Les jeunes gallois expérimentent davantage la vape que le tabac

Un article paru dans la revue BMJ Open révèle que les jeunes gallois expérimentent presque 2 fois plus la cigarette électronique que le tabac.

Le vapotage régulier reste marginal chez les non-fumeurs

Public Health Wales a récemment reconnu un intérêt de la vape pour les fumeurs

Une équipe de chercheurs gallois s’est intéressée aux comportements des adolescents âgés de 11 à 16 ans. La revue BMJ publie les résultats [1] de leurs travaux . 

32 479 adolescents âgés de 11 à 16 ans ont été interrogés en 2015 dans le cadre d’une étude. 18,5% ont déclaré s’être servi au moins une fois d’une cigarette électronique, seulement 10,5% ont affirmé avoir déjà fumé. 2,7% des jeunes interrogés utilisent une vapoteuse au moins une fois par semaine et 41,8% des fumeurs quotidiens sont également des vapoteurs.

Une des auteurs de l’étude Elen de Lacy indique que l’usage de la cigarette augmente “rapidement chez les jeunes”, mais elle souligne que la consommation régulière par les non fumeurs reste “très marginale”. Par ailleurs, les résultats montrent que la plupart des adolescents gallois qui ont expérimenté la vapoteuse avaient déjà essayé la cigarette auparavant.

Des autorités inquiètes de l’expérimentation croissante

Le Docteur Julie Bishop de Public Health Wales est préoccupée par “les jeunes qui se servent régulièrement de la cigarette électronique”. Un porte-parole du gouvernement gallois est sur la même ligne puisqu’il déclare qu’il est “décevant d’observer que l’expérimentation de la vapoteuse augmente chez les jeunes”.

Jon Nelsey de l’enseigne ECigaretteDirect s’est également exprimé au micro de la BBC. Il affirme que l’industrie de la vape compte bien s’inscrire sur la durée mais que [son entreprise] ne veut pas vendre de produits aux plus jeunes car nous pensons

La crainte d’un effet passerelle reste vive au Pays de Galles qui envisage d’interdire certains arômes susceptibles d’attirer les adolescent selon les autorités de santé. La  position à l’égard du vapotage y est moins favorable que celle qui prévaut en Angleterre. 

 


[1] Lacy E, Fletcher A, Hewitt G, et al Cross-sectional study examining the prevalence, correlates and sequencing of electronic cigarette and tobacco use among 11–16-year olds in schools in Wales BMJ Open 2017;7:e012784. doi: 10.1136/bmjopen-2016-012784