Vous êtes ici : Vaping Post » Etudes sur la cigarette électronique » Étude : les vapofumeurs arrêtent davantage de fumer que les fumeurs

Étude : les vapofumeurs arrêtent davantage de fumer que les fumeurs

De nombreux utilisateurs de cigarettes électroniques continuent de fumer. Une double utilisation prolongée pourrait-elle entraver ou retarder l’arrêt du tabac ?

C’est la théorie que défendent certains militants anti-tabac et anti-vape : fumer et vapoter en même temps n’apporte aucun bénéfice de santé publique.

Une récente étude longitudinale [1] a pourtant examiné la relation entre l’usage à long terme de la cigarette électronique et l’arrêt du tabac sur un échantillon représentatif de fumeurs américains, et les conclusions sont très optimistes.

L’étude s’appuie sur un échantillon représentatif de 2028 fumeurs américains, interrogés en 2012 et en 2014. L’utilisation à long terme de la cigarette électronique a été définie selon la consommation de départ (2012) et celle sur le suivi (2014).

L’utilisation de cigarettes électroniques uniquement au début de l’enquête ou au moment du suivi a été catégorisée “court terme”. Les taux d’arrêt correspondent aux abstinents pendant 3 mois ou plus.

En conclusion les chercheurs affirment que :

  • la double utilisation cigarette électronique et cigarette conventionnelle n’est pas associée à une baisse du taux d’arrêt du tabac ;
  • l’utilisation à long terme de cigarettes électroniques a été associée à un taux plus élevé d’arrêt du tabac.

Nul doute que ces données viendront désormais s’ajouter aux arguments déjà nombreux en faveur de la réduction des risques et souligneront une fois de plus l’intérêt de la cigarette électronique dans les démarches de sevrage tabagique, qu’elles soient directes ou indirectes.


[1] Long-term e-cigarette use and smoking cessation: a longitudinal study with US population. http://dx.doi.org/10.1136/tobaccocontrol-2016-053096

  • Alterna Facta

    Ca c’est fait. Les théories des anti vape volent en éclat mais ils sont pleins de ressources (et certains plein de mauvaise foi).
    Quel nouvel argument vont ils inventer maintenant ?

    • Anto

      quand la science aura écarté toutes les craintes principales, il restera toujours le geste, les comportements, la renormalisation, les dimensions psychologiques floues …

      • Titan

        Complètement!
        Entre “l’exemplarité” prônée par Dautzy et le diabolisé “geste de séduction ou d’appartenance à un groupe” de MST, la mauvaise foi aura toujours une audience.

        • Anto

          Amen

    • Son Bras Droit

      Ils continuent avec leurs histoires de passerelle alors qu’il a été démontré que ça n’a jamais existé et que l’accoutumance à la nicotine ne se produisait pas chez la cigarette electronique seule. Donc… ils continueront à vendre leurs mensonges aux gens assez bêtes pour y croire.