USA : la décision de CVS d’arrêter la vente de tabac a contribué au déclin du tabagisme

La décision prise par CVS Health d’arrêter la vente de cigarettes dans ses pharmacies et ses autres points de vente a contribué au déclin des ventes de cigarettes, selon une étude réalisée et financée par cette grande chaîne Outre-Atlantique.

On peut lire en conclusion d’une étude parue dans l’American Journal of Public Health que la disparition du tabac chez les détaillants CVS a favorisé la baisse des achats de cigarettes par les ménages et la population de manière globale. CVS Health a choisi de ne plus distribuer des paquets de cigarettes à l’automne 2014, une politique félicitée à l’époque par les défenseurs de la lutte anti-tabac, les médecins et même la Maison Blanche.

D’après l’étude, les clients de ces points de vente étaient 38% plus susceptibles de ne plus acheter de cigarettes suite à la décision de CVS. L’enquête porte sur les ménages américains qui ont arrêté de se fournir en cigarettes pendant au moins 6 mois entre septembre 2014 et août 2015.

Selon le docteur Troyen Brennan, “de nombreux clients ont arrêté d’acheter du tabac, et espérons le d’en fumer, au lieu de modifier leurs habitudes d’achat”.