Vous êtes ici : Vaping Post » Le best of de la cigarette électronique » Les meilleurs pod mods

Les meilleurs pod mods

    Annonce

Opter pour le meilleur pod mod est primordial puisque ce type de matériel est une porte d’entrée pour débuter dans la cigarette électronique dans le cadre d’un sevrage tabagique.

Plébiscités depuis 2017, tous les fabricants sortent au minimum un modèle et il est parfois compliqué de savoir quels sont les meilleurs modèles. Pas de panique, le Vaping Post est là pour vous aiguiller. Voici le top 3 des meilleurs pod mods du moment.

Dernière mise à jour : 2 novembre 2018

Le top 3 des meilleurs pod mods

Aperçu Produit Fabricant Prix moyen
Orion Orion Lost Vape 65,90 €
EQ EQ Innokin 23,90 €
Lynq Lynq Eleaf 24,90 €

#1 – Orion – Lost Vape

OK, l’Orion de Lost Vape est deux fois plus cher que la concurrence, mais sa qualité de vape justifie cet écart de prix. Entre le kit et le pod mod, l’Orion mesure 93 mm de haut pour 37 mm de large et 13,5 mm d’épaisseur. La batterie dispose d’une belle autonomie de 950 mAh et la cartouche remplissable embarque jusqu’à 2 ml d’e-liquide.

L’Orion propose deux types de cartouche. Une avec une résistance de 0,25 ohm pour l’inhalation directe, l’autre avec une résistance de 0,5 ohm dédié à l’inhalation indirecte. Son électronique est plus développée que sur un pod classique. Il dispose d’une puissance variable et du contrôle de température avec le mode Replay, qui permet de reproduire la bouffée idéale. Un vrai plus !

On aime

La conception et les finitions sont remarquables. La vape est de grande qualité, grâce notamment au réglage de flux d’air et mode Replay. Si vous pouvez investir dans un pod mod haut de gamme, n’hésitez pas à opter pour celui-ci.

On n’aime pas

La faible autonomie avec la cartouche “0,25 ohm” à pleine puissance.

#2 – EQ – Innokin

Assez large pour un pod mod, l’EQ d’Innokin mesure 88 mm de haut pour 35 mm de large et 15 d’épaisseur. Sa largeur s’explique par la belle autonomie de sa batterie (800 mAh). La cartouche remplissable fait dans le standard avec 2 ml de contenance et contient une résistance en mesh de 0,5 ohm. 

L’EQ propose deux puissances : 13,5 et 15,5 W. Associé à ses résistances en mesh, il procure une vape intense, idéale pour ceux qui aiment la sensation de hit. Ceux qui préfèrent une vape douce l’associeront à des e-liquides aux sels de nicotine.

On aime

Son très bon rendu des saveurs associé à la satiété rapide en nicotine, son hit très fort et sa vape dynamique en font un pod mod hors normes. En outre, il dispose d’une belle qualité de finition et d’une bonne autonomie.

On n’aime pas

La force du hit ne plaira pas à tout le monde.

#3 – Lynq – UD

D’un format fin et classique, le Lynq de UD mesure 111 mm de long sur 18 de large et 7,7 d’épaisseur. Léger, son poids ne dépasse pas 17 g. Sa batterie dispose d’une autonomie de 300 mAh et sa cartouche remplissable est équipée de résistance de 1,8 ohm et peut embarquer jusqu’à 1 ml d’e-liquide.

Simple, basique, le Lynq se déclenche automatiquement en aspirant sur l’embout, comme une cigarette de tabac. Enfin, ce pod mod se recharge en 15 minutes chrono par sa prise USB située dessous.

On aime

Léger et autonome, le Lynq procure une bonne qualité de vape et bénéficie de cartouche remplissable.

On n’aime pas

RAS.

Un pod mod, qu’est-ce que c’est ?

Un pod mod, c’est une cigarette électronique tout-en-un et de petite taille. Elle est composée d’une batterie et d’une cartouche. C’est la cartouche qui fait la spécificité du pod mod, c’est de là qu’il tire son nom puisqu’en anglais on l’appelle “pod”.

Le pod mod permet de vapoter des e-liquides à taux élevés de nicotine, soit en nicotine base ou en sels de nicotine au hit en gorge plus doux. On peut aussi vapoter des e-liquides contenant du CBD. 

La cartouche

La spécificité d’un pod mod c’est qu’il contient une cartouche. La cartouche comporte un réservoir pour l’e-liquide, une résistance et un embout pour vapoter. Cette cartouche contient en général 2 ml d’e-liquide, c’est la limite autorisée par la directive européenne TPD.

Elle peut être scellée ou non. Dans le cas d’une cartouche scellée, on doit jeter la cartouche quand elle est vide, ce qui n’est absolument pas écologique. Il existe des cartouches qu’on peut remplir de liquide une fois qu’elle est vide, ce qui permet d’allonger sa durée de vie et baisse le coût d’utilisation. L’autre avantage des cartouches non scellées, c’est qu’on peut utiliser l’e-liquide de son choix.

La résistance a une valeur haute, généralement égale ou supérieure à 1 ohm. Puisqu’elle est haute, elle n’a pas besoin de beaucoup de puissance pour vaporiser l’e-liquide. C’est ce qui lui permet d’être associée à des batteries de taille réduite.

La batterie

Les pod mods utilisent des batteries compactes avec une autonomie suffisante pour vapoter de plusieurs heures à une journée, selon la fréquence d’utilisation. Leur capacité s’exprime en mAh (milliampères/heure) et varie de 350 à 800 mAh pour les plus autonomes. Elle se recharge à l’aide du câble USB généralement fourni par le fabricant. Dans un souci de facilité d’usage, les batteries sont généralement automatiques, c’est-à-dire qu’elles ne nécessitent pas que le vapoteur appuie sur un bouton pour vapoter. Le pod mod s’active alors dès que le vapoteur aspire sur l’embout, un peu comme une cigarette de tabac. En général, le niveau de charge de la batterie est indiqué par une LED située sur celle-ci.

Les avantages des pod mods

Taux de nicotine élevés

Avec des résistances hautes, les pod mods permettent d’utiliser des e-liquides aux sels de nicotine, qui permettent de vapoter à des taux de nicotine élevés sans avoir d’irritation de la gorge trop importante pour les vapoteurs qui n’aiment pas cette sensation en gorge. C’est donc un dispositif de plus dans le cadre du sevrage tabagique.

Ultracompacts

Ici, la compacité est à son maximum. Très légers et peu encombrants, les pod mods se glissent dans la poche, ils s’emportent donc partout, contrairement à certaines cigarettes électroniques.

Faciles d’usage

Plus simple, ce n’est pour l’instant pas possible. Il suffit de clipser une cartouche remplie d’e-liquide et d’aspirer pour vapoter quand ils sont automatiques. Au pire, il faut appuyer sur l’unique bouton, ce n’est pas le bout du monde. Pour le recharger, un simple câble USB suffit. Difficile de faire plus simple.

Les pod mods, pour quels vapoteurs ?

Les pod mods s’adressent aux vapoteurs débutants, aux vapofumeurs qui souhaitent diminuer leur consommation de cigarettes ou se sevrer complètement. Les vapoteurs expérimentés s’en servent aussi comme équipement de complément quand ils souhaitent vapoter discrètement.

Quelle vape avec un pod ?

Si vous souhaitez produire de gros nuages de vapeurs, passez votre chemin, un pod mod n’est pas conçu pour ça, même si certains modèles ne sont pas en reste dans ce domaine. Mais si vous souhaitez arrêter la cigarette de tabac, ce n’est probablement pas votre but. Les pod mods s’utilisent en inhalation indirecte, c’est-à-dire dans la bouche puis dans les poumons, comme une cigarette de tabac.