Vous êtes ici : Vaping Post » Communauté » Une nouvelle enquête de consommation à destination des vapoteurs

Une nouvelle enquête de consommation à destination des vapoteurs

Un questionnaire en ligne américain (sans valeur scientifique) met en lumière certaines habitudes de consommation.

Un questionnaire en ligne américain (sans valeur scientifique) met en lumière certaines habitudes de consommation.

Un blogueur, à la tête du site Vapinglinks, a réalisé une enquête sans valeur scientifique sur les comportements des vapoteurs. Ce simple utilisateur du dispositif est originaire de l’Ohio, un État du Mid-Ouest des États-Unis. Nous commentons les résultats des réponses des 984 participants, mais le questionnaire lancé le 18 décembre 2014 est toujours en ligne et compte aujourd’hui plus de 5000 répondants selon son initiateur.

Parmi les utilisateurs d’e-cigarette ayant répondus, on constate d’une part que la majorité étaient des fumeurs de longue date. En effet, près de 80% d’entre eux avaient 10 années ou plus de tabac lorsqu’ils ont adopté le vaporisateur personnel. D’autre part, près de la moitié des participants (48%) affirment vapoter avec un dosage en nicotine variant de 1 à 8 mg. Seulement 4% des interviewés déclarent ne pas en utiliser au quotidien.

Exemple de question : Combien de jours avez-vous vapoté avant de réellement arrêter le tabac ?

Exemple de question : Combien de jours avez-vous vapoté avant de réellement arrêter le tabac ?

Si les résultats doivent être pris avec recul dus à la participation modérée et au biais éventuel des réponses apportées par des personnes engagées, nous notons que ces nouvelles données démontrent en partie que la cigarette électronique se substitue rapidement aux cigarettes classiques. 38% des vapoteurs affirment s’être sevrés dés le premier jour, 23% disent avoir mis une semaine pour arrêter totalement la cigarette traditionnelle.
Par ailleurs, les gommes à mâcher et les patchs font partie des méthodes les plus citées par les fumeurs ayant tenté de se sevrer auparavant, juste derrière la traditionnelle tentative d’arrêt franc (sans aide médicale).

Enfin, on apprend que plusieurs sujets sont au centre des préoccupations des vapoteurs en matière de cigarette électronique. Ils s’inquiètent essentiellement des informations inexactes voire totalement fausses présentées dans les médias, et craignent l’instauration de mesures d’encadrements trop strictes de la part des gouvernements.

La traduction de ce questionnaire, qui souhaite viser un très grand nombre de participants, n’a pas encore été réalisée en français.


Via Vapinglinks

Review Author:Review Date:
  • Yvon Novy

    A noter que Jacques Le Houezec prépare actuellement une enquête : “Profil des utilisateurs de cigarette électronique au Canada et en
    France : enquête d’un échantillon représentatif de la clientèle de
    boutiques de cigarettes électroniques”

    Pour se faire et pour toucher un panel représentatif de vapoteurs, cette enquête doit être menée avec le concours de boutique physiques.
    Pour plus de renseignements et pour le contacter : http://jlhamzer.over-blog.com/

  • patrick

    pour moi c’est clair je fumais 2 paquet par jour depuis que je vapote, le 11 novembre 2013 exactement je n’ai plus acheté de paquet de cigarettes, je n’en ai plus besoin.

  • guitou34

    bonjour, bonne année
    J’attend toujours le rapport entre la consommation de liquide et le dosage en nicotine.
    Donner le taux de nicotine seul n’a pas de signification.
    Pourtant dans les enquêtes auxquelles j’ai participé la question était posée.