A voir ou à revoir sur Arte, l’émission Vox Pop consacrée au vaporisateur

Le magazine d’investigation européen Vox Pop, diffusé chaque dimanche soir sur Arte, consacrait son édition du 13 mars à la cigarette électronique. A voir ou à revoir, l’émission reste proposée en replay jusqu’au 12 mai 2016.

La directive tabac européenne encadrant ce dispositif va être transposée en droit national dans chaque Etat-Membre, au plus tard au mois de mai prochain et de nouvelles contraintes vont s’imposer aux fabricants comme aux consommateurs, dont l’interdiction de la publicité sur ces produits.

Vox Pop est allé interroger des utilisateurs de cigarette électronique et des représentants de vapoteurs comme Brice Lepoutre, président de l’Aiduce. Le professeur Bertrand Dautzenberg a également été invité à témoigner. Initialement réticent à conseiller la cigarette électronique, le pneumologue a changé son fusil d’épaule et explique qu’il faut encourager son utilisation par les fumeurs puisqu’elle présente un profil de risque très largement inférieur au tabac.

L’ancien ministre Claude Evin a été interrogé par le journaliste de Vox Pop. S’il ne conteste pas l’utilité que peut représenter la vapoteuse pour un fumeur dans une optique de sevrage, il estime que son interdiction dans les lieux publics demeure justifiée à cause du “comportement”.

Des correspondants résidant en Grande-Bretagne et en Pologne évoquent également ce dispositif et les mesures annoncées qui vont changer la donne sur le marché de la vape dans ces deux pays. Enfin, Vox Pop met en évidence la lourde influence des deux ennemis de la cigarette électronique, les lobbies pharmaceutiques et les cigarettiers.

Review Author:Review Date: