Vous êtes ici : Vaping Post » Revues de presse » Inciter les fumeurs à utiliser l’e-cig … et diminuer son attractivité auprès des jeunes

Inciter les fumeurs à utiliser l’e-cig … et diminuer son attractivité auprès des jeunes

    Annonce

Le Pure Player Atlantico a interrogé Bertrand Dautzenberg au sujet de la cigarette électronique. Le média a notamment abordé avec ce professeur de pneumologie la question de l’attractivité du produit auprès des jeunes.

Les jeunes essaient de plus en plus la cigarette électronique selon Bertrand Dautzenberg

"Cigarette électronique : les ados français sont devenus accros au vapotage en un temps record" sur Atlantico.fr

Cigarette électronique : les ados français sont devenus accros au vapotage en un temps record” sur Atlantico.fr

Dans un premier temps, Bertrand Dautzenberg s’appuie sur les statistiques de Paris Sans Tabac (PST) et explique que les jeunes expérimentent de plus en plus la cigarette électronique.

Même si personne n’a jamais vraiment bien compris le sens de ces statistiques, ce serait près de 8% des collégiens et lycéens qui aurait déjà vapoté au moins une fois en 2012 et le professeur croit savoir que ces chiffres sont en progression cette année.

Dans un second temps, il estime qu’il faut “s’inquiéter des conséquences à moyen et long terme et du risque d’initiation d’une dépendance” tout en nuançant assez vite ses propos en affirmant que “la majorité de ceux qui ont expérimenté une fois le produit ne l’adoptent pas de façon régulière“.

Il faut rappeler en effet que la crainte d’une initiation au tabagisme chez les jeunes a connu des récentes modérations via l’enquête de l’association britannique ASH UK et celle du professeur Theodore L. Wagener sur le comportement d’étudiants américains face à la cigarette électronique. Toutes deux ont montré que la passerelle “e-cigarette / tabac” n’était pas une théorie validée par les premières statistiques récoltées.

Un double objectif à atteindre

Bertrand Dautzenberg que l’on avait pas entendu depuis quelques semaines dans les médias, définit aujourd’hui deux objectifs autour de la cigarette électronique, qui peuvent être contradictoires. Il s’agit de diminuer l’attractivité du produit auprès d’un public jeune non-fumeur, tout en favorisant son accès aux personnes qui n’arrivent pas à se sortir du tabac.
Et actuellement, il préconise une distribution d’une large palette d’arômes, afin de valoriser l’e-cigarette et d’essayer de séduire le maximum de fumeurs. Néanmoins la situation n’est pas immuable, si “ces arômes se révèlent produits d’initiation du tabagisme“, une règlementation plus stricte devra être instaurée selon lui.

Pour suivre l’évolution des comportements et prendre des dispositions si nécessaire, il évoque enfin la nécessité de mettre en place un observatoire, seule manière d’atteindre ce “double objectif“.


Source: http://www.atlantico.fr/decryptage/cigarette-electronique-ados-francais-sont-devenus-accros-au-vapotage-en-temps-record-bertrand-dautzenberg-902313.html

Review Author:Review Date: