médicament

La cigarette électronique classée comme médicament au Royaume-Uni

L’annonce vient de tomber, officiellement transmise par les autorités sanitaires britanniques : les cigarettes électroniques devront être réglementées comme des médicaments au Royaume-Uni d’ici 2016. Cela signifie qu’elles vont devoir …

Linda McAvan : Je veux que les cigarettes électroniques soient largement disponibles en Europe

A la question “Quel type de réglementation envisagez-vous pour la cigarette électronique dans le cadre de la révision de la Directive sur les produits du tabac ?” posée lors d’un …

L’état d’Israël demande l’avis du public sur la cigarette électronique

L’Etat d’Isarël songe à interdire la cigarette électronique pendant cinq ans avant d’en savoir plus sur le produit. Une alternative est également étudiée pour en faire un pur produit du tabac, interdit dans les lieux publics et sans doute taxé comme les cigarettes. Par bonne conscience ou non, une consultation publique est en tous cas prévue pour récolter l’avis des citoyens sur la question piège : Big tobacco ou Big pharma ?

La cigarette électronique comme médicament ou comme produit de consommation ?

Alors que l’Europe souhaite faire de la cigarette électronique un produit exclusivement réservé à l’industrie pharmaceutique, un vapoteur engagé, Paul L. Bergen, nous livre dans l’un de ses articles ses reflexions sur une possible cohabitation de l’e-cigarette version “médicament” et version “produit de consommation”. La commission ENVI ouvrant aujourd’hui une consultation publique dans le cadre de la révision de la Directive sur le tabac, le futur statut de la cigarette électronique devient plus que jamais un sujet brûlant.

Nicotine ou caféine ?

Peter Hajek, le directeur de l’unité de recherche de la dépendance tabagique à l’Institut Wolfson de médecine préventive de Londres, réagit dans un article du Times aux volontés des pouvoirs publics de réglementer la nicotine dans les cigarettes électroniques. Ces mesures ont pour but de ranger la cigarette électronique dans le rang des médicaments. Pour Hajek cela reviendrait à réglementer également la caféine. Voici une bonne tasse d’engagement dans la suite de cet article.

Des pastilles à sucer en complément de la cigarette électronique

Une société américaine, spécialisée dans les méthodes d’administration de drogues, lance cette année des pastilles à sucer pour améliorer la diffusion de nicotine dans le sang quand elle est délivrée via une vaporisation. Un timing parfait qui va réjouir le vapoteur bientôt en manque de nicotine.

La British American Tobacco rachète Intellicig (e-cigarette)

Pas de cigarettes électroniques au dessus de 4mg/ml de nicotine ? Pas de problème. La cigarette électronique version médoc arrive bientôt sur votre table, accompagnée de son feuilleté d’ordonnances sur un petit jus de mégot.