Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Les eliquides sucrés sous la loupe d’une équipe de chercheurs

Les eliquides sucrés sous la loupe d’une équipe de chercheurs

Des chercheurs se sont intéressés à la présence d’édulcorants dans les eliquides. Selon leurs résultats certains d’entre eux pourraient être une source de furanes, des molécules potentiellement toxiques. En France, la norme AFNOR exclut leur utilisation.

Du sucre ajouté à la nicotine liquide ?

vapoteur-en-train-de-vapoter

Une norme AFNOR exclut les sucres et d’autres substances de la fabrication des eliquides

Dans une étude [1] parue au début du mois de novembre dans la revue Tobacco Control, des chercheurs ont détecté dans la vapeur la présence de deux molécules potentiellement toxiques. 

Absents du liquide au départ, ces deux éléments l’hydroxyméthylfurfural (HMF) et le furfural (FA), se formeraient lors de la décomposition de sucres contenus dans le e-liquide pendant la vaporisation. Les scientifiques ont mesuré des taux à des niveaux semblables ou supérieurs à ceux observés dans la fumée d’une cigarette conventionnelle.

Reuters rapporte que selon l’un des auteurs de l’étude, Najat Saliba, les “furanes pourraient être produites si du sucre est ajouté à la nicotine liquide”. Elle a ajouté que la “toxicité pourrait être directement liée au comportement et aux choix du vapoteur”.

Il existe une très grande variété de dispositifs, de liquides et de concentrations en nicotine. Les utilisateurs de vaporisateurs ont la possibilité de contrôler la puissance, la durée des bouffées et sont en outre susceptibles de créer leurs propres liquides en en mélangeant plusieurs.

[su_testimonial name=”Pr Riccardo Polosa” photo=”http://fr.vapingpost.com/wp-content/uploads/2016/11/riccardo-polosa-200×200.jpg” company=” “]Évidemment, les cigarettes électroniques ne sont pas sans risque, mais il y a une tendance à exagérer les risques potentiels et peu – ou pas – considérer les bénéfices sur la santé de ces produits. [/su_testimonial]

A propos des résultats de cette étude, le professeur Riccardo Polosa signale que le glucose et les autres édulcorants ne sont pas des ingrédients courants dans les liquides et ne sont pas utilisés dans des concentrations assez élevées pour libérer des niveaux toxiques de furannes. Il ajoute que la cancérogénicité des furannes n’a pas été démontrée chez l’homme.

Norme AFNOR XP D90-300-2
La norme volontaire applicable aux e-liquides interdit l’utilisation d’une liste de cinq sucres et de quatre édulcorants lors de la fabrication des e-liquides.

Normes AFNOR : “Faciliter l’utilisation de ces produits pour la sortie massive du tabagisme”


[1] Soussy, S., Ahmad, E. H., Baalbaki, R., Salman, R., Shihadeh, A., & Saliba, N. A. (2016). Detection of 5-hydroxymethylfurfural and furfural in the aerosol of electronic cigarettes. Tobacco Control, tobaccocontrol-2016.  doi:10.1136/tobaccocontrol-2016-053220
  • Algo

    Il faut préciser que l’étude n’a pas porté sur des liquides du commerce, mais a volontairement ajouté des édulcorants (sucrose, glucose) à une base (70/30).
    Il convient donc juste de s’inquiéter de la présence de ces 2 additifs dans les e-liquides, où en tant qu’additif pour les DYers.
    nota : le glucose est interdit par la norme AFNOR.