Vision Metalic 2.0

Ci-dessous le test d’un nouveau clearomiseur, après les Vision V-tox et autres Joyetech ego CC, ce dernier né de mon ancienne marque fétiche va-t-il me réconcilier avec ce genre de clearomiseurs de moyenne gamme à résistance haute ?

Introduction

Le dernier clearomiseur de la marque Vision : le Metalic 2.0

Le dernier clearomiseur de la marque Vision : le Metalic 2.0

N’y voyez rien de péjoratif car par “moyenne gamme” j’entends ici de prix raisonnable (aux alentours de 5 – 6 euros) et de contenance moyenne (entre 1.4 et 2ml). Si vous êtes comme moi lecteur enchanté du site de Ghyslain ma-cigarette.fr vous savez déjà que j’ai été assez peu enthousiasmé dernièrement par les soit disant remplaçants des traditionnels Stardusts ou autres atomiseurs devenus désormais classiques et surtout souvent copiés de mauvaise manière.

Combien je croise de vapoteurs débutants perdus qui se retrouvent à avoir acheté des Stardusts de très mauvaise qualité à des prix qui sont parfois plus élevés que les originaux. A tous ceux-là je dis : gardez la vapote et lisez le site ma-cigarette.fr (sans rire cela vous donnera le sourire….et vous conserverez une bonne haleine…)

Revenons donc à ce Vision Metalic 2.0 qui ressemble sérieusement à mes Stardusts V3 mais qui serait habillé de métal. Pourquoi diable j’irais acheter cette affaire Metalic 2.0 (et d’ailleurs 2.0 ça veut dire quoi ici ?) en plus avec ce triste embout qui vient polluer ce bel aspect métallique …

Je suis donc impatient de tester ce 2.0 … mais avant toutes choses, les traditionnelles caractéristiques techniques qui sont les suivantes :

  • Pas de vis : eGo/510 (donc cela va sur toutes vos batteries)
  • Résistance dual coil : 1.8 ohms (testé) avec 4 bouts visibles donc à priori 2 mèches (ca me fait penser à mon Iclear 30 de chez Innokin d’ailleurs) et pour le dual-coil ….je traduirais plus tard
  • Capacité : 1.6 ml de liquide
  • Longueur (hors embout) : 55 mm
  • Longueur avec drip tip plastique : 74 mm
  • Diamètre : 15 mm
  • Réservoir métal apparent (est-ce vraiment le cas ?)
  • 2 fenêtres de vision (sans jeu de mots…)

Aspect général du Metalic 2.0 : design métallique, drip tip plastique, bague type V3

Ici dans deux coloris (métal et noir)

Ici dans deux coloris (métal et noir)

Envie d’être surpris par Vision après mon expérience en demi-teinte du V-tox, l’objet a l’air mieux fini et la bague métallique est de retour contrairement au V-Tox et c’est tant mieux. Bon soyons précis, c’est moins bien usiné que mon Stardust V3 mais au moins ca va être plus facile à démontrer que les mini Protank (quoi que …)

A la prise en mains pas de surprise, on commence à bien connaitre ce genre de clearomiseurs même si je dois dire que sa forme est plutôt sympa au regard et surtout au toucher. A l’ouverture par le haut, j’ai l’impression que l’espace est encore plus réduit que mon ancien Stardust V3 démontable contre lequel j’ai pas mal pesté lors des remplissages du réservoir. A regarder les deux ensembles, c’est vraiment comparable au niveau de la taille mais en revanche, et du fait du métal, c’est plus sombre donc sans doute moins pratique à l’usage …. On verra je ne vais pas commencer à être pénible…

Mais rien n’est parfait et je dois vous dire que ce n’est pas des fenêtres à la Joyetech CC, ici on sent bien l’épaisseur du métal (genre feuille) qui recouvre le plastique et donc on a l’impression que le métal recouvre juste un réservoir en plastique …. A vérifier …

L’ensemble reste tout de même très honnête à ce tarif (6,90 euros) et comme l’embout est démontable vous pourrez si vous le souhaitez faire comme moi et mettre un embout métallique qui complète le look « stylo » de l’aveu d’une gentille mamie que j’ai croisé.

Remplissage et assemblage du Vision Metalic 2.0 : comme le Stardust en moins bien.…

Comme je vous le disais, en démontant ce Vision Metalic, on s’aperçoit de deux choses et je vous confirme qu’il y a une bonne et une mauvaise nouvelle, reste à savoir laquelle vous voulez en premier ?

De gauche à droite : Drip-tip, résistance, colonne centrale et tank.

De gauche à droite : Drip-tip, résistance, colonne centrale et tank.

Et bien je vais commencer par la mauvaise nouvelle car le sujet m’énerve un peu et c’est valable pour par mal de fabricants qui pensent prendre le gentil consommateur que nous sommes pour des poires et surtout le novice pour un pigeon.

Vous me pensez certainement intransigeant alors que je ne fais que vous informer pour un choix en connaissance de cause. Bref ce Metalic est comme je le pressentais en fait, un bête réservoir plastique recouvert, je le concède, d’une pellicule métallique lui offrant donc ce look agréable mais quelque peu mensonger…. Voilà ça c’est fait et ça va mieux en le disant! Et ceci explique aussi en compensation le prix bas comparé par exemple au Joyetech EGO CC qui lui est en métal massif.

Ensuite arrive donc la bonne nouvelle, la fameuse résistance dual-coil, le système de « dual » implique donc une double résistance et donc 2 mèches montées l’une sur l’autre. ; C’est comme si vous aviez 2 résistances de Stardust de chez Vision mises l’une sur l’autre …. Ça promet donc une mise en vapeur efficace (réponse au chapitre suivant).

La résistance du Metalic contient deux mèches superposées : une courte et une longue

La résistance du Metalic contient deux mèches superposées : une courte et une longue

Vous l’aurez compris l’assemblage est simple – on visse la résistance sur la base métallique (en serrant bien fort et en prenant garde au bon positionnement du joint blanc), on introduit le tout dans le réservoir en plastique, on referme le haut avec le drip tip . Mais qu’en est-il du remplissage ?

Et bien je ne suis pas très heureux de retrouver ce type de remplissage par le haut à la mode des Stardust car je le trouve lent et pas si simple (et comme cela se répète souvent c’est vite pénible à mon sens) de ne pas mettre de liquide dans la petite ouverture d’air de la résistance. Et bien pour ce Metalic 2.0 c’est pire du fait justement de ce métal qui assombrit l’entrée où on verse le liquide et qui, comme le V-tox, empêche de s’apercevoir correctement du niveau de remplissage…en résumé c’est encore plus pénible que sur mes Stardusts en plastique transparent.

A ce stade de l’essai, vous vous dites “A quoi bon alors choisir ce Métalic 2.0 ?” et bien la réponse est dans ce 2.0 …. Continuez de lire, toute la nouveauté est dans la résistance justement !!!

Utilisation / Rendu des saveurs / Vapote : 2.0 (pour 2 résistances..)

Rappel : Mon premier conseil impératif est de laisser imbiber les mèches au moins pendant 30 minutes avant le premier vapotage, en effet je pense que le nombre de mèches y est pour quelque chose… à ce sujet il faut aussi choisir son liquide préféré car avec ce système le goût de votre liquide imprègne encore plus les mèches.

Le drip-tip plat n'est pas forcément attractif pour tout le monde .. à essayer

Le drip-tip plat n’est pas forcément plaisant pour tout le monde .. à essayer

Pour ma part tout l’intérêt de ce clearomiseur, qui en fait n’a rien de nouveau, réside en réalité dans cette nouvelle résistance « dual-coil » qui renforce la densité de vapeur mais aussi les goûts et cela marche vraiment bien tout en conservant ce je ne sais quoi de résistance supérieur à l’aspiration par rapport au Protank par exemple ; ce qui le rapproche plus d’une de nos anciennes cigarettes.

D’autre part, il faut aussi aborder la température de vapeur car cela semble être un critère important pour les débutants (vous verrez cela change avec le temps…) et bien ici c’est chaud et même très chaud si vous tirez franchement dessus. Je sais que ça plait à certain contrairement au système de résistance en bas (bottom-coil) qui fournit une vapeur plus tiède. Après c’est vraiment une question purement subjective car liée à vos gouts personnels.

Astuces

toto

Bonne nouvelle : la résistance du Metalic pourra se monter également sur vos anciens Stardust

Enfin et pour terminer mon test de ce Vision Metalic 2.0, je dois vous informer que cette résistance « dual-coil » ira sur tous vos Stardusts V3 (ceux qui sont démontables bien entendu) ainsi il n’y a qu’un pas à faire pour retrouver cette nouvelle sensation en n’achetant que le consommable et en la montant sur vos Stardusts démontables (pratique hein …) sauf si bien sûr vous préférez le look métal au plastique transparent des Stardusts … encore une affaire de choix mais c’est quand même une bonne nouvelle de pouvoir mettre un moteur neuf plus performant sur vos anciennes carcasses. Non ?

En résumé

Points positifs : excellente résistance 2.0

  • Résistance dual-coil
  • Rendu de vapeur / fumée supérieure à la version 1.0
  • Vapeur chaude
  • Design métallique
  • Bague de vissage même si moins pratique que sur les vision V3

Points négatifs : Dénomination trompeuse !

  • Réservoir plastique (pas métallique)
  • Remplissage pas simple
  • Consomme plus de liquide qu’une résistance simple (on ne peut pas tout avoir !)
  • Demande plus d’énergie (les batteries vont se vider plus rapidement…)
  • Coût de résistance trop élevé à mon sens ( 2 fois plus chère que pour les Protanks..)

Conclusion

Bon clearomiseur de moyenne gamme dont la seule nouveauté réside dans son excellente double résistance livrée en 1.8 ohms

Bon achat de remplacement si vous ne possédez pas de clearomiseurs démontables – mais vous pouvez vous limiter aux résistances si vous en possédez déjà. Pour les autres, ce sera une affaire de look genre alu mais ne vous attendez pas à du massif à ce tarif !

Vision Metalic 2.0

6,90 euros chez Le Petit Vapoteur

Disponible en noir ou métal / Résistance d’origine: 1.8 ohms Dual coil / Compatible avec les résistances des clearomiseurs stardust vision V3 / Pas de vis 510/eGo compatible avec toutes les batteries de type eGo ou EVOD / Contenance: 1.6 ml / taille avec le drip tip: 74 mm

Name of Reviewed Item: Vision Metalic 2.0 Rating Value: 4.5 Image: http://www.ma-cigarette.fr/wp-content/uploads/2013/11/vision-metalic-2-0.jpg Review Author:Review Date:
  • TomTom

    Merci pour cette revue. Mais ça me “chauffe” moyen ce Vision Metallic 2.0. Je garde mes Stardust pour le moment (pour le tiède) et mes MiniProtank 2 V2 (pour le froid). A quand une revue sur la gamme de clearo Aspire BDC qui semble cartonner en ce moment? Merci beaucoup pour votre site; c’est grâce à vous que je me suis lancé dans la Vap’ il y a maintenant plus d’un mois et demi. Continuez de nous informer!!!!

  • towpow

    Le fait que ce clearo soit recouvert d’une feuille métallique et ne soit pas en métal est pour moi un plus, non un moins : le gain de poids est évident et le look parfait avec une batterie “métal”.
    Merci pour ce site dont je suis une lectrice assidue.
    🙂

  • mighty yo

    un tableau comparatif entre les différent clearos serait le bienvenue,j’avoue ètre de plus en plus perdue! en plus les fabricants donnent souvent des noms différents pour des choses similaire…