USA : 20% des fumeurs utiliseraient des cigarettes électroniques

Double usage : De nombreux fumeurs utiliseraient aussi l'e-cigarette aux États-Unis selon une récente étude.

Double usage : De nombreux fumeurs utiliseraient aussi l’e-cigarette aux États-Unis selon une récente étude.

Les résultats préliminaires de la grande étude PATH (Population Assessment of Tobacco and Health) ont notamment été présentés à l’occasion du SNRT event (Society for Research on Nicotine and Tobacco). Il s’agit de l’évaluation des comportements des fumeurs et des non fumeurs, soutenue par deux agences américaines très influentes, le National Institutes of Health (NIH) et la Food and Drug Administration (FDA).

Elle a été démarrée en 2011 et concerne près de 46 000 personnes, des fumeurs et des non fumeurs. Les interviewés ont par exemple dû expliquer pourquoi ils avaient commencé à fumer et comment certains sont parvenus à se sevrer. Les résultats dévoilés lors du SNRT s’appuient sur l’analyse des réponses d’environ 20 000 personnes. On apprend notamment que 28% des adultes américains et près de 9% des jeunes utilisent actuellement au moins un des produits du tabac.

Parmi les fumeurs, 40% utilisent deux produits du tabac ou plus, et parmi eux, la moitié consommerait des cigarettes électroniques et du tabac en “double usage”. Ces chiffres correspondent aux évaluations réalisées par le passé par d’autres organismes statistiques.

Alors que le double usage est critiqué par certains acteurs de la vape comme étant un mode de consommation souhaité par les industriels du tabac (via la vente de cigalikes jugées peu efficaces) afin de réguler leurs ventes de tabac, des experts en santé publique comme Michael Siegel pensent tout de même que l’apparition de vapofumeurs dans la population des fumeurs reste un point positif.

Selon cet expert américain, réduire sa consommation de tabac via l’usage de cigarettes électroniques (une réduction évaluée en France à 9 cigarettes de moins en moyenne par le dernier baromètre INPES), contribue d’une part à l’amélioration de la santé du fumeur et constitue d’autre part un premier pas vers le sevrage.

Review Author:Review Date:
  • Camé Leon

    Exactement, de ce que j’ai vu autour de moi et de moi, personne a laché la cigarette du jour au lendemain, 2 sur trois on complètement arreté de fumer en quelques mois(moi et mon beauf) et une copine de ma compagne a réduit de 30 cigarettes à 8 cigarettes par jour sa consommation

  • Laurent Blackbird

    En ce qui me concerne j’ai pu arrêter progressivement ma consommation de cigarettes en changeant de matériel et de e-liquide en 8 mois. Je suis passé de 25 cigarettes jours à 10, 5, 3 et 0.

  • Bazhell

    Pour moi j’ai commencé avec du matériel acheté dans un bureau de tabac, vous devinez que j’ai pas réussi à arrêté de fumer ( j’étais à un paquet et demi de cow-boy) .
    Puis j’ai franchi le pas et je suis allé dans une boutique physique et en 2 semaines je suis passé presque à zéro clope et maintenant plus une clope depuis 3 mois et passage progressif de 18 mg à 6 mg pour le moment et bientôt 0 mg.

  • MadZMax

    Je dois être une sorte d’alien… J’ai arrêté les 30 clopes quotidiennes du jour au lendemain il y a 18 mois. Dans mon entourage, c’est plus mitigé.
    Je crois qu’en ce qui me concerne, le succès vient du fait que j’ai lâché rapidement le matériel d’entrée de game pour les reconstructible, le high-end et le DIY. Une addiction chasse l’autre, en quelque sorte.

    • Patrice Sudre

      Tu n’es pas un “alien”. De 20-25 clopes à 0 du jour au lendemain (en fait 1 par an pour me rappeler à quel point c’est dégueu…) depuis 18 mois aussi. Le matériel n’est pas en cause, juste les bons conseils de mon magasin.