Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » La Hongrie abandonne un projet de hausse des taxes sur la cigarette électronique

La Hongrie abandonne un projet de hausse des taxes sur la cigarette électronique

La Hongrie a transposé la TPD, elle est l’un des pays qui encadrent le plus strictement la cigarette électronique en Europe. La vente à distance des dispositifs de vapotage et des e-liquides y est proscrite.

La Hongrie a opté pour un encadrement très strict de la cigarette électronique.

Les taxes implémentées par la Hongrie font partie des plus élevées sur le vieux continent. De plus, il s’agit d’un des rares pays à avoir interdit certaines saveurs, à partir de 2020, les arômes menthol, fruit et classiques seront interdits.

Fort heureusement pour les vapoteurs hongrois, leur parlement a décidé d’abroger un texte de loi qui prévoyait l’augmentation de la taxe sur les e-liquides. Les flacons, actuellement imposés à hauteur de 55 HUF (0,18 euros) par ml, auraient du être taxés à 65 HUF (0,21 euros) par ml dès le 1er avril puis à 70 HUF (0,23 euros) par ml à partir du mois de juillet. Par ailleurs, les députés siégeant à Budapest ont décidé d’exempter de taxes les cigarettes électroniques sans nicotine.

La réglementation actuelle ne convient pas aux défenseurs de la vape à l’image du parlementaire Istvan Svazay qui a confié à ecig Intelligence être en “désaccord avec cette taxation, étant donné que ces dispositifs offrent une alternative plus saine aux cigarettes“.

Avec 33% de fumeurs, la Hongrie se situe au troisième rang européen après la Grèce et la Bulgarie (source eurobaromètre 2014).