Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Des amendes distribuées pour vapotage dans un salon dédié …. au vapotage

Des amendes distribuées pour vapotage dans un salon dédié …. au vapotage

Le “Vape Expo NJ” un salon américain dédié à la cigarette électronique était organisé le week-end dernier au New Jersey Convention and Exposition Center. Ce rassemblement devait permettre à de nombreux vendeurs de présenter leurs produits à des vapoteurs ou aux fumeurs intéressés par les cigarettes électroniques venus de tous les Etats-Unis.

Des exposants furieux, un sénateur ferme, des amendes distribuées

vapeexponj

Des inspecteurs des services de santé escortés par le service de sécurité

Au New Jersey l’interdiction de vaper dans les lieux publics est stricte. Depuis 2010 il est impossible d’utiliser sa cigarette électonique dans les bars, les restaurants et les bâtiments publics sans contrevenir à la loi. Un salon de la vape n’échappe pas à ces interdictions, les organisateurs, exposants et visiteurs du Vape Expo NJ l’ont appris à leurs dépends.

vapeexponj-inspecteurs

Des inspecteurs des services de santé déterminés à faire appliquer la loi

En vertu de la loi sur la qualité de l’air dans les espaces clos, des officiels du département de la santé du canton ont tenté de faire interdire le vapotage durant l’événement y compris pour les tests de e-liquides, avec ou sans nicotine. Ils ont fait installer des panneaux d’interdiction à l’intérieur du hall et un “pavillon” réservé au vapotage à l’extérieur du hall d’exposition.

vapeexponj-pavillon

Le “pavillon” : un emplacement réservé aux vapoteurs sur le parking à coté des poubelles

Face à des exposants très mécontents, Andy Balogh, l’un des deux promoteurs du Vape Expo NJ, a expliqué que le droit était avec eux, qu’il s’agissait d’un bâtiment privé et que toutes les précautions légales avaient été prises. En total désaccord, Karen Blumenfeld, directrice du GASP (Global Advisors on Smokefree Policy), a appelé le sénateur de l’état, Joseph Vitale, en renfort. Ce dernier était l’un des principaux sponsors de la loi sur les interdictions de fumer dans les espaces publics de l’état.

Des amendes pouvant aller jusqu’à 1.000 dollars

vapeexponj-important-noticeLa décision de verbaliser a été prise et après quelques avertissements des amendes ont été distribuées aux contrevenants. Plus de 50 000 dollars d’amendes auraient été notifiés durant ce week-end. La première infraction constatée dans ce type de situation est passible de 250 dollars d’amende, la deuxième de 500 dollars et il faut s’acquitter de 1 000 dollars à partir de la troisième.

Beau seigneur, face à la grogne, Andy Balogh a déclaré qu’il prenait à sa charge financière toutes les amendes distribuées.

Pour les anglophones, Phil Busardo a réalisé un reportage très complet sur cet événement.

 

Review Author:Review Date:
  • Titan

    Ouais … Ben si on bouge pas notre cul, on ne pourra pas vaper même dans un shop-vape, c’est un lieu de travail fermé … Et y’aura bien deux ou trois cow-boys “intelligemment investis de pouvoir” qui débouleront un jour en invoquant les excrétions légales de MST pour verbaliser “en conscience”.

    • patman

      Faudra pas s’étonner de ce qu’il leur arriveront ^^

      • Titan

        A qui … à nous? Ou aux décérébrés gouvernementaux officiellement badgés “j’ai raison c’est MST qui m’envoie” ?

  • Progracer

    America is beautiful …