L’e-cigarette interdite dans les transports en commun suisses dès le 15 décembre

Vapoter dans les transports en commun est désormais interdit en suisse

Vapoter dans les transports en commun est désormais interdit en suisse

Les vapoteurs Italiens ont regagné leur totale liberté puisqu’ils peuvent de nouveau utiliser leur cigarette électronique dans les lieux publics. En revanche les Suisses possesseurs d’e-cigarette vont devoir s’abstenir au moins dans les transports publics.

En effet, le vapotage sera prohibé dans les transports en communs Helvètes à compter du 15 décembre 2013. Cette information a été communiquée le 12 novembre par Roger Bauman, porte-parole de l’Union des transports publics.

Les cigarettes traditionnelles et le cannabis étaient déjà interdits dans ces lieux, et les contrôleurs avaient des difficultés à différencier tous ces produits…

Ils n’auront plus ce problème dans un peu plus d’un mois ! Les usagers qui seront pris en train d’utiliser leur cigarette électronique écoperont d’une amende s’élevant à 25 francs suisses, équivalent à une vingtaine d’euros.

En revanche, il n’existe pas de règlementation dans les restaurants. Chaque chef d’établissement décide si oui ou non les vapoteurs peuvent utiliser leur e-cigarette à table. La commercialisation des cigarettes électroniques est bien autorisée dans ce pays mais il est interdit de vendre des recharges nicotinées. Les professionnels du secteur souffrent déjà de cette situation, c’est désormais les vapoteurs qui voient leur liberté quelque peu bafouée par cette nouvelle mesure.

Quid de l’e-cigarette dans les transports publics en France ?

Dans l’hexagone l’utilisation de la cigarette électronique est déjà interdite dans les transports Parisiens depuis mai dernier, dans les trains de la SNCF ainsi que sur tout le réseau de la communauté d’agglomération de Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes).

Review Author:Review Date:
  • Alexis Finn

    L’interdiction dans les transport publics me semble normal car bien qu’il semblerait que le vapotage passif ne fasse peser aucun risque sur la santé elle peut néanmoins représenter une gène pour les autres usagers.
    Je l’ai déja dit et je le répète il faut faire preuve de savoir vivre quand on vapote et éviter de gêner les autres. Il me semble donc souhaitable d’éviter également de vapoter au restaurant ou au café a moins d’être certain de ne pas incommoder les autres personnes (c’est pourquoi je maintiens que ce ne doit pas être illégal car cela mettrai fin aux éventuels rassemblements de vapoteurs dans des établissements qui voudraient organiser des soirées de ce genre voire ouvrir des bars spécialisés).

    • yclick

      Tu as tout à fait raison, d’ailleurs je suis pour l’interdiction de péter, de se parfumer, et de puer de manière générale tant qu’à faire…

      • mighty yo

        exactemment le respect d’autrui est très important,meme si la vapote passive n’est semble t’il pas dangereuse pour la santé,réspiré de la vapeur de PG/VG peut etre insuportable pour un non fumeur