Vous êtes ici : Vaping Post » Test cigarette électronique » Clearomiseurs » Test : Stardust V3

Test : Stardust V3

    Annonce
Le Stardust V3 est un stardust qui se démonte

Le Stardust V3 ici en couleur jaune, ambiance lunettes de Jean-claude Van Damme.

Etant fan des clearomizer Stardust, je n’ai pas pu résister au test du Stardust V3 à mèches longues qui a la particularité de pouvoir se démonter facilement. Vous allez me dire mais pourquoi le démonter ? Voilà encore un truc de geek qui sert à rien. En fait il y a deux raisons pour lesquelles il est intéressant de démonter le Stardust V3.

Le premier avantage c’est le nettoyage des mèches et le second étant le remplacement des mèches et de la résistance car la tête du Stardust se démonte également, et oui tout se démonte. On va pouvoir donc choisir différentes résistances (Ohm) en fonction du Voltage de la batterie.

Présentation du Stardust V3

V1, V2 mèche courte, V2 mèche longue, maintenant V3 démontable, c’est vrai que ça devient un peu soûlant ces versions, les chinois ont la fâcheuse tendance à inventer une nouvelle version toutes les semaines et à donner des noms à tout, mais là il s’agit véritablement d’une innovation au sens léger du terme, car il s’agit quand même toujours d’un stardust.

La base du Stardust V3 est striée pour pouvoir facilement dévisser l'ensemble

La base du Stardust V3 est striée pour pouvoir facilement dévisser l’ensemble

Au niveau du rendu rien de bien nouveau je dirais, toujours cette bonne vieille vapeur tiède que j’apprécie tant, ce crépitement quand on tire (testé ici en 2,8ohms sur Ego Twist réglée à 4V), et surtout cette facilité de remplissage.

Par contre quand on regarde la base du Stardust on s’aperçoit que le métal est strié, pour permettre aux doigts d’agripper la pièce et pouvoir ensuite dévisser la cartouche.

 

Démontage du Stardust V3

Le Stardust V3 démonté

Le Stardust V3 démonté avec ses mèches

Pour démonter le Stardust V3 c’est très fastoche, on prend la base du Stardust avec les doigts et on dévisse l’ensemble en maintenant la cartouche fixe de l’autre main. Et là magie magie, on se retrouve avec le tube en métal nu comme un ver, coiffé de ses deux petites mèches longues.

 

Nettoyage et séchage

En prenant soin de retirer le petit capuchon en plastique qui se trouve sur le haut du tube, on a maintenant le Stardust prêt pour un nettoyage et un séchage digne d’un salon de coiffure. Nettoyer un Stardust n’est jamais chose très compliquée d’ordinaire, mais le goût de certains e-liquides étant très tenace, pouvoir directement rincer les mèches sous l’eau chaude et les presser avec les doigts améliore considérablement la maintenance de l’objet.

Séchage des mèches

Grâce à son démontage facile, on peut soigneusement éponger les petites couettes du Stardust. C’est trop mignon.

Mais c’est pour le séchage après rinçage que cette version du Stardust s’avère particulièrement utile. Pour cela j’ai pris un vulgaire bout de sopalin afin d’éponger les mèches, et en 30 secondes l’histoire était réglée. Attention à ne pas trop tirer sur les couettes si vous ne voulez pas passer trois heures à essayer de les remettre entre les fils de la résistance (je doute d’ailleurs que ce soit possible sans changer également la résistance).

Nettoyer l'intérieur du Stardust

Un mouvement très technique mais néanmoins abordable permet de nettoyer l’intérieur du Stardust.

J’ai également sécher l’intérieur de la cartouche (ou du tank si vous préférez) avec l’aide d’un autre morceau de sopalin avant de remonter le tout. Impeccable, le Stardust est super propre.

Je n’ai pas encore assez encrassé le modèle que j’ai chez moi mais je pense qu’il est toujours possible de nettoyer la résistance selon une méthode évoquée dans un article précédent.

Remplacement de la mèche et de la résistance

Zoom sur la résistance du Stardust V3

Hmm, non c’est marrant je le sens pas …

Un peu à l’instar des atomiseurs type Ego C, la partie supérieure du Stardust V3 peut se dévisser. Pour changer la résistance avec les mèches, nul besoin donc de courir chez Castorama pour acheter du fil résistif car la pièce est interchangeable et peut s’acheter à l’unité. Comptez 2,35 euros chez Intellivap.

Le Stardust V3 a également une tête interchangeable

Heureusement la tête du Stardust V3 peut également être remplacée

On pourra aussi prendre l’occasion de changer la valeur de la résistance (indiquée en ohm) afin d’adapter la tête avec le voltage de sa batterie. Sachez que le tube en métal peut également s’acheter à l’unité, mais je pense que cette pièce ne s’use pas vraiment.

Au final pour un prix un poil plus cher qu’un Stardust V2, on a quelque chose qui se nettoie plus facilement et qui dans la durée sera plus économique. Un peu compliqué peut être pour quelqu’un qui débute, mais sans aucun doute une très belle pièce pour équiper sa batterie Ego.

Remerciement

Je tiens à remercier Philippe de chez Intellivap qui m’a gentiment envoyé cet échantillon et chez qui vous pouvez trouver le Stardust V3 dont il est question ici, au prix de 5,45 euros.

Le Stardust V3 en images

Bonne vapote à toutes et à tous.

Review Author:Review Date: