer périodiquement le plot de connexion.

La molette de réglage apporte une ergonomie intéressante à l'usage.

Facilement accessible la molette de réglage apporte une ergonomie intéressante à l’usage.

Revenons un instant sur la grosse molette de réglage crantée située en haut de la box : moi j’adore ce système ! Elle est assez résistive pour ne pas se dérégler sans cesse, elle est très pratique pour passer d’un réglage bas à un réglage haut quand vous changez de clearomiseur et enfin elle s’intègre parfaitement bien une fois que l’atomiseur est vissé. Voyez vous-même sur les photos avec le Nautilus de la même marque. C’est parfait non ? Et même avec un Subtank plus de 25 mm ou le Lemo 2 c’est tout sauf ridicule.

Au passage notez bien que la prise Usb est malheureusement sur le fond de la box, vous empêchant de mettre votre clearomiseur debout quand vous vapez branché à l’usb (fonction passthrough).

Une qualité de vape dans la moyenne sans faire d’éclats

L'Aspire ESP 30 W ici au milieu de produits concurrents.

L’Aspire ESP 30 W ici au milieu de produits concurrents.

Retour sur mes usages personnels : Cette Aspire ESP 30 w est une excellente batterie qui trouvera facilement une place parmi vos batteries mais ne pourra pas venir remplacer une box plus évoluée. Son tarif élevé la positionne malheureusement au milieu d’une concurrence impitoyable et je crains que cela soit un frein important à son succès ; et ce d’autant que pour ma part l’autonomie s’est révélée trop faible pour mes usages personnels.

Un atomiseur Atlantis 2 de la même marque équipe ici le box mod ESP.

Un atomiseur Atlantis 2 de la même marque équipe ici le box mod ESP.

Pour une vape diversifiée entre des résistances de 0.5/0.8 et 1.5 ohms, cette batterie m’a tenu 5 heures et la recharge s’est avérée trop longue, ce qui était d’ailleurs déjà le cas pour les batteries CF VV de Aspire. Cette restriction la placerait en dessous des iStick 30w même si sa finition est largement un ton au dessus.

Quant à la qualité de vape, elle se situe dans la moyenne sans faire d’éclats mais de ce point de vue là je ne suis plus très objectif car mes outils de vape quotidienne sont le Provari P3 ou autres SX Mini M Class.

En résumé

Points positifs :

  • Poids léger, 7 g de plus que l’iStick 30 W
  • Utilisation simple et identique aux batteries classiques
  • Grande résistance aux chocs
  • Pas de vis 510 sur ressort
  • Design carbon classe et bonnes finitions
  • Bonne résistivité de la bague de réglage en haut
  • Ergonomie
  • Qualité de fabrication de l’ensemble
  • Information fiable de la charge d’accu restante

Points négatifs :

  • Prix trop élevé au regard de sa catégorie
  • Charge trop longue
  • Réglages de puissance en W limités par incrémentation de 1 w
  • Usb positionné sur le fond de la box
  • Revêtement trop brillant
  • Accu trop faible en autonomie
  • Sujette aux rayure
  • Inadéquation entre la cible et le tarif de vente

Conclusion

Note de 3/5. C’est une bonne box avec un design agréable et ergonomique mais l’autonomie de son accu est un peu trop juste en particulier si vous vapez avec son cousin l’Atlantis 2. En revanche sa légèreté et son extrême facilité d’usage pourra être un critère de choix pour ceux qui veulent changer leur batterie tube pour plus d’ergonomie et de style. Reste à justifier son tarif par un achat spontané lié par exemple à son design carbone que pour ma part je trouve très classe…

Aspire ESP 30W en images

Review Author:Review Date:
  • labatut

    On peut la trouver beaucoup moins chère sur le net, perso je suis passé aux accus mais j’ai eu plaisir à lire ce test.

    • Denis COUGNAUD

      Merci Labatut…

  • Cegoca

    Quelques précisions (j’en utilise deux depuis un mois et demi) :
    Le prix mentionné en shop est en effet surfait, on peut la trouver à 38 € sur le site d’Aspire, mais hors fdp.
    Donc le rapport qualité/prix pourrait être revu.
    L’incrémentation des Watts par 1 n’est pas du tout dérangeant, vous réglez vos Watts au dixième près ? Le chiffre après la virgule sur l’écran est bien inutile par contre.
    Ecran qui affiche non seulement les watts et la charge mais également la résistance et le voltage correspondant (comme les autres petites boxes) et qui se trouve quand-même facilement car sur le côté “ouvert” de la box en main.
    Jamais eu de “check atomizer” mais je n’y mets que des Nautilus et Atlantis 1 et 2.
    L’Atlantis 2 avec une résistance de 0,3 Ohms n’y donnera rien, ces résistances ne fonctionnent correctement qu’entre 70 à 80 Watts. De même que les 1,0 qui ont besoin de 40 à 50 W.
    L’autonomie est tout à fait correcte avec un Nautilus sur disons 13 Watts.
    Avec un Atlantis par contre (0,5 ohms), un peu moins, mais le tank sera vide avant 😉
    Il est préférable de la recharger sur prise électrique avec adaptateur plutôt que sur pc.
    Le revêtement se patine légèrement à l’usage et il faut y chercher les griffes à la loupe.
    Mis à part l’énorme logo (qu’on ne voit même plus à la longue), le look, la prise en main et l’ergonomie en font, à mon avis, une petite box bien agréable; reste que son prix en France devrait être revu …

  • Dieu Pcboost

    Elle se trouve dans les 30 € elle est bien sympa cette box.