Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Mods » Test de l’eVic (Joyetech)

Test de l’eVic (Joyetech)

    Annonce
Le coffret eVic de la marque Joyetech renferme un petit concentré de technologie.

Le coffret eVic de la marque Joyetech renferme un petit concentré de technologie.

Je l’ai reçu ce matin, et le vieux schnock que je suis maîtrise déjà son eVic! C’est dire si malgré son aspect hyper-hightech ce petit MOD VW a su rester accessible en ce qui concerne sa prise en main !

Arrivé via la boutique de Frédéric par La Poste dans son joli petit coffret, l’eVic (entendez “electronic Vision Intelligent Cigarette”) a de la gueule.

La bête est prête à bondir, il ne reste plus qu'à insérer la batterie et à y visser un ato.

La bête est prête à bondir, il ne reste plus qu’à insérer la batterie et à y visser un ato.

En ouvrant le coffret, on trouve sur le dessus le MOD proprement dit. Il est composé d’une tête (où se trouve toute l’électronique, switch, prise usb et bague de réglage compris), d’un tube, et d’un cap inférieur ventilé . D’un diamètre de 23mm et d’une longueur de 125mm, il est légèrement plus long et gros qu’un Vmax, pour un poids à peu près identique ou très légèrement supérieur.

L'accu samsung 18650 de 2600 mAh

L’accu samsung 18650 de 2600 mAh

Ses trois parties assemblées, une fois l’accu 18650 dedans (pôle positif vers le haut), confèrent à l’objet une relative impression de solidité. Pourquoi relative? Sans doute à cause des parties en plastique, et sans l’accu le MOD est tout de même relativement léger.

Cependant on n’entend aucun cliquetis, les éléments sont bien calés et assemblés à l’intérieur. La connection 510 permet d’y visser des clearos de type T2, T3, comme les Kanger, et les amateurs de clearos apprécieront. L’extrémité de la tête est dévissable, sans doute pour permettre un nettoyage plus facile.

Pris en main et fonctionnement

On pourra – c’est mon cas – ne pas être emballé par l’aspect un peu “glitter” du tube en alu, mais qu’à cela ne tienne, Joyetech a déjà prévu des tubes de taille et de couleur différentes, dont certains auront ce revêtement “grip” similaire à celui des eGo, je m’en procurerai certainement un car je trouve le tube d’origine un peu glissant dans la main.

Dans ce même coffret, sous “l’écrin” du mod, se trouvent les accessoires indispensables au fonctionnement et au rechargement de la batterie :

  • Un accu samsung 18650 2600 mAh
  • Un cordon usb eavec son adaptateur mural
  • Un manuel de l’utillisateur
  • Un manuel pour le software/logiciel MVR (qui permet l’interactivité avec Joyetech et la saisie de données propres à chaque utilisateur d’eVic)

Personnellement, avec ma vue de taupe, je n’apprécie pas trop la petitesse des caractères imprimés dans ces deux manuels, mais on peut (je dis ça pour les autres anciens à la vue basse qui auraient envie d’essayer l’eVic) toujours trouver des manuels en PDF sur le net, il suffit faire une recherche avec les mots clés “eVic mode d’emploi”.

Mise à jour de l’eVIc

Pour mettre à jour l'appareil il suffit de télécharger un petit fichier sur le site de Joyetech et de le placer au bon endroit.

Pour mettre à jour l’appareil il suffit de télécharger un petit fichier sur le site de Joyetech et de le placer au bon endroit.

La version de mon eVic lorsque que j’ai reçue était une version 1.0, et j’ai pu mettre à jour , via le logiciel et le microgiciel MVR de Joyetech, mon eVic vers la dernière version accessible, la version 1.1 (en attendant la version 1.2). J’ai donc maintenant dans les mains la version 1.1

Plus les versions évolueront, plus elles auront de réajustements et de fonctionnalités, ces réajustements et fonctionnalités sont prodiguées par Joyetech en fonction des feedbacks qu’ils ont reçu des utilisateurs.

L'eVic se branche à un PC et permet d'utiliser et d'éditer les informations de l'appareil.

L’eVic se branche à un PC et permet d’utiliser et d’éditer les informations de l’appareil.

Et là, pas besoin de racheter une nouvelle version améliorée à chaque fois, il suffira de connecter son eVic en usb sur le PC (je pense qu’une version du software pour les Mac ne devrait pas tarder), et l’on pourra facilement, et très rapidement passer à la version la plus récente, avec forcément des améliorations par rapport à la version précédente.

C’est en cela que l’eVic est un produit révolutionnaire, car il est le premier MOD interactif ! Vous pouvez accéder au logiciel et au microgiciel Joyetech en connectant votre eVic à votre PC ou portable grâce au port usb de celui-ci, et après avoir téléchargé le microgiciel MVR. (ici : http://www.joyetech.com/support/download.php?sp=other )

Pour upgrader de la version 1.0 à la version 1.1 : http://www.e-vapoteur.fr/download/eVic_V1.1.zip

Vous trouverez à ce sujet toutes les infos requises sur le site de Joyetech, il vous suffira de suivre les instructions, je le répète, si quelqu’un comme moi est parvenu à upgrader son eVic de la version 1.0 à la version 1.1, le plus grand nombre pourra faire de même, ce qui rendra l’eVic nettement plus attractif et performant.

Utilisation des fonctionnalités avancées

Le cerveau de l'eVic n'est autre que ce composant sur lequel viennent se visser la batterie d'un côté, et l'atomiseur de l'autre.

Le cerveau de l’eVic n’est autre que ce composant sur lequel viennent se visser la batterie d’un côté, et l’atomiseur de l’autre.

La version 1.1 a ceci de plus que la version 1.0, que l’on peut afficher la puissance (en Watts), alors que dans la version 1.0 seule la tension pouvait être affichée, et on devait aller régler la puissance dans les sous-menus. Avec ceux-ci on peut effectuer tous les réglages nécessaires, y compris même une “gestion des bouffées”, qui n’est à mon avis pas nécessaire et relève plutôt du gadget, Mais certains d’entre vous pourront trouver cette fonction utile pour une raison ou pour une autre. On peut même initialiser des niveaux d’alerte, afin d’être prévenu lorsqu’on a tiré un certain nombre de taffes sur son eVic, ou lorsqu’on a dépassé une température donnée.

La navigation dans le système de l'eVic s'effectue par rotation de la bague.

La navigation dans le système de l’eVic s’effectue par rotation de la bague.

Pour naviguer dans le menu et ses sous-menus, on doit tout d’abord cliquer 5 fois rapidement (en 1,5 seconde), puis on accède aux différents sous-menus en tournant la bague de réglage vers la gauche pour descendre, et en sens inverse pour remonter (ce qui est logique, mais j’aime mieux le préciser). Lorsqu’on veut ouvrir un sous-menu, on clique 1 fois sur le switch.

En descendant les premiers sous-menus, on a (pour la version 1,1) :

  • Sleep : permet de mettre l’eVic en veille
  • Power on/off : permet de mettre l’eVic en marche ou de l’éteindre.
  • Vapor set – Battery : (déterminer lors de la première mise en service de l’eVic si vous utilisez une batterie 2600 mAh ou 2200 mAh)
  • Switch : (déterminer si l’on veut un affichage de la puissance -watts, ou de la tension -volts
  • Exit : (aller dessus et cliquer une fois les réglages ci-dessus effectués)
  • Standby – Screen : (permet de déterminer la durée à l’issue de laquelle l’écran de l’eVic se mettra en veille)
  • System : (permet de déterminer la durée à l’issue de laquelle votre eVic se mettra en mode “off” (un peu embêtant, j’ai réglé le mien sur 60mn, ce qui est le maximum de temps pendant lequel votre eVic restera en mode “marche”. Il s’éteindra automatiquement au bout d’une heure, et si vous aviez l’intention de vapoter plus longtemps avec,et bien vous n’aurez plus qu’à re-cliquer cinq fois sur le switch pour remettre votre eVic en marche)
  • Calendar : Plus besoin de montre, ni de portable pour se rencarder sur l’heure et la date! L’eVic le fait pour vous! À condition, cependant, de commencer par régler cette date et cette heure. Ensuite, cette date et cette heure s’afficheront chaque fois que vous allumerez votre eVic
  • Puff info : vous pouvez utiliser cette fonctionnalité si cela vous semble, si vous désirez, en vapers responsable, gérer votre consommation (non, je plaisante, là, maintenant vous savez comment on navigue (bague à gauche pour descendre, bague à droite pour monter, un click sur le switch pour valider, ou, si vous êtes sur “Exit”, un click sur le switch pour sortir du sous-menu!) Nooon mais!
  • Device – Atomizers : (vous indique la résistance de votre ato)
  • Temp C : (désolé je n’ai pas le symbole “degré, mais c’est bien en degré celsius).
    • Current C vous indique la température de votre eVic
    • Alarm C vous permet de régler à partir de quelle température dépassée vous désirez être notifié sur l’écran hors menu (c’est à dire lorsque vous vap(ot)ez, pas lorsque vous êtes en train de trifouiller le menu et ses sous-menus) par un petit symbole clignotant en forme de thermomètre.
  • User Info : Les données personnelles que vous aurez bien voulu rentrer
  • Series N0 : vous indique le N0 de série de votre eVic
  • Version : Vous indique quelle version de l’eVic vous utilisez

Si vous comprenez bien l’anglais, je ne peux que vous conseiller l’excellente revue de PBusardo concernant l’eVic 1.0 aux States, apparemment Joyetech a une filière qui s’appelle “Ovale”, puisque PBusardo fait la revue du mod “eVic from Ovale”. C’est exactement le même MOD néanmoins.

J’ai pris plaisir à essayer ce petit bijou de la technologie Shenzen en utilisant un carto-tank avec une résistance de 2,2 ohms, mon sweet spot se situant à 11watts.

Le logiciel eVic

Différents menus du logiciel

Les différents menus du logiciel de gestion

(Ce qui suit est l’avis de Ghyslain, et non de Franck).

Comme énoncé précédemment l’une des grandes nouveautés de l’eVic concerne le logiciel qui est fourni avec et que Joyetech a développé spécialement pour l’occasion. En dehors du fait qu’il permet de mettre à jour le firmware de l’eVic et d’obtenir des informations sur l’appareil, il est surtout censé donner à l’utilisateur la possibilité de consulter des statistiques sur sa consommation.

L’idée est bonne mais manque clairement de matière. On sent que Joyetech n’est pas une société informatique. Déjà le soft ne marche pas sous mac, ce qui m’a beaucoup frustré, surtout venant d’une usine qui imite des iphones pour les boitiers de son eRoll. La société a néanmoins annoncé récemment qu’une version compatible mac était sur le point d’être mise à disposition.

Les fonctionnalités dans la rubrique statistiques sont je trouve très sommaires. Le graphique généré est intéressant mais aucune possibilité d’exportation des données n’est disponible, ce qui aurait été une chose extrêmement utile pour la communauté, à savoir la possibilité de partager ses informations. Une idée à creuser et peut être que certains vapoteurs/informaticiens ont déjà planché sur le problème, les données doivent bien être stockées quelque part.

Statistiques de vapote restent malheureusement très sommaires.

Statistiques de vapote restent malheureusement très sommaires.

On aurait également aimé pouvoir renseigner des informations supplémentaires sur son profil de vapoteur, voir d’y associer un journal de bord, pourquoi pas, afin de noter nos remarques personnelles sur tel ou tel type d’atomiseurs en fonction des paramètres réglés.

Etant le premier du marché, le logiciel est très facilement criticable, mais Joyetech a le mérite de l’innovation, je regrette juste qu’ils n’aient pas poussé la barre un peu plus haut et pris le temps de développer quelque chose de plus professionnel. Les prochaines mises à jour nous renseigneront sans doute sur la politique technique qu’ils sont en train de mettre en place.

Fin de l’avis de Ghyslain. Retour à Franck.

Conclusion

En conclusion je dirais que ce MOD eVic envoie très bien à relativement basse résistance. J’ai par contre été déçu avec des résistances plus fortes (2,8ohms) car je ne pouvais pas atteindre cette puissance avec la tension maximale.

Il va sans dire que l’intérêt de l’eVic tient plus dans le matériel lui même que dans le côté logiciel qui l’accompagne, mais les perspectives d’évolution en font un modèle très attractif pour le vapoteur confirmé qui rechercherait un MOD performant et intelligent.

L’eVic marque à coup sûr le début d’un grand mouvement technologique qui montre que le marché est aujourd’hui extrêmement dynamique et que certaines usines chinoises sont devenues de véritables innovateurs, Joyetech se positionnant sans aucun doute parmi les leaders. A tel point que je ne serais pas surpris de voir prochainement son rachat par un grand groupe comme la British American Tobacco (BAT) par exemple, mais l’avenir nous le dira.

Voici pour résumer les points positifs et négatifs de ce MOD eVIc :

Points positifs

  • Le design et la qualité du matériel en font un produit très attractif
  • Possibilité de le customiser avec les nouveaux tubes
  • Possibilité de mettre l’eVic à jour via le microgiciel gratuitement
  • Rapport qualité/prix pour un kit complet (à peine supérieur au prix de mods VV ne possédant pas toutes ces fonctionnalités)
  • Envoie très bien à basse résistance sans cramer l’ato

Points négatifs

  • Maxi 5v, ce qui exclut l’utilisation en HV, car si vous vapez avec une résistance de 3,0ohms la puissance maxi sera autour de 9 w à ce voltage, on est loin des 15w annoncés!
  • Certaines fonctionnalités existantes sont inutiles ou de type gadget
  • Le logiciel de gestion est fait à la va-vite

À mon avis ce MOD vaut la peine d’être essayé (et sans doute adopté) car il va être sans cesse être amélioré et vous aurez accès à toutes les mises à jour rapidement et gratuitement. Si l’on s’en tient au comparatif plus/moins ci-dessus, l’eVic ne pourra que gagner en plus et les moins seront alors du passé! C’est un des principaux avantages de l’eVic par rapport à sa concurrence.

De nouvelles couleurs et dimensions de tubes vont bientôt être également disponibles, vous pourrez même utiliser votre eVic, lorsque vous sortez, en version plus compacte (18350).

Où acheter l’eVic Joyetech ?

Pour les produits Joyetech je vous recommande la boutique de Frédéric (e-vapoteur.fr), spécialiste de cette marque et via lequel nous avions également testé la petite e-cigarette eRoll.

Pack eVic Joyetech

Prix : 92 € TTC
Boutique : E-vapoteur
Livré avec toutes ses pièces montées, un cordon USB et une accu samsung 18650 2600 mAh + deux manuels d’utilisation. Attention aucun atomiseur n’est fourni avec, à vous d’y visser ce que vous voulez (compatible avec tous les atomiseurs eGo- T – eGo- C – 510- T – cartomiseurs et clearomizers à pas de vis de type 510).

Joyetech eVic en images

Name of Reviewed Item: eVic Joyetech Rating Value: 4.5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2013/01/evic-joyetech-boitier-2.jpg Review Author:Review Date: