Vous êtes ici : Vaping Post » Brèves » Italie : un groupe parlementaire multi-parti consacré à l’e-cigarette

Italie : un groupe parlementaire multi-parti consacré à l’e-cigarette

Des représentants des deux chambres du parlement ont finalisé la création d’un groupe parlementaire consacré à la cigarette électronique réunissant des députés de tous les partis présents au parlement.

Objectif : créer une catégorie distincte pour les produits de la vape

vittorio-emanuele-monument-italie-rome-palaceA l’image du All-Party Parliamentary Group on Global Health (APPG) britannique, des parlementaires italiens de toutes les familles politiques et des deux assemblées ont formé un groupe de travail sur les problématiques sur l’e-cigarette.

L’annonce a été faite à l’occasion d’une rencontre rassemblant des parlementaires, des représentants de l’industrie de la vape et des représentants des autorisés sanitaires.

Barbanti du parti démocrate a évoqué la nécessité de mettre en évidence les effets sur la santé de la cigarette électronique. Le groupe parlementaire devra favoriser l’élaboration d’un encadrement législatif adapté et d’un cadre fiscal approprié, notamment en créant une catégorie distincte pour les produits de la cigarette électronique.

Le député Busin de la Ligue Nord regrette que le produit ait été associé à la cigarette.
C’est selon lui le résultat du lobbying des cigarettiers et du trésor italien qui a motivé pour une réglementation inadaptée en constatant la baisse des recettes du tabac. Il souligne par ailleurs la qualité des liquides électroniques Made in Italy.

Review Author:Review Date:
  • Yvon Novy

    Ça discute, ça s’interroge, au moins… pas comme en France.
    La création d’un groupe parlementaire sur le sujet semble plutôt positive. En espérant qu’ils écoutent tous les interlocuteurs concerné, jusqu’aux utilisateurs, et ne laissent pas trop influencer ou infiltrer par certains lobbies.
    A suivre…

    • Titan

      Hem … Quand tu vois ce que donne en France une discussion parlementaire (je ne vise aucune loi travail en disant ça, lol), appuyée et renforcée par des manifestations du peuple, et que malgré beaucoup de “com” relayés par les médias, on a en retour un énorme “cause toujours”, ben je pense que ça changerait pas grand-chose … 🙁

  • Francesco Corsetti

    Pour parler les politiciens Italiens sont des champion d’à compétition ! Pour agir alors la se même pas la pêne y songer,sauf si ne pouven y mettre une taxé, finalement je crois que la France na pas trop a se plaindre.

  • Syssy

    Toujours la puissance du lobbying des cigarettiers…avec le nerf de la guerre