Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » USA : la chute du tabagisme des jeunes n’endigue pas la crainte de l’effet passerelle

USA : la chute du tabagisme des jeunes n’endigue pas la crainte de l’effet passerelle

Le tabagisme des adolescents aux Etats-Unis est à son plus bas niveau depuis 1991, année où le Youth Risk Behavior Surveillance System (YRBSS) a commencé à collecter ces informations.

Au Royaume-Uni l'e-cigarette ne représente pas une passerelle vers le tabagisme chez les jeunes selon une récente enquête.

Le système YRBSS* permet au CDC de disposer tous les deux ans de nombreuses informations sur les comportements à risques des élèves du secondaire aux niveaux fédéral, de l’état et localement. Les résultats de l’enquête 2015 qui a enregistré la participation de plus de 15.000 élèves du secondaire viennent d’être publiés.

Le nombre de fumeurs dans cette tranche d’âge enregistre ses chiffres les plus bas depuis que l’enquête existe. En 1991, ils étaient 28% à se déclarer fumeurs, ils sont 10,8%  en 2015, cinq points de moins qu’en 2013 où ils étaient 15,7%. Depuis qu’il est mesuré, le tabagisme n’avait jamais été aussi faible dans cette population.

24% des élèves ont déclaré avoir utilisé une cigarette électronique au cours des 30 derniers jours. Ce chiffre porte une ambiguïté régulièrement soulignée par les experts et que les autorités américaines n’ont pas levée à ce jour. En effet, les utilisateurs des trente derniers jours peuvent aussi bien être des consommateurs réguliers que des expérimentateurs du mois précédent.

Tom Frieden, directeur du CDC, exprime régulièrement sa crainte d’un effet passerelle de la vape vers le tabagisme. Pour lui, “il est troublant de voir que les étudiants se livrent à de nouveaux comportements à risques, comme l’utilisation des e-cigarettes ” Ajoutant, “nous devons continuer à investir dans des programmes qui aident à réduire toutes les formes d’usage du tabac, y compris les e-cigarettes, parmi les jeunes.”

Pour Clive Bates au contraire le graphique est la démonstration de l’absence d’effet passerelle, il a commenté sur son compte twitter “S’il y a une passerelle du vapotage au tabagisme, cette courbe américaine du CDC exige une théorie héroïque pour l’expliquer”

 


*Le YRBSS collecte de nombreuses données tous les deux ans à travers de grandes enquêtes menées auprès des élèves du secondaire aux États-Unis. Leur objectif est de surveiller les comportements à risques des jeunes, et notamment les comportements sexuels (grossesses non désirées, maladies sexuellement transmissibles, infection au VIH), l’usage du tabac, de l’alcool et d’autres drogues, les comportements alimentaires, l’inactivité physique ainsi que l’obésité et l’asthme.

 

Review Author:Review Date: