Une nouvelle étude révèle l’absence de toxines dans les e-cigarettes

C’est peut être l’étude que tout le monde attendait, la vapeur des cigarettes électroniques enfin blanchie de tout soupçon. Ce sont en tous cas les conclusions d’un laboratoire américain qui a évalué la toxicité précise de plusieurs produits dont l’e-cigarette (e-liquide et vapeur). Sauf que le laboratoire n’est autre que celui de Lorillard, un géant du tabac américain.

L’institution ASCH (American Council on Science and Health) relaie les informations de cette étude :

Pas d’effets toxiques notables

La réduction des risques démontrée par une étude américaine ... menée par un géant du tabac.

La réduction des risques démontrée par une étude américaine … menée par un géant du tabac.

Un nouveau rapport [1] publié dans le International Journal of Research and Public Health s’est penché sur la vapeur des cigarettes électroniques pour relever la présence de toxines et d’agents mutagènes. Les chercheurs ont effectué divers tests bien caractéristiques, dont un pour la génotoxicité et la mutagénicité (effets adverses sur les gênes et les mutations) appelé « test d’Ames », dont l’inventeur est un de mes amis de longue date chez ACSH, le Dr. Bruce Ames.

Les auteurs de cette étude conduite par le Dr. Manoj Misra (qui a travaillé avec quatre de ses co-auteurs pour les laboratoires de recherche de Lorillard Tobacco Co. à Greensboro, NC), ont également analysé la fumée de cigarettes et le tabac sans fumée, tout comme les patchs utilisés dans les thérapies de remplacement de la nicotine (TRN) pour ces mêmes paramètres (qui incluent également la quantification de la réaction inflammatoire et la cytotoxicité [la mort cellulaire]).

Comme tout observateur objectif sur la réduction des effets nocifs pouvait s’y attendre, les résultats ont fait état de niveaux non-détectables de toxines et d’agents mutagènes etc. dans les e-cigarettes ainsi que dans les absorbants de la TRN et dans les produits de tabac sans fumée. Ces résultats ont été obtenus pour les liquides et la vapeur d’e-cigarettes avec ou sans arôme ou nicotine, et furent environ 6.000 fois moins puissants que les études effectuées sur la fumée de cigarettes combustibles.

L’avis du Dr. Gil Ross d’ACSH : « Alors que de plus en plus d’éléments scientifiques abondent sur l’absence de risque lié à la cigarette électronique et à la vapeur qui s’en émet, il sera – je l’espère – de plus en plus difficile pour ceux qui, de manière déraisonnable ou corruptive, s’opposent à cette technologie qui a le potentiel de sauver des vies, de participer à leur croisade destructive. Les études préalables conduites par le Dr. Farsalinos sur les cellules du cœur, le Dr. Goniewicz et le Dr. Burstyn sur les substances chimiques contenues dans la vapeur de cigarettes électroniques (c’est-à-dire en quantité infime) ainsi que sur l’innocuité globale de la vape, continueront de s’accumuler et feront taire, à terme, les défaitistes SI, les régulateurs et les politiciens le permettent ».


Note de la rédaction :

Le matériel utilisé pour évaluer la toxicité des e-cigarettes est de la marque Blu, dont Lorillard est le propriétaire.

Le docteur Konstantinos Farsalinos avait prévenu l’industrie de l’e-cigarette lors du premier salon Vapexpo. Les cigarettiers savent manier l’éprouvette et ont les moyens de mener à bien des études permettant de commercialiser leurs produits dans les meilleures conditions réglementaires qui soient. L’industrie de l’e-cigarette indépendante (c’est à dire non affiliée à l’industrie du tabac ou du médicament) doit à tout prix investir du temps et de l’argent dans la recherche si elle veut pouvoir survivre aux règles administratives auxquelles elle va devoir très bientôt se conformer.


[1] Comparative In Vitro Toxicity Profile of Electronic and Tobacco Cigarettes, Smokeless Tobacco and Nicotine Replacement Therapy Products: E-Liquids, Extracts and Collected Aerosols – Int. J. Environ. Res. Public Health 2014, 11(11), 11325-11347; doi:10.3390/ijerph111111325

Traduit d’après l’article original de l’American Council on Science and Health

Review Author:Review Date:
  • Céline Djibaoui

    La même étude avec des financements indépendant, et je me ballade avec des copies dans mes poches que je balance a la gueule de la prochaine personne qui me parle de toxicité de l’e cigarette.

    Malheureusement le fait que ça provienne d’un laboratoire Lorillard rend l’étude intéressante mais peu fiable imho.

  • patman

    Étude qui corrobore les résultats d’autres analyses déjà effectuées auparavant . Cela ne fait que confirmer ce que plus de 500 études démontrent déjà . 🙂

    • Patrick Rvs

      500 études sur la toxicité de la vapeur et des e-liquides ??? Vous rêvez. Ou plutôt vous écoutez trop ce que les non-spécialistes de l’AIDUCE claironnent à tout va, mais qui est FAUX.

      • patman

        si c’est faux,sortez moi des sources

        • Tonton Albert

          On fait dans l’inversion de la charge de la preuve ? Comment prouver qu’il n’existe PAS 500 études ? Ce serait plutôt à vous de prouver qu’elles existent (c’est plus facile puisqu’il suffit de les lister et de lister les sources). Bon, je comprends que 500 études à lister, ce soit du boulot. Mais en l’absence de liste et bien que vapoteur et pro-vapote, je mets moi aussi sérieusement votre affirmation en doute.

          • patman

            Maintenant, évidement, vu que cela provient de l’aiduce et, d’après votre commentaire , vous n’avez pas l’air de les apprécier alors que ce sont les seuls à se “battre” pour la vape, vous pouvez toujours “grommeler” dans votre petit coin en trouvant toujours une chose ou l’autre à “dénigrer ” pour mettre de l’huile sur le feu 🙂 Bien à vous .

          • Tonton Albert

            Merci pour le document dans lequel je compte à peu près 120 articles.
            Articles qui ne sont pas tous des ETUDES sur la non toxicité de la vape (loin s’en faut). Le document spécifie d’ailleurs qu’il s’agit de la liste des publications scientifiques qu’ils ont pu trouver (on est loin des 500) en RELATION avec la cigarette électronique. Pas d’études démontrant l’innocuité de celle-ci.

            Je ne vois absolument rien dans mes propos qui montreraient que j’aurais quoi que ce soit contre l’Aiduce, ce qui n’est d’ailleurs pas le cas. Mon propos est simplement de dire que lorsqu’on affirme abruptement qu’il existe 500 études montrant l’innocuité de la vap, ce n’est pas au contradicteur de prouver l’inexistence de ces études.
            Je suis pour qu’on défende la vap. Comme dans tous les combats, si on veut être pris au sérieux, il faut le faire avec rigueur et ne pas sortir n’importe quoi au risque de se montrer d’aussi mauvaise foi et aussi peu crédible que beaucoup de ses contradicteurs. C’est tout.

          • patman

            Vous faites comme moi, vous cherchez 🙂 je ne vais quand même pas vous mâcher votre “travail de recherche ” … un indice : il y a déjà eu étude en 1947 😉

          • patman

            Pour rappel, on parle de “nettement moins toxique” que le tabac fumé , jamais d’innocuité .

          • Patrick Rvs

            Exactement Tonton Albert.

            Les moutons de forum-ecigarette sont toujours prêts à relayer l’Aiduce dans leurs mensonges et leurs insultes. Pittoyable.

        • Patrick Rvs

          Demandez à l’Aiduce ces fameuses 500 études toxcicologiques. Il y en a beaucopup moins. Quelques dizaines. Un article dans Le Monde n’est pas une étude toxicologique. Visiblement l’Aiduce pense que si. 🙂

          • patman

            Il est certain que de traiter les autres d’insulteurs en insultant confirme effectivement votre haut niveau de sociabilité .
            Quand je lis ceci en “réponse” à la dernière “étude” parue :
            “Il y a des vapoteurs qui vapent dans des conditions extrêmes. Mieux vaut qu’ils sachent à quoi s’attendre.”

            J’ai tout compris 😉 je vous laisse donc a vos élucubrations, je souhaite de tout cœur que la science puisse faire un pas de géant pour ne plus vous laisser dans cet état .

            Que la Paix soit avec vous. 🙂

          • Vap’Pote

            Faudrait arrêter de s’enflammer pour rien et d’insulter les gens (mouton est pour moi une insulte même si je ne suis pas concerné par ces propos) le chiffre 500 était pour dire qu’il y avait déjà beaucoup d’études, analyses et expériences qui indiquent que cela reste moins nocif que des “tueuses”.
            C’est pénible de voir des gens difammer des organisme ou parole alors qu’ils n’ont rien compris aux propos et n’ont, encore une fois, pas cherché plus loin que le bout de leur pif.

          • patman

            A ce stade, je ne suis pas certain qu’il comprenne 🙂

  • MAX

    Le labo n’est pas impartial. Et l’étude n’est que sur du blu :/. Dommage

  • Tony Fiant

    Sur la forme, c’est bien.
    Sur le fond, je suis dubitatif quant à la démarche de Lorillard qui pourrait ressembler à un embryon de classification des e cigs en 2 catégories : les bonnes, celles des cigarettiers avec la bénédiction des politiques, des labos agréés par tous et l’OMS et les mauvaises, les nôtres en fait…

  • Patrick Rvs

    Les vraies études toxicologiques, il y a en a quelques dizaines, pas 500…

  • Vap’Pote

    Aiduce… Sont loin de faire ce que vous annoncez dans vos propos… Ils ne font que relayer des infos valorisant la cigarette électronique et essayer de contrer les fausses ou mauvaises études sur cette e-cig.
    Au lieu de raconter n’importe quoi, merci d’essayer de comprendre ce que l’Aiduce essaye de faire… C’est écrit dessus c’est comme au …
    Ceux qui proclame “étude” alors que ce n’en est pas une n’est pas l’Aiduce mais ceux qui publie cette “étude”.
    Il n’y a rien de plus désagréable que quelqu’un qui dénigre sans même savoir pourquoi ou ni même savoir ce qu’il se passe.
    Essayez donc SVP de sortir quelque chose de plus intelligent que de simples insultes.
    Merci.
    A bon entendeur.

    • Gaël MATHIS

      Alors pour le “C’est écrit dessus, c’est comme au…”, faudrait peut-être connaître un minimum la référence avant d’y recourir : la réponse et la chute donc, c’est Port-Salut, mais figure toi que ce n’est pas un lieu (on ne va pas “au Port-Salut”…), mais le nom puis une marque de fromage, créé au XiXème siècle !
      Et la pub, des années 60-70 elle, c’était : “Le Port-Salut, c’est écrit dessus”…

      Pour en revenir au débat, la seule chose dite ici, et avec beaucoup de raison et de lucidité, c’est qu’il vaut mieux argumenter sérieusement et montrer des choses vérifiables simplement et “béton”, plutôt que de chercher à faire du sensationnel en annonçant “plus de 500 études” etc.
      Car, et cela ne vous aura pas empêché, ça ne marche pas, et ça ne change rien !!!
      Ce chiffre est annoncé depuis plus de 2 ans, et il ne convainc personne !?! Quand on a dit cela, l’on a tout dit… Et rien du tout bien sûr, comme toujours dans ces campagnes de communication de surenchère “à la Papa”…

      L’Aiduce et les autres, nous autres en l’occurrence, on s’appuierait sur ne serait-ce que 3-4 études sérieuses et reconnues comme telles, avec un contenu clair et vérifiable, autour d’arguments simples et raisonnables, nous aurions un discours nettement moins suspect et certainement bien plus efficace tant auprès du grand public que des journalistes, qui se feraient éventuellement un relais de cette cause…

      Mais non, vous avez raison, mieux vaut se chamailler sur ce genre de détails et y consommer notre énergie que de se remettre en cause, c’est tellement plus constructif…

      A bon entendeur,
      Port-Salut !^^

  • martin

    on va s’détendre hein . Je suis passé des roulées à l’électronique ( e liquide 13mg/ml ) sans problèmes , direct ! Au bout de quelques mois quelques soucis sont apparus : phénomène de la langue noire , dents grises ( je me brosse les dents ! ) côté vapeur aspirée , gorge brulante et saignements aux crachats , retour de la bile et bronches encombrées . j’ai constaté qu’en reprenant la roulée ( sur une semaine ! ) tous ces problèmes ont disparu !? Maintenant je ne dis pas que le tabac est meilleur pour la santé mais je m’interroge sur les multiples composants de l’ e liquide + nicotine ? je précise toutefois que j’étais un bon consommateur d’ e liquide ; une fiole semaine . Hé Céline … j’attends tes copies dans la gueule . Ciao !

    • Mr Nice

      Peut être une allergie au pg, ou un surdosage nicotinique.. Y avait Luxylux qui en parlais dans le temps (les saignements)..
      Après perso, je suis en 3mg et maintenant en 2mg ^^ ma conso.. 1 fiole par jour soit 10mL et jamais eu aucun problème donc consulte si ta la langue noir ça peut cacher d’autre soucis. 😀

    • Pascal Gerard

      MARRANT MOI C ETAIT AVEC LE TABAC BRONCHE ENCOMBRER CRACHAT RALE DANS LA GORGE ESSOUFLEMENT DEPUIS L ECIG PLUS RIEN SAUF QUELQUE TRACAS D ALLERGIE QUAND J OUBLIS DE NETTOYER MON EMBOUT ET JE FUMAIS 2 PAQUETS DE TUEUSES PAR JOURS DEPUIS 25 ANS
      ET PLUS RIEN DEPUIS 2ANS ET DEMIE

      • Pascal Gerard

        C EST UN ANTI ECIG CERTAINEMENT UN BURALISTE MECONTENT EN TOUS CAS MDR CELA CE VOIS QU IL NA JAMAIS VAPOTER POUR SORTIR DE TELLE CONNERIES

    • Nicolas Collin

      Je crois rêver quand je lis le commentaire de Martin.. comment peut on arrêter la vape, reprendre la tueuse et se sentir mieux? Franchement c’est absurde de tirer des conclusions comme celle là. Avez vous au moins consulté votre médecin pour lui parler de vos symptômes? Vous A-t-il conseillé de reprendre la clope? Avez vous essayé une autre marque de e-liquide? Un autre modèle de vapo? Je suis sur que non, votre commentaire n’a aucunement vocation à construire, je le perçois comme de la calomnie pure et simple et cela contribue à ternir la réputation de la vape. Vous devriez vous abstenir d’inciter les autres à recommencer ou à continuer la tueuse. Sachez que vous jouez à la roulette russe avec 3 balles sur 6 dans le barillet. Et oui ne l’oubliez pas car nulle besoin de 500 études supplémentaires pour affirmer que la cigarette de tabac est un poison mortel tuant 50% de ses utilisateurs. Bordel, ça vous parle ça?

  • Starlyte Ht

    C’est bien dommage que l’etude est d’une source si peu reputable, mais, meme si ils sont des “Big T”, et en meme temps proprieteres de Blu ecigs, le source est un advantage dans le sens que les faites de sans toxicité, et les bienfaits des ecigs sont comme même pas un avantage pour “Big T”, et bien pour ecigs en générale, si on oublié que c’est de Blu qu’ils parlent. Évidement ça va être que des grands marques comme ça, espérons pas tous des propriétés des tabacs vendors, qui peuvent se permettre de payer des études poussées, mais il existe des études plus indépendant, et également valable, qui sont arrivées aux même conclusions, et on doit pas oublier ça.