Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La Floride compte désormais plus de jeunes vapoteurs que de jeunes fumeurs

La Floride compte désormais plus de jeunes vapoteurs que de jeunes fumeurs

En Floride, la prévalence du tabagisme chez les jeunes est historiquement basse tandis que le nombre de vapoteurs dans ces tranches d’âge progresse.

Il n’y a presque plus de fumeurs réguliers chez les collégiens et lycéens en Floride

floride-jeunes-plage

La Floride utilise l’argent du tabac pour financer des campagnes de sensibilisation des jeunes

Les chiffres ont été communiqués par le Department of Health’s annual Florida Youth Tobacco Survey.  La prévalence tabagique chez les jeunes en Floride n’a jamais été aussi basse.

Depuis 1998, l’état de Floride a investi les onze milliards de dollars perçus dans les procès contre les cigarettiers dans des campagnes anti-tabac très travaillées ciblant les jeunes. L’enquête distingue les comportements des collégiens et des lycéens selon qu’ils sont expérimentateurs, utilisateurs actuels ou utilisateurs réguliers.

Les utilisateurs actuels sont ceux qui ont fumé au cours des trente derniers jours précédent l’enquête quant aux utilisateurs réguliers ils ont fumé au moins 20 fois sur cette même période.

Les résultats de l’enquête sont extrêmement encourageants, comme en témoignent les chiffres publiés.

8,5% des collégiens et 22,9% des lycéens floridiens ont expérimenté la cigarette, en 1998, ces pourcentages s’élevaient respectivement à 43,6% et 68,1%.

2% des collégiens et 6,9% des lycéens ont fumé au cours des 30 derniers jours.

Les chiffres les plus frappants concernent les fumeurs réguliers, en effet, ils ne représentent plus que 0,6% des collégiens et 2,5% des lycéens contre 5,4% et 13,3% en 1998 quand l’enquête a été réalisée pour la première fois.

Si les campagnes anti-tabac ont porté leurs fruits, la progression de la cigarette électronique explique vraisemblablement la tendance qui s’est accélérée ces deux dernières années.

37,6% des lycéens et 14,7% des collégiens ont déjà utilisé une cigarette électronique au moins une fois. En 2014, ces pourcentages n’atteignaient que 20,5% et 8,5% chez ces publics.

Enfin, 15,8% des lycéens sont des vapoteurs réguliers en 2015 ainsi que 2,9% des collégiens.

C’est la première fois que la cigarette électronique est plus populaire que la cigarette en Floride.

Les résultats recueillis dans cet Etat américain sont cohérents avec ceux d’autres enquêtes de même nature menées à travers le monde. Le développement de la vape chez les jeunes va de pair avec une baisse du tabagisme à l’exact opposé d’un effet passerelle. Au Royaume-Uni, en France, à Hawaï des études ont montré que les jeunes fument de moins en moins et que seuls les fumeurs adoptent le vapotage.

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Une certaine Marisol Touraine est demandée au parloiiiiiiir …

    • Bernard W

      :p

  • Isa33

    J’adore lire cet article où mineurs et majeurs ne sont pas séparés. Franchement, je trouve ça débile, quand il s’agit d’un problème de santé… et surtout quand ça ne sert à rien (il n’y a qu’à voir le nombre de jeunes qui sortent d’un supermarché avec de l’alcool dans les mains !!!) Apparemment, ils sont plus positifs aux states que chez nous. Ils parlent de “collégiens”, et je trouve ça super… si j’avais pu… ma fille aurait vapoté et non pas fumé… Ce que je vais dire est idiot… mais si je vois un jeune attiré par la clope, je lui achèterai de quoi vapoter….