Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Les français réticents à vapoter en public

Les français réticents à vapoter en public

Les vapoteurs français seraient les moins enclins à utiliser la cigarette électronique en public selon une enquête de l’institut de sondage Kantar Millward Brown, conduite pour la marque blu.

Les vapoteurs français seraient les plus réticents à utiliser leur cigarette électronique en public même si elle est autorisée. Alors que la majorité d’entre eux jugent l’e-cigarette socialement plus acceptable que le tabac, ils émettent des réserves sur le vapotage en dehors de leur espace privé.

Selon l’institut de sondage :

  • seuls 45% des vapoteurs français se sentent à l’aise quand ils utilisent leur e-cigarette lors d’un concert ou d’un événement en plein air – contre 63% des vapoteurs américains (52% au Royaume-Uni) ;
  • 51% des vapoteurs français se sentent à l’aise quand ils utilisent leur e-cigarette dans un lieu de plein air fréquenté par des non-fumeurs / vapoteurs – contre 60% des vapoteurs américains (54% au Royaume-Uni) ;
  • 29% des vapoteurs français se sentent à l’aise pour vapoter au travail, un taux inférieur à tous les autres pays.

Fontem Venture, propriétaire de Blu et commanditaire de l’enquête, estime qu’une distinction claire est nécessaire entre e-cigarettes et tabac, pour “montrer au public que les autorités considèrent le vapotage comme préférable”. La société souhaiterait que l’autorisation de vapoter dans les lieux publics soit plus explicite et que davantage de liberté soit donnée à la publicité pour “lever l’ambiguïté qui entoure cette catégorie de produits” et “augmenter la confiance”.