Vision V-TOX

Voici la présentation du dernier clearomiseur de la marque Vision, le V-Tox. Pas de grande surprise, le consommable est efficace puisqu’il est ni plus ni moins qu’une simple copie du Kanger eVod.

Introduction

Nouveau clearomiseur de chez Vision au nom bizarre : le V-Tox

Nouveau clearomiseur de chez Vision au nom bizarre : le V-Tox

Vision est une marque reconnue des vapoteurs et que j’appréciais particulièrement depuis le début de ma vie de non fumeur. En effet, j’utilisais fréquemment des Clearomiseurs Vision Stardust V3 (démontables) avec des résistances de 1.8 ohms et ce avant l’arrivée, tel Zorro (mais qui serait en jaune), des Mini Protank II v1 et Mini Protank II v2 de chez Kangertech et autre Evod utilisant les mêmes résistances. Leurs produits de qualité, et ce en toute sincérité, avaient relégué mes Vision dans la catégorie “anciens trucs que je ne jette pas car cela pourra dépanner un de ces jours” …

Vision (la marque) comme je l’évoquais d’ailleurs pour Joyetech avec son ego CC, se devait de répondre à cette star du moment de chez Kangertech. C’est chose faite semble t-il (on verra en fin d’essai…) avec ce Clearomiseur léger de moyenne gamme et de contenance intermédiaire dont les caractéristiques techniques sont les suivantes :

  • Pas de vis: Ego
  • Réservoir plastique recouvert de métal
  • Embout plastique transparent mais non démontable
  • Résistance: 1.8 oms avec le système bottom-coil (résistance en bas du clearomiseur)
  • Capacité: 2 ml de liquide
  • Longueur (sur ecig) : 64.5 mm
  • Poids hors plein : 17.5 grammes
  • Couleurs chatoyantes : métal, bordeaux, noir, vert (manzana), violet, bleu, jaune
  • Diamètre: 15 mm

Il nous restera à le remplir (je vous dirai ce que j’en pense …) puis à le coupler avec une batterie de type Ego (Vision ou autre Joyetech) pour ensuite s’interroger longuement sur les règles d’existence ou pas de la notion de brevet en Chine et plus particulièrement dans notre domaine politico-juridique qui reste à ce jour encore très nébuleux (non rassurez-vous je plaisante).

…… mais qu’à moitié au regard du sujet de mon essai du jour car pour ma part ce clearomiseur reste ouvertement (soyons francs) une copie des Evod et autre mini Protank de chez Kangertech et je ne m’en offenserai pas plus que cela si cette version était arrivée sur le marché en même temps que les autres mais ce n’est malheureusement pas le cas ….. (cet article est donc écrit le 4/11/2013 et je tiens à le préciser car tout change si vite).

Aspect général du Vision V-TOX : Robuste, léger mais la qualité est en rapport avec son prix médian.

Le Vision V-Tox ressemble étrangement à un Kanger eVod ...

Le Vision V-Tox ressemble étrangement à un Kanger eVod …

Un peu déçu par l’inertie de la marque Vision, l’objet semble bien fini (de loin), petit et léger mais manifestement robuste. Le pas de vis a l’air correctement usiné mais dans un métal que je qualifierais de « léger » et d’ailleurs une fois en main on se dit (intérieurement) qu’il ne va pas falloir visser trop fort sur la batterie pour ne pas endommager le pas de vis. Et d’ailleurs à ce propos la bague du bas qui permet de serrer sur la batterie est glissante à l’inverse des Stardusts originaux qui sont bien striés (ceci expliquant peut être cela d’ailleurs).

4 fenêtres sur le côté pour ce Vision V-Tox au lieu de 2 pour le Kanger eVod

4 fenêtres sur le côté pour ce Vision V-Tox au lieu de 2 pour le Kanger eVod. Les résistances sont compatibles entre elles.

On s’aperçoit sans surprise désormais que le système utilisé ici est dit de « bottom coil » : alimentation en liquide par le fond à l’aide d’une résistance à très courte mèche ce qui vous évitera de tenir votre vaporisateur à l’horizontal pour bien imbiber les dites mèches. On remarquera aussi que le réservoir métallique contient 4 petites fenêtres qui nous le verrons à l’usage ne sont pas pratiques et que l’embout en plastique est transparent certes mais peu esthétique à l’usage.

Gros bémol tout de même sur l’aspect général de l’ensemble qui ne respire pas à mon goût une qualité de fabrication digne de la marque Vision et pour comparer ce qui est comparable je préfère encore les visions V3 que se soit en terme de qualité et de plastique ou que soit au niveau de la bague de vissage du bas … mais bon si c’est pour une meilleure vapote je suis prêt à pardonner.

Remplissage et assemblage du Vision V-TOX :

Une fois pris en main et les premières impressions – moyennes – passées, on se dit que le remplissage de ce Vision V TOX va être simple très simple …. Et bien détrompez-vous, Vision …. Fait du Vision mais à la mode Stardust , je m’explique :

Zoom sur le tank du clearomiseur BCC

Zoom sur le tank du clearomiseur BCC

A l’ouverture par le bas et après avoir retiré l’ensemble résistance et base vous verrez que la colonne centrale (celle par laquelle passe l’air et qui rejoint la cheminée de la résistance) est très basse ou courte selon votre point de vue, j’entends par là qu’elle est loin du bord du réservoir ainsi il devient compliqué de verser du liquide en regardant par l’intérieur mais surtout il devient très compliqué de s’apercevoir du complet remplissage du clearomiseur.

Et c’est là qu’intervient la seconde problématique de la petitesse des fenêtres (meurtrières plutôt) qui ne permettent pas non plus de s’apercevoir correctement du remplissage si on regarde de l’extérieur. En bref ce n’est pas plus simple que de remplir les anciens Stardust et c’est nettement plus compliqué que de remplir un mini Protank, et (répétion oblige) cela m’a ennuyé de plus en plus et jusqu’à m’agacer au bout de 3 jours d’utilisation régulière. Je vous rappelle ici que si vous dépassez la colonne centrale non seulement vous gaspillez votre précieux liquide préféré mais aussi que vous êtes bons pour la case sopalin ou autres trucs qui vous tombe sous la main pour essayer cette colonne centrale sinon les agglutinations sont garanties (“glou glou, votre ami relou” sera de retour !)

La résistance se dévisse comme sur tous les clearomiseurs BCC (evod, protank, etc.)

La résistance se dévisse comme sur tous les clearomiseurs BCC (evod, protank, etc.)

A être tatillon je pourrais émettre une dernière critique légère vis-à-vis de l’embout plastique transparent mais cela c’est à l’usage donc on va se le garder pour le paragraphe suivant pour ne pas trop décourager le chaland…

Pour son assemblage, on ne peut pas faire beaucoup plus simple (2 parties) on dévisse, on remplit, on referme. L’avantage du non démontable en somme. D’autre part j’ai pu le mettre sur toutes mes batteries EGO ou Evod ou autres Vision (heureusement c’est la même marque) … et même vos MOD

Astuces (s)

A bien y regarder et comme je vous en parlais en introduction sur cette affaire de brevet et de copie de technologie entre les uns et les autres, j’ai eu envie de tester une résistance Kangertech (Evod, Protank, etc) sur ce vision V-TOX et bien cela marche parfaitement bien (étonnant non ? ) on peut même remplacer complètement les bases entre elles ; cela fonctionne encore bien et alimente donc mes questions sur l’uniformisation « technique » de nos vaporisateurs personnels …mais je m’égare veuillez m’excuser chers lecteurs !

Donc vous pourrez si vous avez des résistances Evod ou autre Protank en quantité les utiliser sur ce clearomiseur plus léger et moins fragile.

Utilisation / Compte rendu à l’usage / Vapote

Je tiens aussi à vous rappeler qu’il faut rincer préalablement les résistances et surtout les laisser s’imbiber un bon moment (moi je laisse 15 minutes) pour ne pas avoir de mauvaises surprises à la première aspiration.

Ici de couleur noire et en version métallisée

Ici de couleur noire et en version métallisée

En revanche, le rendu est bien supérieur au Stardust Vision et de qualité identique aux produits de chez Kangertech. Mais attention identique en qualité mais pas comparable en aspiration et je sais que cela va en ravir plus d’un qui trouve que les Protanks sont trop peu résistif à l’aspiration. C’est d’ailleurs ce que je pensais au début mais avec les mois de vapote – exclusive – passants on s’éloigne (et je vous le confirme haut et fort et avec enthousiasme) de la cigarette classique et de son aspiration plus raide et plus aride. (comme quoi le sens des lettres AR à son importance..) Et bien ici avec ce V-TOX vous pourrez trouver ou retrouver la même sensation qu’avec vos Stardusts et c’est pas désagréable en tout cas cela a le mérite de changer.

La vapeur est dense et le gout est correctement restitué (bon on n’est pas non plus sur un Tank avec une bodge F16 non plus). Je n’ai déploré aucune fuite lors de mon essai ni aucun gout de brulé et c’est en soit déjà une belle victoire.

Enfin pour terminer ce compte rendu honnête, je dois avouer que l’embout transparent laisse apparaitre la condensation qui se forme naturellement (comme pour tous les autres drip-tip) à l’intérieur et c’est un peu surprenant et surtout rebutant de le constater aussi nettement (cela aura peut-être l’avantage de mener certain au robinet pour le rincer plus souvent que s’il ne le voyait pas…mais c’est aussi pas très ragoutant)

En résumé

Points positifs : robuste, léger, coloré et d’un prix très raisonnable

  • Utilisation simple même pour débutants
  • Ne craint pas les chutes (sauf la résistance bien sûr)
  • Résistances interchangeables par le bas (plus besoin de vider son liquide)
  • Couleurs chatoyantes (pour vous mes très chères lectrices)

Points négatifs : qualité de fabrication décevante pour cette marque

  • Qualité de fabrication très moyenne
  • Choix du nom de modèle peu élégant (surtout pour d’ex fumeurs tox’ comme nous)
  • Embout transparent suintant (évaporation visible berk !)
  • Bague de serrage du bas trop lisse
  • Remplissage compliqué par des fenêtres trop petites et une colonne d’air centrale trop courte

Conclusion

Avis personnel et subjectif : Bon achat pour les débutants ou ceux qui désirent remplacer au même tarif leurs Vision Stardusts vieillissants – mais très sincèrement, cher monsieur Vision quitte à copier faites le au moins correctement ! En effet si le V-TOX est un bon clearomiseur en termes de sensation de vapote et d’utilisation, il arrive nettement trop tard vis-à-vis de la concurrence et surtout il arrive avec une sorte de handicap au remplissage !!!

Vision arrête de regarder en arrière ou sur le côté et récupère l’essence de ta dénomination …..

Clearomiseur Vision V-Tox

5,60 euros chez Le Petit Vapoteur

Résistance : 1.8 Ohms / Vapeur : tiède, froide / Contenance : 2 ml / Poids : 17.6 g / Longueur : 64.5 mm / Largeur: 14 mm / Réservoir : métal avec fenêtre / Drip tip : fixe / Pas de vis eGo

Name of Reviewed Item: Vision V-Tox Rating Value: 4 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2013/11/clearomiseur-vision-v-tox-ft.jpg Review Author:Review Date:
  • Roger Arbogast

    Une review intéressante. Je pense que si j’avais dû en faire une, je l’aurai (bêtement) comparé à l’EVOD de Kanger, avec qui il partage visiblement les mêmes avantages (robustesse, simplicité) et inconvénients (condensation visible, colonne centrale plus courte et nécessitant de faire un minimum attention). C’est intéressant donc de le comparer à d’autres clearo de même gamme.
    Cependant, je ne trouve pas ces inconvénients aussi rédhibitoires que l’auteur de l’article.

    Petit bémol à cette review : Aucune indication sur la puissance “max” (qui dépend évidemment du liquide) auquel on peut le soumettre sans avoir de goût de cramé. Je sais que l’EVOD sur ce point est très efficace (je l’ai soumis à 11W avec du liquide 70/30 (PG/VG), au-delà, le goût commence à changer)

    • Denis COUGNAUD

      merci cher Roger pour ta mention. En revanche pour ton bémol, que je comprend tout à fait, je crois pouvoir dire que ce type de clearomiseur autant que mon article d’ailleurs s’adresse à des débutants (ou des pas trop vapogeeks) et donc je n’aborde pas ces problématiques techniques qui déroutent les non initiés … ce que je peux faire par exemple quand je teste un MOD.
      Et pour finir comme tu le dis si justement il y a tellement de paramètres qui entrent en considération et qui sont pour la moitié d’entre eux subjectifs que je ne peux me risquer à y entrer sans perdre mon lecteur (enfin je crois ….)
      merci encore de nous lire et surtout de participer….

  • jean françois lamy

    Encore un excellent article détaillé et qui plus est critique et ce à bon escient, bravo…
    Comme vous je pense que Vision se fait actuellement distancer par Kangertech , s’ils en sont à copier-coller leurs produits c’est d’un triste

  • Benoit Legendre

    Merci pour l’article bien détaillé ! c’est vrai que chaque constructeur se copie a fond en ce moment, pour le drip tip transparent c’est vrai qu’on voit les gouttelettes mais ce que je trouve super pratique c’est de voir en cas de glou glou le liquide sur la parois, sa évite d’aspirer du liquide non vaporisé, j’avais sa sur mon kanger T3s ! J’ai du mal remonté mon protank v2 (drip tip métal) hier et une bonne dose de halo freedom dans la bouche dès le matin c’est pas très agréable !

  • Denis COUGNAUD

    merci pour vos commentaires car il est souvent plus compliqué d’être critique tout en essayant de rester juste par rapport au fabriquant …..

  • Yann Kerninon

    C’est une copie de l’eVod ni plus ni moins !! Pour ma part, je peux vous conseiller, pour des budgets un peu supérieurs l’ato kayfun 3.1 ou son clone de très bonne qualité the russian, pour beaucoup de vapoteurs expérimentés c’est Les meilleurs !

    • Denis COUGNAUD

      certes Yann…. mais quand vous parlez de prix supérieurs je peux confirmer que c’est nettement supérieur car l’original coûte 150€ environ et que l’on peut effectivement trouver des copies/clones entre 40 et 80 euro mais surtout ce sont deux produits qui n’ont pas du tout à mon sens le même public car ce genre de clearomiseurs s’adresse, vous en conviendrez, à des vapoteurs averti…(entre nous quand qui part acheter une Renault préférerait revenir avec une Mercedes ou une Audi….)
      mais pour l’essentiel on est bien d’accord (sourire)