Vapoter c’est plus sain, plus économique mais aussi… plus citoyen !

Le vapoteurr est plus citoyen que le fumeur

Le tabac coûte cher aux concitoyens.

Depuis que vous êtes entrés dans le monde de la vapote, vous sentez surement que vous avez fait du bien à vos poumons et à votre portefeuille. Mais ce que vous ne savez peut être pas, c’est que vous faites également du bien à l’économie du pays !

Fumer coûte annuellement environ 780€ par habitant à la sécurité sociale

Commençons par tordre le cou à une idée reçue : “Les taxes du tabac rapportent de l’argent à l’Etat”. Je suis au regret de vous dire que c’est absolument faux.

En effet une étude [1] intitulée : “Coût social des drogues licites”. Démontre que même en prenant en compte la taxation effectuée sur les paquets de cigarettes, soit 13 milliards d’euros, le montant des pensions de retraite non redistribuées aux personnes décédées prématurément d’une maladie liée au tabac, qui lui est estimé à 5 milliards d’euros, le cout net du tabagisme s’élève à 47 milliards d’euros chaque année.

Une simple division permet d’évaluer que les dégats du tabagisme, forcent chaque français à supporter un impôt indirect de 780€.

Alors évidemment si nous ne disposons pas (encore) d’études à long terme, qui prouvent que vapoter réduit considérablement les pathologies liées au tabac (et donc le déficit de la sécu), la plupart des analyses effectuées jusqu’à maintenant démontrent que le vapoteur est moins exposé qu’un fumeur de cigarettes traditionnelles, à certains produits chimiques dangereux pour la santé.

Mais ce n’est pas tout ! En vapotant vous contribuez également à la réduction de la dépense annuelle de 2 milliards d’euros, liée à la lutte contre les incendies de forêts (dont l’origine est un mégot mal éteint).

Vapoter est bon pour l’emploi

Ne soyez pas dupes l’industrie du tabac ne génère plus d’emplois. Elle a même réussi grâce aux avancées technologiques de ces dernières années, à réduire de 2/3 les effectifs qu’elle employait auparavant. De plus, en France la quasi totalité de la matière première est importée. [3]

Par contre en vapotant vous réalisez des économies, que vous répercutez naturellement (au moins en partie) sur d’autres postes de dépenses comme les loisirs, la nourriture, les biens d’équipements, les activités sportives ou culturelles. Et ça, c’est bien plus susceptible de générer de l’emploi, que l’argent qui auparavant partait en fumée.

Et l’environnement alors ?

S’il vous fallait vous donner une raison de plus, pour vous convaincre que vous avez bien fait d’abandonner vos cigarettes traditionnelles je vous invite à aller consulter le dossier suivant qui traite de l’impact de la cigarette sur l’environnement :

http://www.consoglobe.com/cigarette-megot-pollution-non-2555-cg

En conclusion

Pour ceux qui n’arrivent pas (encore ?) à arrêter de fumer, je pense que c’est la finalité d’un grand nombre d’entre nous, vous savez désormais que question citoyenneté votre comportement est quasiment redevenu celui d’un non fumeur.


[1] Etude réalisée par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies
[2] Estimation de la DNF (association pour le Droit des Non Fumeurs)
[3] Source : CNCT (Comité National Contre le Tabagisme)

Review Author:Review Date: