Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Vers la fin des sites où l’on peut parler de cigarette électronique ?

Vers la fin des sites où l’on peut parler de cigarette électronique ?

En vantant les mérites du produit, nous pourrions bientôt être hors la loi.

En vantant les mérites du produit, nous pourrions bientôt être hors la loi.

Vanter les mérites d’un produit du tabac est interdit en France.

Sur les recommandations du professeur Dautzenberg, le gouvernement s’apprête – peut être – à inventer les PET (produit évoquant le tabagisme).

Si la ministre Marisol Touraine applique les mêmes règles qui sont actuellement en vigueur pour interdire la publicité du tabac, les textes de loi suivants vont alors être applicables aux cigarettes électroniques :

Article L3511-3
(extrait) : La propagande ou la publicité, directe ou indirecte, en faveur du tabac, des produits du tabac ou des ingrédients définis au deuxième alinéa de l’article L. 3511-1 ainsi que toute distribution gratuite ou vente d’un produit du tabac à un prix de nature promotionnelle contraire aux objectifs de santé publique sont interdites.

Article L3511-4
(extrait) : Est considérée comme propagande ou publicité indirecte la propagande ou la publicité en faveur d’un organisme, d’un service, d’une activité, d’un produit ou d’un article autre que le tabac, un produit du tabac ou un ingrédient défini au deuxième alinéa de l’article L. 3511-1 lorsque, par son graphisme, sa présentation, l’utilisation d’une marque, d’un emblème publicitaire ou un autre signe distinctif, elle rappelle le tabac, un produit du tabac ou un ingrédient défini au deuxième alinéa de l’article L. 3511-1.

Un forum sur lequel un internaute explique que le Kanger Protank produit une vapeur tiède très agréable et que le e-liquide Boba’s bounty est une très belle réussite, se verra donc hors la loi. Si l’on suit ces orientations légales, je ne pourrais plus faire moi même de revues de produits (et me rémunérer sur mon travail), continuer à parler de mes convictions sur les bénéfices de l’ecig chez les fumeurs ou encore rapporter quotidiennement des nouvelles positives sur le produit … en faisant ça j’inciterai les non-fumeurs à fumer. La logique est implacable.

Je me pose franchement la question : Va-t-on devoir fermer le forum-ecigarette.com où plus de 30 000 ex-fumeurs échangent librement sur le sujet ?

Dire publiquement du bien du vaporisateur personnel est-il assimilable à de la propagande pour le tabac ?

Même si la grande majorité des vendeurs intègrent depuis longtemps des avertissements sur leur site ou dans leur boutique (pas de prétention au sacro-saint sevrage tabagique, protection des mineurs, femmes enceintes, etc.) il semblerait que cela ne fasse rien à l’affaire. Le vaporisateur personnel, délivrant éventuellement de la nicotine mais sans combustion de tabac, serait considéré comme un produit du tabac ou un produit évoquant le tabagisme.

Pour la ministre des Affaires sociales et de la Santé, on doit FUMER sa cigarette électronique dehors et surtout ne pas en faire la publicité.

Tout cela est basé sur la crainte de l’initiation au tabagisme. J’aimerai beaucoup que l’on m’explique comment un produit qui dénormalise le tabac, qui est en train de le rendre has-been, peut-il conduire des non-fumeurs à fumer ?

Le concept d’initiation au tabagisme que pourrait provoquer la cigarette électronique auprès des jeunes n’a aucun fondement scientifique. Les non-fumeurs ne se mettent pas à fumer après avoir essayé la cigarette électronique. Auprès des fumeurs, le vapoteur ne fait que dénormaliser l’acte de fumer du tabac et fait preuve d’un acte responsable, directement transmissible à d’autres fumeurs. L’e-cigarette n’est pas une nouvelle forme de tabagisme, mais bel et bien la mort du tabagisme.

La communication du ministère est si belle que j’en suis venu à faire un petit Gif animé satirique :

L'e-cigarette aide les gens à arrêter de fumer. N'en faisons surtout pas la promotion.

L’e-cigarette aide les gens à arrêter de fumer. N’en faisons surtout pas la promotion.

Review Author:Review Date:
  • Mickael Taffin

    Bon bah il va peut falloir commencer par retiré toute les “carotte” avec l’inscription en gras “TABAC” qui sont sur les façades des buraliste…Je pense que se sera là déjà un bon début, car franchement j’ai déjà essayé d’arreter de fumer avant de connaitre la e-cig, bah en voiture quand je passer devant se message subliminale, impossible de ne pas se ranger sur le bas côté pour aller chercher un “dernier” paquet en me disant “celui la c’est le dernier!” alors que maintenant quand je le voit je me “Beurk comment j’ai pus lui donner une partie de mon salaire pour de la m***e?!” Ce pays commence vraiment a devenir n’importe quoi et vouloir se révolter devient illusoire ou dérisoire! L’animation que tu mets est vraiment bien trouver de l’image de la société actuelle! Bravo

    • lajou

      Il faut “inonder” la page Facebook de la ministre de la Santé, de vos expériences, de vos exigences, bref, faites lui savoir qu’on ne ce laissera pas faire; On veux VAPOTER partout !!!!!

      • Mickael Taffin

        Désoler mais je ne suis pas pour le message “on veux vapoter partout…:( non car je trouve ça un peu provoque de vapoter partout même si il n’y a aucune nocivité prouvée a l’heure actuelle. Ce que je dis, c’est que je ne trouve pas normal qu’on laisse les messages marqué en gros TABAC sur les façades des buraliste quand on vient parler d’aucune pub pour la cigarette… De même que le propos le plus dangereux a mes yeux que de dire qu’elle va s’occupé du sevrage tabagique des “jeunes”? Comment elle va faire? Leur donner des patchs qui on le sait tous, n’ont aucune chance de marché pour a la fin le jeune qui prend consciense se dit “oui le tabac c’est pas bien! le tabac oui ca coûte cher! oui t’en qu’a me sevré bah pourquoi pas la e-cig?!” et hop l’affirmation de la porte d’entrée dans le tabagisme prend tout son sens!! Il faut pas croire, nos politiciens prenne l’avis de sociologue et réunions de conseille de personnes qui va évaluer les propos a tenir pour que la population pense une chose en majorité pour la mener dans le but fixé du “cahier des charges”…

  • ProgRacer

    Ma-cigarette pourra (et devra) continuer d’exister, mais il faudra l’héberger à l’étranger !

    • La prochaine revue de presse en direct de Moscou !

  • Le Pet Financier
    • Dadou70s

      Merci. Je me suis fendu d un commentaire en vapotant du smooth8

  • Paul Hennequin

    63 ans, 50 années de tabac, plusieurs essais pour stopper sans succès, et puis, bonjour l’ecig ,et là bingo , la libération, plus de clops, plus de mauvaises odeurs, plus de problèmes respiratoires , et çà du jour au lendemain. Alors Mesdames , Messieurs les intégristes hystériques de l’anti-tabac, lâchez-nous la grappe, trouvez-vous de vrais combats , combats qui sauveraient la vie de milliers de gens (comme l’alcool par exemple….mais peut être etes vous de grands buveurs) . Etudiez de près les vrais recherches menées sur la Ecig et après vous pourrez parler . N’oubliez pas que de grands pays occidentaux ont placés la cigarette électronique au premier rang de la lutte contre le tabagisme, après examens d’études très poussées et menées par des chercheurs indépendants qualifiés et surtout non liés et rémunérés par des personnes, par des organismes, ou par des politiques , qui ne pensent que POGNON, et se moquent littéralement de notre santé.

  • Yannick Maillou

    ne suffirait-il pas d’héberger le forum, le site ou le blog sur un serveur étranger? Il existe des site parlant du cannabis, produit hautement plus illégal. Il doit exister des solutions.

  • C’est une honte, pas pouvoir faire la pub du meilleur moyen pour arrêter le tabac! Mais ou va t’ont???

  • Mon petit message a la ministre:
    Madame la ministre,
    Je ne comprend pas en quoi cela est bon pour la santé de vos concitoyens d’interdire la publicité du meilleur moyen pour en finir avec la cigarette, la vrai, celle qui tue 64000 personnes par an en france? Va falloir m’expliqué? Moi qui a fumé pendant 16 longues années et qui pensais ne jamais pouvoir arrêter avant de découvrir l’e-cig. Depuis que je l’utilise (8 mois) je me sent mieux, j’ai plus de souffle, j’ai pris du poids et suis moins dépendant, alors ont peux dire ce qu’ont veux pour salir ce produit qui dérange certaines personnes pour des raisons purement financière.
    Avec tout mon respect madame la ministre je vous prie d’écouter tout ces témoignages positif d’anciens fumeurs qui ont trouvé le salut grâce à l’e-cig!

    • Eijis59200

      Tout à fait d’accord avec toi funky69, dans le “ce produit qui dérange certaines personnes pour des raisons purement financière”.

  • Anne Filler Aron

    Scandaleux. Ahurissant! Comme si, en plus, nous passions notre temps à vapoter “exprès”
    dehors dans les lieux publics! C’est n’importe quoi…Restreindre,
    règlementer de cette façon le SEUL produit (probablement) non toxique, inodore et qui a définitivement débarrassé des centaines de milliers de fumeurs de cette habitude mortelle, aller jusqu’à tenter d’en prohiber toute espèce de publicité…mais c’est plus que stupide: c’est inciter les fumeurs à continuer la cigarette!!!

  • caucto

    Je pense qu’il serait bien que la ministre nous lâche un peut !!!!Franchement interdir la cigarette electronique sous le principe de précaution et autorisé les salle de shout …Y’a pas comme un probleme et que dire de l’alcool passif !!
    Il va falloir interdir toutes les machine a fumée dans les discoteque et fete foraine aussi alors ?

    • Ont ce moque de nous… c’est ça la france, ont est libre, libre d’être prit pour cons et des vaches à lait.

  • guitou34

    Dans cette lutte pour défendre ce qui est une évidence pour les vapoteurs, nous faisons face à des motivations qui dépassent l’aspect financier et sanitaire.

    Voila un produit d’une efficacité redoutable, porté par les ex-fumeurs et dont l’utilisation explose malgré les avertissements alarmistes des organismes de santé.

    La e-cig a échappé au circuit standard de promotion et diffusion d’un produit ayant un intérêt thérapeutique.

    Il faut imaginer la frustration des professionnels se santé qui luttent depuis des dizaines d’années contre le tabagisme avec des outils inefficaces.

    De plus cet outil procure un plaisir. Ce qui dans l’inconscient collectif est inacceptable.

  • alpha

    Je me demande s’il ne faudrait pas saisir aussi les ministères de Michel Sapin, ministre du travail et d’Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif ? Car outre la question de la santé, il faut aussi penser aux emplois autour de la e-cig! Il y a des personnes qui ont investi de l’argent pour monter leur boutique, qui ensuite ont embauché des vendeurs sans compter sur les créateurs de sites de vente de vaporisateurs personnels, et les producteurs de e-liquides… Tous sont générateurs d’emploi, leur retirer des droits c’est les enterrer et cela est contre-productif avec la politique d’emploi actuelle!

  • Tiffany Gouhier Jougneau Briet

    c’est pas compliqué cette bataille, l’état ne se fait pas d’argent dessus, donc ils cherchent par tous les moyens à associer la e-cigarette aux tabac traditionnel pour les taxer.

    Ministre de la santé, on montre du doigt le tabagisme qui engendre d’avantage de cancer des poumons mais on dit rien sur les pub de Mc Do, Kinder et autre qui laisse place au cholestérol, au diabète, maladies cardio vasculaires…..

    Contrairement à nous, consommateur, eux sens foutent de la santé, ils regardent l’argent qui peuvent se faire dessus c tout !!!!!

  • caucto