Vous êtes ici : Vaping Post » News cigarette électronique » Voyager en train avec sa cigarette électronique

Voyager en train avec sa cigarette électronique

Assis confortablement dans son fauteuil dans un train en regardant le paysage défiler, en lisant ou discutant, vapoter pour certains serait bien tentant, mais est-ce autorisé ? De la gare de départ à la gare d’arrivée, où peut-on vapoter ? Quelques informations pratiques.

Lors d’un voyage en train, aucune contrainte particulière ne pèse sur le transport des cigarettes électroniques. Nous ne pouvons que conseiller de mettre en oeuvre les conseils habituels de prudence. L’utilisation par contre doit respecter des règles. 

Le code de Santé publique pose explicitement des interdictions de vapoter  dans “les moyens de transport collectif fermés“. Ces interdictions ont été précisées dans un décret d’application paru le 25 avril dernier, qui entre en vigueur le 1er octobre 2017.

Ce qui est certain :

A l’intérieur des trains :

  • il est interdit de vapoter à bord des trains ;

Pour les gares et les quais de gare :

  • les interdictions de fumer ne valent pas interdiction de vapoter ;
  • il n’existe pas d’interdiction légale de vapoter sur les quais de gare ouverts ;
  • les interdictions de vapoter doivent faire l’objet d’une signalétique.

Un règlement local peut interdire le vapotage, même s’il n’est pas légalement proscrit. 

Ce qui est moins certain

L’interdiction de vapoter dans l’enceinte d’une gare relève des règlements intérieurs.

S’agissant d’un lieu de travail accueillant du public, le vapotage n’est théoriquement pas interdit dans une gare. La Cour de cassation avait rendu un jugement en faveur d’une utilisatrice de cigarette électronique dans l’enceinte de la gare SNCF de Neuilly-Porte Maillot. Pour la Cour l’interdiction de fumer ne valait pas interdiction de vapoter. En l’absence de réglementation spécifique pour la cigarette électronique, à cette époque, l’interdiction de fumer ne permettait pas de verbaliser l’usage de la vapoteuse. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, le législateur est passé par là.

Pour compliquer un peu, la situation n’est pas nécessairement homogène. Ainsi, par exemple, les Conditions de transport d’Eurostar étendent explicitement les interdictions de fumer au vapotage “dans l’enceinte d’un terminal Eurostar dans quelque pays que ce soit, ou dans les gares ou zones adjacentes indiquées sur les panneaux placés dans ces zones“.

Les responsables des lieux ont l’obligation de mettre en place une signalétique rappelant les interdictions de vapoter et “le cas échéant, ses conditions d’application dans l’enceinte de ces lieux“.

Une signalisation claire devrait clarifier les choses pour le vapoteur qui souhaite utiliser sa cigarette électronique avec courtoisie mais sans risque d’être verbalisé. 

Pour aller plus loin 

Les vapoteurs citadins y sont confrontés tous les jours. Comment utiliser sa cigarette électronique dans le bus ? Nos réponses dans cet article.

Vous préparez vos vacances et prévoyez de partir loin ? La cigarette électronique en avion nécessite de connaitre quelques règles. Nous vous expliquons tout.

Dans son bureau, une salle de réunion, à la machine à café, où peut-on utiliser sa cigarette électronique au travail ? Nous vous donnons toutes les règles pratiques pour vapoter en toute légalité.

  • Falken Vape

    Pour mémoire le règlement intérieur se doit de comporter des mesures justifiées et proportionnées… interdire le vapotage dans une gare ou sur un quai n’étant a priori pas justifié (les enfants bruyants y sont-ils interdits ? manger un snack ? les telephones mobiles ?) et encore moins proportionné (vapoter discrètement là où il est d’usage de téléphoner avec discrétion est proportionné).
    Les clauses abusives, courantes, ne s’appliquent simplement pas. Les discriminations se condamnent aussi (pour les employés concernés).

  • Camé Leon

    vapoter aux toilettes une saveur de menthe avec vg bas est ma stratégie pour les longs voyages