Test : kit Unimax 22 – Joyetech

Toujours aussi prolifique, Joyetech continue d’inonder le marché de la cigarette électronique avec cette fois-ci le kit Unimax 22, qui associe un Mod tube à un clearomiseur destiné à la vape aérienne.

Un tube à clouds

Même si les Mod box ont envahi les rayons des boutiques de vape, les cigarettes électroniques de format tube sont toujours plébiscitées par de nombreux vapoteurs, notamment les débutants. Ce format propose une prise en main très agréable et un encombrement réduit. De plus, il rappelle celui des cigarettes de tabac et facilite donc le passage des fumeurs au vapotage.

Ce kit Unimax 22 de Joyetech associe une batterie intégrée de 2 200 mAh d’autonomie à l’atomiseur Unimax. Le tout est en 22 mm de diamètre, donc compatible avec de nombreux atomiseurs, pour une longueur de 134,5 mm et un poids de 126 g. On a donc en main un kit dans la moyenne des Mods tubulaires, pas trop encombrant, qui pourrait plaire aux nouveaux vapoteurs, mais malheureusement la vape proposée par le clearomiseur est définitivement trop aérienne.

Le kit est bien fourni. On trouve deux résistances BFL en Kanthal de 0,5 ohm, un tank en Pyrex de rechange, un câble USB, des joints et deux stickers simili cuir à coller sur la batterie pour changer de couleur.

Simple, solide et assez autonome

Sur la batterie, on trouve une prise micro-USB pour la recharge ainsi que le bouton fire et un trou de dégazage sous la batterie. Le tout respire la solidité, le bouton fire ne cliquette pas et est agréable au touché.

L’Unimax 22 peut se recharger en vapant, grâce à la fonction passthrough. On peut choisir entre deux modes de vape : tension directe ou tension constante. En tension directe, la batterie envoie 4,2 à pleine charge puis la tension décroit en même temps que la batterie se vide pour terminer à 3,3 V. En tension constante, la batterie envoie 3,8 V du début à la fin. Dommage qu’on ne puisse pas varier cette tension.

L’utilisation de la batterie Unimax 22 est simple et classique : cinq clics pour l’allumer, cinq clics pour l’éteindre, on appuie, ça vape. Pour basculer de “tension constante” à “tension directe”, il faut éteindre l’appareil et appuyer longtemps, jusqu’à ce que la LED située sous le switch clignote en blanc pour “tension directe” ou en orange pour “tension constante”. Le niveau de batterie est signalé par le clignotement de cette LED après appui sur le bouton fire. Jusqu’à 60 % de charge, elle ne clignote pas. Puis, plus la batterie se vide, plus le clignotement s’accélère.

Revue technique

Caractéristiques techniques de l’Unimax 22 de Joyetech :

  • Diamètre : 22 mm
  • Longueur : 139,5 mm
  • Poids : 126 g
  • Autonomie de la batterie : 2200 mAh
  • Courant : 4,2 V en tension directe et 3,8 V en tension constante
  • Capacité du réservoir : 2 ml
  • Mode de vape : sortie directe et tension constante
  • Plage de résistance : de 0,15 ohm à 3,5 ohms
  • Résistances compatibles : séries BFL et BFXL et série BF (à l’exception de la BF RBA) en utilisant l’adaptateur BF
  • Coloris : argent/noir, argent/bordeaux, argent/bleu, argent/marron et noir

Le pack de l’Unimax 22 de Joyetech comprend :

  • Une batterie Unimax 22
  • Un atomiseur Unimax (drip tip inclus)
  • Deux résistances BFL Kanthal à 0,5 ohm (inhalation directe)
  • Deux stickers simili cuir
  • Un tank en Pyrex de rechange
  • Un câble USB
  • Deux notices
  • Une carte de garantie et d’avertissement

Seulement 2 ml de contenance

Le clearomiseur Unimax 22 dispose d’une capacité de 2 ml, un peu limitée pour un clearomiseur aussi aérien, on y viendra plus bas. Il se remplit par le haut de façon très simple. Il suffit de dévisser la bague d’airflow située sur le top cap et d’introduire le liquide par les deux fentes situées autour de la cheminée. Rien que du classique.

Pour changer la résistance, il faut agripper et dévisser la bague située juste en dessous de l’airflow, dévisser la résistance et visser la nouvelle. Le drip tip en Delrin est large (12 mm de diamètre interne). Il est malheureusement propriétaire, mais plutôt agréable à utiliser.

Clearo de bonne qualité

Le clearomiseur arrive bien équipé, avec un tank en Pyrex et un set de joints de rechange ainsi qu’une vape band pour le protéger en cas de chute.

L’Unimax adopte le système antifuite TFTA (Top Filling & Top Airflow) de Joyetech, qui signifie qu’il se remplit par le haut et que l’airflow est situé en haut du tank. Ce système fonctionne parfaitement, aucune fuite, ni suintement à signaler, ce qui est toujours agréable.

L’airflow se règle par rotation du top cap. Il peut se restreindre complètement, mais les arrivées d’air de la résistance étant larges, au quart on a déjà quelque chose de bien aérien et la qualité de la restitution des saveurs en prend vite un coup. Ouvert à fond, c’est très aérien, la circulation de l’air n’est quasiment pas entravée. Il est livré avec deux résistances BFL en Kanthal de 0,5 ohm pour inhalation directe entre 20 et 40 W. Et bonne nouvelle, Joyetech a résolu le problème d’agglutination, on n’a donc pas droit aux projections de liquide en bouche, problème fréquemment rencontré sur l’eGo AIO. Même avec des liquides très gras, aucun dry hit.

Vapeur OK, mais où sont passées les saveurs ?

À l’usage, les 2 200 mAh de l’Unimax 22 sont suffisant pour tenir en moyenne une journée de vapotage. Son usage est très simple. Le clearomiseur est excellent. Très simple d’usage, il ne fuit pas et ne suinte pas. Le volume de vapeur est imposant, mais la restitution des saveurs ne suit pas. Les larges arrivées d’air de la résistance dilue les saveurs. Le résultat est amélioré en fermant les airflows quasiment au maximum. La vapeur reste froide (un bon point avec les e-liquides fruités) et tiédit légèrement en laissant passer un minimum d’air par l’airflow, ce qui est dommage si on aime les e-liquides à saveurs gourmandes. Essayé sur un mod à 38 W (en tension constante, cette Unimax 22 est aux alentours de 28 W), la vape produite par le clearomiseur est bien meilleure. Si Joyetech proposait des résistances plus basses que les BFL en 0,5 ohm, le problème pourrait être résolu.

En résumé

Points positifs :

  • Bonne qualité de fabrication
  • Solide
  • Pas de fuite
  • Bonne autonomie
  • Bon volume de vapeur
  • Facilité d’usage

Points négatifs :

  • Capacité limitée du tank
  • Restitution des saveurs décevante
  • Drip tip propriétaire
  • Tension trop faible pour les résistances en 0,5 ohm ou résistance trop haute
  • Réservé à l’inhalation directe

Conclusion

Notre note 3,5/5. Bien fini, assez autonome, simple d’utilisation et bien fourni, ce kit Unimax 22 de Joyetech est pénalisé par ce problème d’incohérence entre résistance trop haute en ohm et/ou d’arrivées d’air de la résistance trop larges. Résultat, le volume de vapeur est bien là, mais les saveurs sont en retrait, trop diluées, ce qui gâche le plaisir de la vape. Si Joyetech met sur le marché des résistances BFL en 0,2 ou 0,3 ohm, on aura affaire à un setup aérien très cohérent et d’excellente qualité, qui pourrait gagner un point de plus.

Le kit Unimax 22 en images

Name of Reviewed Item: Kit Unimax 22 Rating Value: 3.5 Image: http://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2017/02/Kit-Unimax-22-Joyetech-Une.jpg Review Author:Review Date: