Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Marisol Touraine : Je dis oui sans réserve à la vapoteuse

Marisol Touraine : Je dis oui sans réserve à la vapoteuse

C’est dans à une lettre ouverte dans le magazine Elle du 9 mai 2014 que le comédien / humoriste Nicolas Bedos s’était adressé directement à la ministre des Affaire sociales et de la Santé. Il critiquait notamment les possibles interdictions de fumer sur les plages, comme suggérées aux maires de France par la ministre, et revendiquait alors son droit à la liberté de fumer.

Lettre à Nicolas BEDOS sur le blog de Marisol Touraine.

Lettre à Nicolas BEDOS” sur le blog de Marisol Touraine.

La crainte de voir Nicolas Bedos indirectement servir les intérêts de l’industrie du tabac a sans doute fait réagir le cabinet de Marisol Touraine qui a décidé de répondre sur son propre blog.

La crainte était-elle surestimée ? Difficile à dire mais lorsque l’on voit la bonne couverture que Le Monde du Tabac a fait de l’article de Bedos, on pourrait en effet se poser la question. La défense de la liberté individuelle [pour se tuer] étant l’un des arguments favoris des cigarettiers.

Alors que le contenu principal de l’échange est principalement centré sur le droit à fumer défendu par l’acteur français et sa délicate articulation dans la lutte contre le tabagisme dont est responsable la ministre, c’est surtout le passage sur la cigarette électronique que j’ai relevé et qui me semble intéressant.

Il y a le développement de la cigarette électronique notamment. Une chose est certaine : elle est moins nocive que la cigarette tout court et peut aider au sevrage. Je dis oui sans réserve à la vapoteuse, lorsqu’elle peut aider à en finir avec le tabac ! Mais pourquoi dans les lieux publics, alors que cela permettrait aujourd’hui la réhabilitation d’un geste qui n’a plus lieu d’être ?

L’enthousiasme de Marisol Touraine pour le vaporisateur est ici à souligner même si les craintes de renormalisation de l’acte de fumer ou que le risque de passerelle vers le tabagisme chez les jeunes sont toujours, et systématiquement, rappelées dans chacune de ses communications. Des craintes qui justifieront probablement, à défaut de données scientifiques, les futures mesures d’interdiction de vapoter dans les lieux publics ainsi que l’interdiction de publicité.

Review Author:Review Date:
  • Tony Fiant

    Ben, si cela s’arrête à ceci, pub et lieux publics, pas trop grave et de toute manière déjà programmée.
    Après, la position de la ministre qui avait précédemment annoncé qu’il revenait à l’UE de légiférer, peut aussi être vue comme une prise de position purement politicienne du style “je suis avec vous les gars (et les dames, bien sur) mais j’y peux rien si l’Europe vous taxe ou vous restreint certains produits”.
    Mais, restons lucidement naïfs, oxymore inside, et prenons cette décision comme un petit plus en notre faveur, pour une fois.

  • Salvatore Sipala

    Intéressant cet article non ? Peut être que la ministre de la santé ne la pas lu !

  • Karl Wake

    Euh, je ne voudrais pas faire ch*** le monde, mais je ne gêne personne en vapant tranquilou après manger ou pendant l’apéro au resto…
    Alors que la clope…
    Quant à cet histoire d’escalade… Je veux dire n’importe quoi ! A part les touches à tout comme le signale le créateur de l’AIDUCE, sinon… Mon c** !

    Et puis, “un geste blablabla”… Quoi ? Quel geste ? On ne fume pas… Même l’appellation est entrain de changer ! On ne fume plus…

    Sérieux là pour le coup que y’a une invention qui sert un peu plus d’intérêt que d’habitude (qui a déjà 10 ans, et 250 études dans la yeule), je ne vois pas l’intérêt de venir encore faire braire sur ça.
    Quand on pense qu’aux USA, la FDA parle aussi de réglementer, dans le même style qu’en Europe, c’est à dire finit les “bonbons”, “tabac gourmand”, et autres goûts sympas… plus une limite dans le dosage de nicotine… Mouais… Ah oui, et le DIY ? Et le matos ?

    Allez ! on se remue et on signe cette pétition !!!

  • Xavier Zinzen

    Le résonement de l’interdiction pour éviter l’exemple est tellement tiranique qu’il en est ridicule! C’est une farce!
    Quelques exemples :
    Il est nécessaire d’interdire les redifusions de sports extrèmes à la télévision et il faut les interdire en général! En effet, un grand nombre d’enfants se blessent chaque année en reproduisant des comportements dangereux, vus à la télé!
    Il faut interdire la consomation d’alcool en public, ainsi que celle des sucreries! En effet le diabète est un mal qui handicape, littéralement, un grand nombre de personnes chaque année, il est temps de mettre fin à cette habitude en éliminant l’exemple!

    L’interdiction d’un comportement non nuisible pour les autres simplement parce qu’il est considéré par certain comme une incitation à AUTRE CHOSE, n’est pas le début de la censure et de l’autoritarisme, mais son aboutissement! C’est la victoire de la politique économique émotionnelle bien pensante qui en oublie les fondements même de la liberté individuelle!
    Ma liberté s’arrête là où commence celle des autres, pas là où un politique considère que selon ses valeurs elle doit s’arrêter!
    Ne vapotez pas dans des pièce fermée avec des non vapoteurs! Logique! Évitez aussi de peter, roter, vomir ou crier! C’est ce que l’on appel le respect! Mais en plein air et quand cela ne risque pas d’incomoder quelqu’un! Et le fait de nous voir vapoter n’est PAS incomodant! C’est peut être dérangeant et cela va peut être à l’encontre de vos valeurs mais cela ne constitue pas une entrave à vos libertés ou une atteinte à votre intégrité physique!
    Mme Touraine peut aussi interdire aux couples de s’embrasé en public, de peur que certains enfants ou ados ne se mettent à faire du porno! La logique est la même mais comme il ne s’agit pas de l’ecig et de la clope, c’est dérangeant!
    Interdire les similicigarettes et promouvoir les vaporisateurs plus volumineux est probablement plus logique et efficace!
    Mais c’est seulement mon avis perso!

    • Stefano Coelho

      Il n’y a rien à ajouter, vous avez tout dit